FANDOM


Éloïse est un personnage apparaissant dans le long-métrage d'animation Taram et le Chaudron magique, sorti en 1985. Adaptée du personnage d'Einlonwy des Chroniques de Prydain, c'est une jeune fille qui se dit princesse et qui assiste le héros dans sa quête.

ApparitionsModifier

Taram et le Chaudron magique (1985)Modifier

Dans sa forteresse, le Seigneur des Ténèbres emprisonne Taram, un jeune valet de ferme, pour avoir aidé à fuir le cochonnet Tirelire, dotée de pouvoirs de divination. Le Seigneur espérait l'employer pour localiser le Chaudron magique afin de créer une armée de morts-vivants invincibles. Dans sa cellule, Taram s'en veut d'avoir échoué. Une trappe s'ouvre soudainement et une sphère lumineuse fait son entrée, aux côtés d'une jeune fille. Celle-ci se présente comme la Princesse Éloïse et est déçue dès lors qu'elle était à la recherche d'un guerrier. Elle aide Taram à sortir, la sphère lumineuse chassant les rats. Éloïse explique avoir été capturée par le Seigneur qui espérait que sa sphère pourrait localiser le Chaudron. Après avoir vu Crapaud diriger un chariot rempli de cadavres, les deux entrent dans une chambre funéraire qui abrite le tombeau du roi à l'origine de la construction de la forteresse. Une épée resplendissante orne son tombeau et Taram l'emprunte, se justifiant auprès d'Éloïse en notant que le défunt ne pourra plus lui l'utiliser. Ils remarquent alors un homme de main emprisonner un ménestrel âgé qui se défend vigoureusement d'être un espion. Il se présente comme Ritournel et essaie de convaincre le geôlier de le libérer, mais sa harpe enchantée le trahit, un fil se rompant à chaque mensonge. Taram et Éloïse commencent à le libérer, mais s'arrêtent en entendant les hommes de main arriver, laissant Ritournel avec une main entravée. Éloïse traverse un pont tandis que Taram se cache en dessous tandis que les gardes traversent. Il ressort et se trouve confronté à un homme muni d'une hache. Taram utilise son arme qui se trouve être la légende épée Durnwyn et qui détruit la tache. Le garde fuit et Taram est émerveillé. Éloïse le rejoint et les deux continuent à fuir. Se retrouvant face à d'autres gardes, Taram utilise son épée pour les éloigner tandis que Ritournel, qui a réussi à s'échapper, est poursuivi par un chien féroce. Taram provoque des fuites dans des barils de vin pour ralentir les gardes. Les trois parviennent à la sortie où Taram fait abaisser le pont-levis en utilisant son épée, ce qui effraie Crapaud et les hommes du Seigneur des Ténèbres.

Dans la forêt, Ritournel chante pour ses sauveurs pendant qu'Éloïse recoud son pantalon. Taram devient pompeux en valorisant ses propres exploits et en clamant de n'avoir eu peur, ce qui énerve Éloïse. Ils se disputent malgré la tentative de Ritournel de les apaiser. Éloïse l'accuse de prendre parti pour Taram et s'éloigne pour pleurer tandis que ce dernier est empreint de colère. Il décide finalement de s'excuser auprès d'elle et les deux se réconcilient pour trouver le Chaudron magique avant le Seigneur des Ténèbres. Ritournel crie à l'aide et Taram accourt avec son épée avant de s'apercevoir avec mécontentement qu'il s'agit de Gurki, une petite créature poilue qu'il a déjà rencontrée, qui essaie de voler le ménestrel. La créature a toujours de l'affection pour Taram et veut les accompagner dans leur quête. Il révèle qu'il sait où est Tirelire et les amène vers un étang.

Sautant sur les rochers, il est soudainement pris dans un tourbillon magique. Taram essaie de le sauver et y est engouffré lui aussi, suivi d'Éloïse et de Ritournel. Ils se retrouvent tous dans une caverne souterraine où vivent les elfs, un peuple de créatures féeriques gouvernés par le bon Roi Bedaine. Ce dernier ne comprend pas comment ils sont arrivés là dès lors que le tourbillon, fonctionnant grâce à l'elf Ronchon, est sensé empêcher les humains de rentrer. Le roi demande à Ritournel si les massacres, occasionnés par le Seigneur des Ténèbres, continuent toujours à la surface, et Taram lui fait part de sa volonté de trouver le Chaudron magique pour empêcher le Seigneur de semer la terreur dans l'entièreté du monde. Le roi charge Ronchon de les mener à Morva où se trouve le Chaudron et réunit Taram avec Tirelire qui est sous sa protection. Taram et les autres partent avec Ronchon, laissant Tirelire pour qu'elle soit ramenée chez Dalben.

