Disney Wiki
Advertisement

Le Grand Chef Indien est un personnage mineur dans le film d'animation de Walt Disney Peter Pan, sorti en 1953. C'est le chef de la tribu des indiens du Pays Imaginaire, ainsi que le père de la princesse Lili la Tigresse.

Présentation[]

Personnalité[]

Le Chef Indien est un personnage au caractère sévère : quiconque croise son regard, devient limite, intimidé. Cela serait dû à l'attitude que prend le Chef Indien, s'il est de mauvaise humeur, ou si malheur arriverait à sa fille, mais au plus profond de lui, il est extrêmement sympathique, et plutôt aimable. Il tient toujours son regard strict, et ne sourit jamais (sauf pour les langages de signes).

Apparitions[]

Peter Pan[]

Le Chef Indien est le grand dirigeant du clan des pieds noirs, des indiens affiliés au peuple des Algonquins. Il a pour habitude de jouer avec les Garçons Perdus, dans des chasses opposant sa tribu avec le groupe d'enfants. Quand arrive Jean et Michel au Pays Imaginaire, les enfants se font capturer par les indiens, attacher au poteau de torture, mais à la surprise des prisonniers, le chef, se dressant devant les petits, refuse de les délivrer. Il les tient pour être les auteurs de l'enlèvement de sa fille, la princesse Lili la Tigresse. Le Chef les interroge et leur menace de les brûler au bûcher si sa fille n'est pas revenue avant la tombée de la nuit.

Heureusement, Peter Pan, qui avait découvert de son côté que Lili a été kidnappée par le Capitaine Crochet, sauve la princesse du pirate et la ramène à son peuple, permettant aux autochtones de détacher les enfants. Le Chef organise une célébration au village pour féliciter Peter et son courageux héroïsme. Il lui remet une grande coiffe et lui attribue le nom de « petit doigt volant ». Durant la fête, il révèle aux enfants toutes les anecdotes pratiques sur les peaux-rouges et leurs coutumes ancestrales.

Autres apparitions[]

  • Dans le jeu Peter Pan : Aventures au Pays Imaginaire, Peter Pan s'en va voir le Grand Chef pour lui demander s'il a vu le dernier morceau de carte au trésor. Le Grand Chef lui répond qu'il faut demander au lac situé au Rocher du crâne, celui-ci indiquera l'emplacement du dernier morceau et permettra à Peter de localiser le trésor.
  • Dans Peter Pan's Flight, une attraction des parcs à thème Disney, le Chef est apercevable dans l'attraction avec ses Indiens.

Conception du personnage[]

Développement et animation[]

Chef Indien animation

Dessin d'animation de Ward Kimball[3]

Le Grand Chef Indien dans Peter Pan n'est pas autant une immense caricature : dessiné en intégralité par le caricaturiste professionnel des « Nine Old Men », Ward Kimball,[3] c'est une vaste figure — quelle que soit la dimension que vous mesurez.[4] Grand, large et géant, avec une coiffe à plumes imposante et un visage rouge brique — et un nez plus rouge sombre — C'est un personnage très séduisant.[4] La même chose est vraie de sa petite fille Lili la Tigresse — beaucoup plus jeune dans le film qu’elle est habituellement représentée sur scène.[4]

Voix[]

Le Chef Indien est interprété par Candy Candido dans la version originale de Peter Pan. Il sera amené ensuite à faire les voix de personnages mineurs comme les laquais de Maléfique dans la Belle au Bois Dormant, le Capitaine de la Garde dans Robin des Bois et Fidget la chauve-souris et séide de Ratigan dans Basil, Détective Privé.

Dans la première version française du film, il est incarné par Marcel Rainé (Le Cocher, l'Hérault et le Bouledogue) sur les dialogues. Pour le second doublage édité en 1992, l'interprète des dialogues demeure inconnu à ce jour, à l'exception du chant pendant la chanson Pourquoi sa peau est rouge ?, interprétée par Jean Stout, un notable artiste pour les nombreuses participations dans les chœurs et solo des grands films Disney, comme sur Le Livre de la Jungle pour l'air de Il en faut peu pour être heureux de Baloo.

Anecdotes[]

  • Dans le doublage italien du film, le personnage a été rebaptisé Capo Toro-In-Piedi (Chef Standing Bull), une référence au célèbre chef Sioux Sitting Bull (Toro Seduto en italien).

Controverses sur les personnages amérindiens[]

Les films d'animation de Disney sont actuellement jugés pour véhiculer des contenus controversés, généralement sur le thème de la représentation négative de personne, de couleur ou de la culture via un personnage de dessin animé. Le Grand Chef, comme tous les autres Indiens dans Peter Pan est dépeint comme une caricature offensante des peuples autochtones d'Amérique du Nord.[5] Le film dépeint les Amérindiens d'une manière stéréotypée qui ne reflète ni la diversité des peuples natifs ni leurs traditions culturelles authentiques.[5] Il les montre parlant dans une langue inintelligible et les qualifie à plusieurs reprises de « peaux rouges », un terme offensant. Peter et les garçons perdus se lancent dans la danse, porte des coiffes et autres tropes exagérés, une forme de moquerie et d'appropriation de la culture et de l'imagerie des peuples natifs.[5] Marc Davis, dans le commentaire du DVD, admet que cette représentation aurait été faite de manière différente à la lumière du regard contemporain sur les Amérindiens.[6] Brode mentionne aussi un autre point : le début de romance entre Peter Pan et la princesse Lili la Tigresse peut être vu comme une promotion des relations interraciales.[7]

Depuis le lancement de la plateforme de streaming Disney+, les films, présentant un contenu véhiculant des représentations culturelles désuètes (comme Peter Pan, mais aussi, Dumbo, La Belle et le Clochard, Le Livre de la Jungle ou Les Aristochats), ne sont pas retirés du catalogue, mais sont accompagnés d'un message d'avertissement pour prévenir le spectateur de la présence de ses représentations négatives.[8]

Références[]

  1. Peter Pan, 1er doublage, 1953
  2. Peter Pan, chant, 2e doublage, 1992
  3. 3,0 et 3,1 Dessins de Peter Pan — DejaView Blog
  4. 4,0 4,1 et 4,2 Walt Disney's Animated Characters — John Grant
  5. 5,0 5,1 et 5,2 Walt Disney Company - Story Matter
  6. Mark I. Pinsky, The Gospel According to Disney
  7. Douglas Brode, Multiculturalism and the Mouse p180.
  8. HuffPost - Chez Disney+, le contrôle parental proposé comme alternative à la "cancel culture"

Liens externes[]


Advertisement