Disney Wiki
Advertisement

Artémis est un personnage dans le film d'animation de Disney, Hercule, sorti en 1997. Faisant partie des dieux du Mont Olympe, c'est la déesse de la nature sauvage et de la chasse.

Présentation[]

Artémis est la sœur jumelle d'Apollon. C'est une protectrice féroce de la nature et des animaux, bien qu’elle ait un côté miséricordieux envers ceux qui respectent la nature sauvage. Il y a longtemps, Artémis était amoureuse du chasseur Orion. Mais après qu’Orion a tué chaque animal autour d’Artémis, elle l'a emprisonné en lieu sûr, dans le cosmos, sous la forme d'une constellation pour le protéger de la colère de Zeus.

Apparence physique[]

Artémis a le teint de peau de couleur vert olive, les yeux verts et les cheveux verts. Elle porte un chiton grec brun court, attaché avec des flèches, un bandeau brun, boucles d’oreilles en forme d’étoile d’or et sandales brunes. Cependant, dans la série animée dérivée du Grand Classique, elle a un teint de peau de couleur olive (plus tard orange), des cheveux de couleur auburn attachés en une seule queue de cheval dans un chignon, des yeux verts, deux bois courts sur la tête et un chiton grec vert pâle. Elle a un carquois attaché sur son épaule droite.

Compétences[]

Artémis a les pouvoirs standard d’une déesse olympienne (immortalité, omniprésence, grande force, changement de forme, téléportation et manifestation). En tant que déesse de la nature, Artémis a autorité sur la nature et peut transformer les gens en animaux, bien que l’attraction que les animaux aient envers elle puisse parfois s’avérer encombrante. Elle est également une chasseuse et un archer habile.

Apparitions[]

Hercule[]

Artémis assiste avec les autres dieux de l'Olympe à la présentation d'Hercule, le fils de Zeus et d'Héra. Quand Hercule disparut (car enlevé par les sbires d'Hadès, Peine et Panique) elle part avec les autres dieux à sa recherche. Finalement, les recherches se terminent quand ils découvrent que le bébé est devenu un mortel et élevé par un couple de mortel, Amphitryon et Alcmène.

Dix-huit ans plus tard, Artémis et les autres dieux s'engagent dans un combat, visant à repousser les Titans qui se sont échappés, grâce à Hadès, de leur prison, de laquelle Zeus les avaient enfermés il y a des années. Malgré sa résistance et sa tentative pour lutter contre les monstres, elle se fait neutraliser par ceux-ci. Ainsi, Artémis et les autres dieux de l'Olympe sont emprisonnés par Hadès et les Titans, mais libérés ensuite par Hercule qui vient les sauver. Après la fin du combat qui se termine par la défaite d'Hadès, tous les dieux accueillent Hercule aux portes de l'Olympe, maintenant qu'il est redevenu un dieu après avoir prouvé son héroïsme. Bien qu'Hercule ait renoncé à sa vie de dieu pour rester avec Mégara, les dieux l'acclament.

Hercule : la série[]

Artémis

Artémis fait souvent des apparitions récurrentes dans la série, souvent en interaction avec les autres dieux de l'Olympe dans certains épisodes.

Dans Hercule et Artémis, la déesse rencontre pour la première fois Hercule, pendant que ce dernier accompagnait Phil et une bande de chasseurs (dont un centaure du nom Chiron), pour traquer le célèbre Sanglier d'Érymanthe (créature que doit affronter le demi-dieu dans ses douze travaux). Artémis le prend au piège, mais remarque que le jeune homme n'a rien d'un chasseur, et qu'il est plutôt partisan pour veiller à la protection de la faune. Elle nomme Hercule pour être le nouveau gardien du peuple des sangliers en voie de disparition. Plus tard, dans l'intrigue, elle se fait aborder par Philoctète alors qu'elle prenait sa douche sous une cascade. Informé par le satyre lui-même qu'il est un chasseur de sanglier, Artémis le métamorphose en sanglier. Juste après qu'Hercule a défendu Phil contre les trois chasseurs, Artémis réapparaît et rend au satyre sa forme initiale, et avertit aux chasseurs que si elle les reprend à rôder dans sa forêt pour traquer le gibier, elle déchaînera une nouvelle fois sa colère contre eux.