À Morva, le groupe entre dans une maison abandonnée où se trouvent d'innombrables chaudrons différents, ainsi que de multiples grenouilles. Ces dernières fuient à leur vue, ce qui énerve les trois sorcières, Grièche, Goulue et Griotte, qui habitent les lieux dès lors qu'il s'agit d'humains qu'elles ont transformés pour se nourrir. Goulue s'entiche immédiatement de Ritournel au grand dam de ce dernier et essaie d'empêcher Grièche de le changer en grenouille. Taram demande si elles peuvent leur donner le Chaudron, mais les sorcières n'acceptent que le marchandage. Le garçon finit par leur donner son épée qu'elles savent très puissante. Elles disparaissent, laissant place à une tornade qui fait s'envoler la maison et tous les chaudrons mis-à-part le Chaudron maudit. Les sorcières, désormais jonchées dans les nuages, se moquent des héros en leur disant que le Chaudron ne peut être détruit, mais ses pouvoirs peuvent être annihilés à la condition qu'un être vivant se place à l'intérieur. Gurki s'apprête à le faire, mais Grièche précise que l'individu qui le ferait perdrait la vie.

Le groupe campe au même endroit en ne sachant pas quoi faire. Ronchon en a assez des humains et disparaît, mais Taram le comprend et déplore de ne plus avoir l'épée. Éloïse le rassure en affirmant qu'il est quelqu'un d'important et qu'il doit croire en lui. Taram s'apprête à répondre sous les yeux de Ritournel et de Gurki qui comprennent que les deux adolescents sont attirés l'un par l'autre. Taram les remercie tous d'avoir été de bons amis juste avant l'apparition des vouivres qui les localisent. Gurki fuit instantanément tandis que les autres n'arrivent pas à échapper aux hommes de main du Seigneur des Ténèbres.

À la forteresse de ce dernier, Crapaud fait apporter un nouveau chariot de cadavres tout en narguant les trois prisonniers attachés au mur. Il les invite à sauter dans le Chaudron pour y perdre la vie tandis que le Seigneur arrive pour se moquer des héros qui assisteront au sortilège. Il prend l'un de ses nombreux squelettes de soldats pour le jeter dans le Chaudron. Tous les cadavres prennent vie et forment l'armée des morts-vivants que souhaitait le Seigneur. Ils surgissent pour attaquer les hommes de main et quitter la forteresse pour envahir le monde. Alors que Crapaud amène le Seigneur au balcon pour observer la marche, Gurki apparaît pour libérer ses compagnons. Taram est déterminé à sauter dans le Chaudron pour que son sacrifice permette la fin du sortilège. Éloïse n'arrive pas à l'arrêter, mais Gurki le devance pour le faire à sa place, affirmant ne pas avoir d'amis contrairement à Taram. Taram essaie de l'en empêcher, mais arrive à trop tard pour attraper Gurki qui saute dans le Chaudron, provoquant une explosion. Taram, Éloïse et Ritournel essaient de fuir à la forteresse, mais le garçon est confronté au Seigneur qui s'apprête à sacrifier Crapaud après avoir vu son armée perdre vie. Crapaud blâme Taram de cela et le Seigneur lâche son serviteur pour s'attaquer au garçon en clamant que c'est la dernière qu'il se mêle de ses affaires. Le vent issu du Chaudron en ébullition attire alors le Seigneur qui est aspiré à l'intérieur dans un cri de colère. La forteresse commence à s'écrouler et Taram et ses amis prennent un bateau pour s'échapper.

L'endroit explose, mais les trois ont réussi à fuir et se retrouvent dans un lac, apercevant Crapaud qui a réussi à s'échapper sur une vouivre. Arrivés sur le rivage, ils remarquent le Chaudron qui remonte à la surface, désormais dénué de pouvoirs. Les sorcières apparaissent pour demander à le récupérer pour d'autres usages, mais Ritournel leur rappelle la règle du marchandage. Grièche ne veut pas rendre l'épée, contrairement à Goulue et Griotte. Mais, Taram refuse, voulant ramener son ami Gurki à la vie. Grièche dit que cela est impossible. Ritournel se moque alors de leurs pouvoirs et les sorcières disparaissent avec le Chaudron tout en laissant un Gurki inanimé à la place. Les héros sont éplorés et Taram va serrer la créature qui se réveille à leur grande surprise. Taram et Éloïse veulent le serrer contre eux, mais Gurki s'éclipse habilement pour qu'ils échangent un baiser accidentel. Tous rentrent à la ferme de Dalben.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .