2

Adélaïde de Bonnefamille est un personnage du film Les Aristochats, sorti en 1970. C'est une femme âgée et aisée qui est l'heureuse propriétaire de Duchesse et de ses chatons,Marie, Toulouse et Berlioz.

Chanteuse d'opéra à la retraite, Adélaïde habite un hôtel particulier dans les riches quartiers de Paris. Elle dispose d'un important patrimoine, parmi lequel un château en Touraine et de nombreuses œuvres d'art. Elle n'est visiblement pas mariée ou semble peut-être veuve.

Elle précise elle-même que son notaire, Georges Hautecourt, est son plus ancien soupirant bien qu'elle ne semble pas avoir succombé à ses charmes. Ils se sont rencontrés le soir de la première de Madame à l'opéra comique.

Présentation

Madame Adélaïde de Bonnefamille, souvent simplement appelée Madame, est une femme âgée et riche, qui a apparemment été une chanteuse d'opéra célèbre à un moment donné (elle a dit qu'elle avait joué le personnage principal de Carmen de George Bizet, et qu'on l'avait même vue danser sur l'aria "Habanera"). À l'époque du film, cependant, elle n'avait pas de parents vivants, elle s'est donc mise à adopter des chats. Parmi ses autres amis, on trouve son avocat, Georges Hautecourt, et son majordome, Edgar Balthazar. Malgré son grand âge, Madame de Bonnefamille a une apparence sophistiquée.

Apparence

Madame a de longs cheveux blancs argentés, généralement portés en chignon de style Gibson Girl (sauf quand elle dort, où ils descendent jusqu'en dessous des épaules, bien qu'elle porte un bonnet de nuit pendant son sommeil), et porte une robe rouge-violet de l'époque édouardienne. Lorsqu'elle dort, elle porte une longue chemise de nuit lavande comprenant un bonnet de nuit violet et une robe de chambre rose.

Personnalité

Madame est une mondaine polie, très gentille et généreuse, et parfois vaniteuse (mais pas avec dégoût). Elle aime beaucoup ses chats, leur disant qu'ils sont le plus grand trésor qu'elle puisse posséder et ignore les plans diaboliques d'Edgar. Son principal défaut est qu'elle est trop confiante.

Apparitions

Cinéma

Les Aristochats (1970)

Madame Adélaïde a appelé Georges Hautecourt pour qu'il lui rédige son testament. N'ayant plus aucun parent vivant, elle souhaite léguer sa fortune à sa chatte Duchesse et à ses trois chatons Toulouse, Berlioz et Marie. Ce n'est que lorsque le dernier d'entre eux sera mort que cette fortune reviendra à Edgar Balthazar, le fidèle majordome d'Adélaïde.

Edgar a entendu la conversation de Madame avec son notaire, et décide de faire disparaître les chats pour être le seul héritier. Il les kidnappe et les dépose à la campagne, loin de Paris. Lorsqu'elle découvre la disparition de ceux qu'elle aime plus que tout au monde, Madame de Bonnefamille est dévastée.

Thomas O'Malley, le chat de gouttière, parvient à sauver Duchesse et les chatons de justesse, avant qu'ils ne soient envoyés dans une malle à Tombouctou. Avec l'intervention de Frou-Frou, la jument de Madame, Roquefort, la souris de la maison, et la bande de chats de Scat Cat, il se débarasse d'Edgar, enfermé dans la malle destinée aux chats.

Ignorant tout du départ précipité d'Edgar, Madame de Bonnefamille adopte Thomas O'Malley car, dit-elle, il faut un homme dans la maison. Elle décide également de lancer sa fondation, un club des chats de gouttière de Paris.

Télévision

Tous en Boîte

Madame apparaît comme une invitée avec Georges Hautecourt dans la série.

Parcs de loisirs

Madame de Bonnefamille est l'homonyme du Bonfamille's Cafe restaurant qui existait autrefois au Disney's Port Orleans Resort. Les premiers menus pour enfants prenaient la forme d'un livret à colorier et d'activités racontant l'histoire de Madame Bonnefamille et de ses chats visitant Port Orleans et se liant d'amitié avec un serpent de mer par le biais de la musique. Le serpent de mer était nommé "Scales", comme dans "Scales and Arpeggios" (Gammes et Arpèges), et servait d'icône pour les piscines de la station, bien que les imaginateurs aient imaginé leur propre histoire pour la créature.

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.