Dans Hercule et la constellation d'Orion, Artémis élaborait de nouveaux plans d'aménagement de forêt pour faire installer ses créatures adorées, quand elle aperçoit un grand chariot, qui se révèle être la constellation de la Grande Ourse, tout droit descendue du ciel. Elle en déduit que son ancien ami Orion est de retour et elle part le retrouver. Elle finit par démasquer le responsable de l'évasion de son ex-petit ami qui n'est autre qu'Hercule, lui seul, qui a été capable de déchirer le ciel pour libérer Orion. Elle charge le garçon de renvoyer les autres constellations (le scorpion, le lion, le taureau et le bélier) qu'il a accidentellement libéré en même temps qu'Orion, vers le firmament. Juste après que les créatures sont réexpédiées dans le cosmos, Artémis ordonne à Orion de rebâtir les villes que lui et Hercule ont précédemment détruit en affrontant les créatures.

Conception du personnage[]

Développement et animation[]

Artémis fut développée et animé par Dave Kupczyk, Jean-Luc Ballester et David Alan Zaboski, en se basant sur la traditionnelle déesse de la nature sauvage et de la chasse dans la mythologie grecque. Certaines esquisses du dessinateur Gerard Scarfe (notable pour sa collaboration avec les Pink Floyd) s'écartent de la représentation originale de la déesse dans le mythe antique.

Voix[]

La déesse, dans le Grand Classique de Disney, n'a pas de dialogue, certainement pour son rôle très furtif dans l'intrigue. Il n'y a que dans la série dérivée qu'elle n'obtient qu'une voix officielle. Reba McEntire (Dixie dans Rox et Rouky 2) assure son doublage, tandis qu'Amélie Morin[2] (Daphnée dans Cendrillon 2) s'occupe de la version française.

Anecdotes[]

  • Dans le film d'animation, Artémis est accompagnée d'un animal qui n'est autre que la Biche de Cérynie, qu'Hercule capture pour accomplir son 4ᵉ travail.
  • La déesse a aussi un temple situé à Éphèse en Turquie, considéré par beaucoup d'historiens comme l'une des sept merveilles du monde de l’Antiquité (les six autres sont les Pyramides de Gizeh et le phare d'Alexandrie en Égypte, la Statue de Zeus à Olympie, les jardins suspendus de Babylone, le Colosse de Rhodes et le Mausolée d'Halicarnasse).

Le personnage dans la mythologie grecque[]

Artémis est une déesse de la religion grecque antique que les Romains identifièrent à Diane. Artémis est la fille de Zeus et de Léto, une titanide. Sœur jumelle d'Apollon, elle est la déesse de la nature sauvage et de la chasse : Homère l'appelle « dame des fauves » ou « souveraine des animaux ». Symbole de la virginité féminine, Artémis n'eut que des aventures désastreuses avec les hommes, par exemple avec le jeune Actéon. Sous le nom d'Eileithya (ou Ilythie), elle présidait aux accouchements heureux et était vénérée par les mères de famille. Dans la religion grecque, elle personnifie la Lune. Son conjoint dans le monde des dieux est Endymion et ses enfants sont les Amazones. Dans la mythologie romaine, Diane est la déesse secondaire du panthéon  romain. Elle est la déesse de la chasse et de la lune (son frère jumeau Apollon étant le dieu du soleil). Diane est aussi la protectrice de la femme (les vierges blanches avec Athéna). Elle est aussi la gardienne des sources et des cours d'eau. Ses attributs sont la biche, l'arc, le carquois, les flèches et le croissant de lune.

Galerie[]

Références[]

Liens externes[]

Voir aussi[]


Advertisement