Disney Wiki
Advertisement

B.E.N. (acronyme pour Bio-Électro-Navigateur) est un personnage issu du film d'animation de Disney, La Planète au trésor : un nouvel univers, sorti en 2002. C'est un robot déjanté, autrefois sous les ordres du Capitaine Nathaniel Flint, qui lui servait de navigateur. Après avoir caché le butin de mille univers sur la planète au trésor, Flint retira le micro-circuit de B.E.N. ce qui prive du robot les derniers souvenirs qu'il a vécus avec le pirate.

Apparitions[]

La Planète au trésor : un nouvel univers[]

De la visite après cent de solitude[]

B.E

B.E.N. se retrouva piégé sur la planète au trésor après la disparition de Flint il y'a environ cent ans. Quand Jim Hawkins arrive sur la planète, poursuivi à ce moment même par Silver et son équipage, B.E.N. est heureux de voir enfin un humain venu sûrement pour le sauver. B.E.N. révèle des informations sur le trésor de Flint, celui-ci aurait été enfoui au centroïde du mécanisme, mais pas plus que cela, car le robot a perdu une partie de ses souvenirs. Jim accepte que le robot l'accompagne du moment que celui-ci se tient tranquille. B.E.N. héberge Jim ainsi que le Docteur Doppler et Amélia dans son domicile dans lequel il s'est établie pendant tout ce temps.

Aller chercher la carte[]

Quand les pirates et Silver encerclent la demeure de B.E.N. et menacent de les éliminer avant le lendemain matin, le robot accompagne Jim et Morph récupérer la carte qui est restée sur le R.L.S Héritage. Sur le navire, B.E.N. est chargé de désactiver les canons lasers. Arrivé au tableau des nombreux fils, il en désactive plusieurs au hasard, ce qui pourtant met Jim en difficulté dans son combat avec Scroop qui est resté à bord du bateau. Finalement, le fil anti-gravité que B.E.N. désactive, projette les deux personnages, Scroop et Jim, en direction de l'espace. Une fois Scroop aspiré dans l'infinité sidérale pour se diriger probablement vers sa perte, B.E.N. connecte à nouveau l'anti-gravité et désactive les canons lasers. Quand les trois personnages retournent au repère, les pirates les attendent et les capturent.

L'Évasion de la planète[]

Obligés de les conduire au trésor, B.E.N et Jim emmènent le groupe vers l'emplacement de la grande porte pour accéder au centroïde du mécanisme, là où se situe le trésor de Flint. Une fois sur place, Jim et B.E.N. tombent nez-à-nez avec le squelette du capitaine, qui a gardé pendant tout ce temps le micro-circuit de B.E.N.. Jim le réinsère dans le robot et ce dernier se rappelle ainsi que Flint l'avait rendu amnésique pour l'empêcher de parler des pièges qu'il avait placés sur la planète pour empêcher quiconque qui oserait s'emparer du trésor. Malheureusement, le groupe, après avoir franchi la porte, déclenche le système d'auto-destruction de la planète, et B.E.N. qui obéit à Jim, part retrouver Amélia et Doppler pour retourner sur le R.L.S. Héritage et quitter la planète. Une fois Jim et Silver (où celui-ci a laissé le trésor pour sauver Jim et se repentir) récupérés, le navire dans sa progression pour quitter la planète a un réacteur endommagé. Pendant que B.E.N. continue de compter anxieusement les dernières secondes avant l'explosion, Jim risque sa vie pour aller ouvrir le portail sur le spatioport de Montragor, là où le navire se dirige.

Nouveau chef coq du Benbow[]

Après cette évasion, B.E.N. avec son nouvel ami Jim, retournent sur la terre ferme où Sarah, la mère de Jim, les attend. Avec l'or que Silver donna avant de partir à Jim, la famille reconstruit une nouvelle auberge et B.E.N. est engagé comme cuisinier.

Il était une fois un studio[]

B.E.N

B.E.N. apparaît dans le court métrage réunissant les 543 personnages des Grands Classiques de Disney pour une photo de groupe, visant à célébrer le 100e de la Walt Disney Company.

Parcs Disney[]

B.E.N. est un personnage qui est très rare de croiser dans un parc Disney dans le monde de nos jours. Il était souvent présent pour promouvoir la sortie du film, La Planète au Trésor fin année 2002. Bien qu'il n'apparaisse plus dans les parcs américains, il a fait un retour occasionnel pour les 25 ans de Disneyland Paris. Il peut faire des apparitions exceptionnelles dans la zone de Discoveryland.

Conception du personnage[]

Développement[]

B.E.N

Extrait de storyboard.

Le film de La Planète au Trésor s'appuie sur l'œuvre de Robert Louis Stevenson l'île au trésor mais dans un univers steampunk et spatial. Quant à B.E.N., il fut conçu à partir du personnage de Ben Gunn dans l'île au trésor sous les traits d'un robot navigateur acquis par le capitaine Nathaniel Flint. Suites aux nombreux assauts de ce dernier, le robot excentrique est devenu non seulement le navigateur de Flint, mais aussi son laquais personnel.[1] Avant sa mort, Flint a servi de figure paternelle à B.E.N., bien que cruelle et abusive, aboutissant à l’acte sauvage de supprimer le circuit de la mémoire de B.E.N. et de l'abandonner sur la planète au trésor. Laissée à la dérive pendant cent ans, cette pipelette désespérément solitaire prend immédiatement goût à Jim.[1] En essayant d’aider son nouveau meilleur ami à échapper à Silver et aux pirates, il ne cesse d’empirer les choses. Avec un cœur d’or, une personnalité qui résonne de joie et de spontanéité et un penchant pour les ennuis, B.E.N. est un désordre mécanique irrésistible.[1]

Animation[]

B.E.N

Feuille modèle par Oskar Urretabizkaia

B.E.N. est un exemple de personnage hybride qui fait le pont entre l’animation traditionnelle dessinée à la main et image de synthèse.[1] Parce que B.E.N. est un robot, les animateurs voulaient se concentrer sur autant de ses aspects mécaniques que possible. Ils savaient aussi que puisqu’une machine est une construction compliquée avec des lignes inébranlables et des symétries uniformes, Musker et Clements auraient un niveau de détail visuel qui devait être soigneusement suivi d’une scène à l’autre.[1] Avec un personnage « vivant », les animateurs peuvent simplifier la forme de la conception et représenter la « compression et l’étirement », un terme de Disney pour décrire la tension fluide et la libération des expressions faciales et des caractéristiques physiques du sujet. Mais quand une machine est dessinée à la main, il devient très difficile d’accomplir cette unité de proportion, en raison des nombreuses lignes précises impliquées.[1]

B.E.N

Modélisation sur ordinateur par Oskar Urretabizkaia.

Pour résoudre ce dilemme, B.E.N. a été créé comme un modèle informatique en trois dimensions. Cependant, un personnage généré par ordinateur est créé dans un environnement complètement différent d’un « dessin animé traditionnel », et B.E.N devait être incorporé dans des scènes avec des personnages en deux dimensions.[1] L’animateur Oskar Urretabizkaia et son équipe ont créé la performance de B.E.N. via ordinateur, similaire à la façon dont les personnages ont été animés dans les films en image de synthèse comme Toy Story et Dinosaure.[1] Ensuite, l’ordinateur a traduit la forme 3D de B.E.N. en un dessin au trait placé dans un dessin au trait, qui a été placé dans une composition avec l’autre main dessinée, les caractères 2D. Enfin, B.E.N. a été encré et peint à la manière traditionnelle de l’animation dessinée à la main. Urretabizkaia explique que son équipe d’animateurs devait apporter toutes les qualités artistiques d’un personnage Disney traditionnel à B.E.N., et animer la machine embrouillée avec la même qualité et le même niveau de performance que les autres personnages.[1] Pour ce faire, l’équipe a développé une technique qui imite la forme d’animation traditionnelle :

«  Il s’agit d’appliquer toutes les nouvelles techniques informatiques, puis les approcher de manière simplifiée, en respectant le timing de l’animation dessinée à la main et en rendant tout cela sans différence perceptible entre B.E.N. et les personnages traditionnellement dessinés.  »

— Oskar Urretabizkaia[1]

Voix[]

Bien que les cinéastes aient plus ou moins défini le caractère de B.E.N. dès les premières ébauches du scénario, une fois de plus, l'acteur que l’équipe a choisi, Martin Short, a été d’une aide précieuse pour sa performance finale.[1] Reconnu pour ses imitations de célébrités et ses personnages originaux et variés, ainsi que pour son style de performance maniaque et énergique, Short a démontré qu’il pouvait également apporter de la sensibilité à la représentation vocale de B.E.N. Au lieu d’adopter une personnalité robotique, Short a donné à B.E.N. un besoin émotionnel désespéré d’être accepté et aimé, le rendant d’autant plus charmant pour le public.[1]

La capacité d’improviser compte parmi les grands talents de Short. Les scénaristes avaient une structure pour le scénario, avec des lieux d’humour intégrés dans le contour, mais ils n’avaient pas réalisé à quel point les moments drôles pouvaient être drôles jusqu’à ce qu’ils entrent dans la pièce.[1]

«  Je pense que c’est l’une des plus grandes voix de personnages que nous avons eues ici à Disney. Nous voulions une approche vraiment fraîche, vivante, nouvelle de ce personnage, et nous ne savions pas vraiment comment nous allions l’obtenir. Avec Martin Short, nous avions des tas d'enregistrements. Nous avons probablement cinq fois plus de prises enregistrées que dans n’importe quel autre personnage, parce que nous l’avons laissé faire.  »

— Roy Conli[1]

Dans la version française, l'acteur et comédien Lorànt Deutsch incarne le robot, ainsi que le protagoniste titulaire du film éponyme de Disney, Chicken Little.

Dans l'œuvre originelle[]

Ben Gunn est un ancien membre d'équipage du capitaine Flint qui fut condamné pendant trois ans sur l'île au trésor par ses coéquipiers, après son échec à trouver le trésor sans carte. Durant son isolation sur l'île, Gunn développe une envie obsessionnelle de fromage qu'il n'a jamais eu. Il apparaît pour la première fois dans le roman lorsque Jim Hawkins le rencontre. Ben traite Jim avec gentillesse en échange d'une chance de revenir à la civilisation.

Jimmy laisse Ben Gunn derrière lui, mais s'échappe vers l'Hispaniola sur le coracle de Ben. Ben apparaît plus tard en faisant des sons fantomatiques pour retarder la fête de Long John Silver dans sa recherche du trésor, mais Silver reconnaît sa voix, ce qui restaure la confiance des pirates. Ils vont de l'avant et localisent l'endroit où le trésor de Flint a été enterré. Les pirates découvrent que la cachette a été pillée et que tout le trésor a disparu.

Les pirates enragés se retournent contre Silver et Jim, mais Ben Gunn et plusieurs autres attaquent les pirates par surprise, en tuant deux et dispersant le reste. Silver se rend au Dr Livesey, promettant de retourner à son "poste". Ils se rendent à la maison de Ben Gunn, où ce dernier a caché le trésor pendant quelques mois. Le trésor est divisé entre Squire Trelawney et ses hommes, dont Jim et Ben Gunn (qui obtient une très petite part, 1 000 £ sur 700 000 £ au total), et ils retournent en Angleterre, laissant les pirates survivants bloqués sur l'île.

Une fois en Angleterre, Gunn parvient à dépenser toute sa part du trésor en quelques jours seulement et devient un garde-chasse pour le reste de sa vie.

Anecdotes[]

Dans la version originale, en allant débrancher les canons lasers, B.E.N. se met à fredonner "Yo Ho (A Pirate's Life for Me)", qui n'est autre que l'air célèbre du manège "Pirates of the Caribbean".

Références[]

  1. 1,00 1,01 1,02 1,03 1,04 1,05 1,06 1,07 1,08 1,09 1,10 1,11 1,12 et 1,13 Treasure Planet: A Voyage of Discovery — Jeff Kurtti

Liens externes[]


v - e - d
Treasure-planet-514dc6fd2bcc3
Médias
La Planète au Trésor : Un Nouvel UniversBande OriginaleVideo JeuLa Planète au Trésor : La bataille de Procyon
Parcs Disney
Art of Disney Animation
Personnages
Jim HawkinsLong John SilverMorphSarah HawkinsDr. Delbert DopplerCapitaine AméliaMonsieur ArrowB.E.N.Billy BonesScroopCapitaine FlintÉquipage PirateLeland HawkinsAurora MayflowerAmiral Evar
Chansons
Un homme libreI'll Always Know Where You Are
Voir aussi
Benbow InnPlanète au TrésorPlanche SolaireCarteR.L.S. HéritagePortailOrcus GalacticusProcyons
Advertisement