FANDOM


Disney+ est une plateforme de vidéo à la demande produite par la compagnie Walt Disney dont la mise en service date du 12 novembre 2019 aux États-Unis et du 7 avril 2020 en France métropolitaine. Son contenu est accessible via l'application MyCanal (Canal+)[1] ou directement sur la plateforme Disney+.

À la tête du nouveau service, se trouve Agnes Chu, Sean Bailey, Tendo Nagendo, Sam Dickerman, et Louie Provost.[2]

La plateforme comporte du contenu de Disney (animation et live-action), de Pixar, de Marvel, de Star Wars ainsi que des chaînes de la Fox et de National Geographic. De plus, est ajouté du contenu exclusif.

Programmes originaux

Confirmés en France, classés par ordre alphabétique.

DisneyPlus_Mickey.png : disney DisneyPlus_Mickey.png : pixar DisneyPlus_Mickey.png : marvel DisneyPlus_Mickey.png : starwars DisneyPlus_Mickey.png : nationalgeographic DisneyPlus_Mickey.png : autre

Films

Stargirl 
Timmy Failure : Des erreurs ont été commises 
Togo (inspiré d'une histoire vraie) 

Séries (prises de vues réelles)

High School Musical : La Comédie Musicale : La Série 
Journal d'une Future Présidente 
The Mandalorian 

Séries (animation)

The Clone Wars (à partir de la saison 7) 

Court-métrages

Les Courts Métrages Disney 
Fourchette se pose des questions (composé de 10 court-métrages) 
La Vie en Lumière 
Maggie Simpson dans "Rendez-vous avec le destin" 
SparkShorts (à partir du 4ème film : L'Envol) 

Émissions

À vous Chef ! 
L'Atelier de Justin 
Les Coulisses de Disney 
Chien Guide d'Aveugle en Devenir 
Dimanche en Famille 
Il Était une Fois les Imagineers : Les Visionnaires Disney 
Mariages de Rêve (Saison 1 originalement diffusée sur la chaîne câblée Freeform aux États-Unis) 
Le Monde selon Jeff Goldblum 
Pixar En Vrai 
Projet Héros Marvel 
Sous les Feux de la Rampe (Encore!) 

Documentaires

Éléphants 
Blue (à confirmer) (déjà diffusé au cinéma en France) 

Spéciaux

Coco : les coulisses de la musique 
Une journée à Disney : Spécial (format long) 
High School Musical : La Comédie Musicale : La Série : Les Coulisses 

Programmes à venir

2020
Souvenirs de tournage Disney[3] (émission, l'ensemble des épisodes disponibles le 1er mai[4]) 
Disney Les Making-Of : The Mandalorian[5] (série documentaire en 8 épisodes, disponible le 4 mai) 
Artemis Fowl[3] (film disponible le 12 juin[6]) 
Marvel’s 616[3] (série documentaire) 
L'aventure Apollo : objectif Lune[3] (documentaire, originalement diffusé sur National Geographic aux États-Unis) 
Car SOS[3] (émission - premières saisons non-inédites) 
Big Shot[3] (série) 
Le Faucon et le Soldat de l'Hiver[3] (série) 
Phinéas et Ferb, Le film[3] (film d'animation) 
Safety (titre VF inconnu)[3] (film inspiré d'une histoire vraie) 
Société Secrète de la Royauté[7] (film disponible à l'été 2020) 
WandaVision[3] (série) 
2021
Flora & Ulysse[3] (film - adaptation du livre de Kate DiCamillo Flora et Ulysse : les Aventures Lumineuses) 
Loki[3] (série) 
Monster at Work[3] (titre VF inconnu)[3] (série d'animation) 
Père et Fils au Bout du Monde[3] (émission) 
What If...?[3] (série d'animation) 
Une série sur Cassian Andor[3] 
2022
Hawkeye[3] (série) 
Date inconnue
Miss Marvel[3] (série prévue pour d'ici 2022) 
Moon Knight[3] (série prévue pour d'ici 2022) 
Muppets Now[3] (série) 
She Hulk[3] (série prévue pour d'ici 2022) 
Une série sur Obi-Wan Kenobi[3] 

Censure du catalogue

Tous les programmes de la grande multinationale ne correspondent pas forcément à l'esprit familiale que prône Disney+. Le catalogue Disney+ doit donc respecter cette valeur. En cela, certains programmes ont été retouchés, accompagné d'une mention ou raccourcis avant publication sur la plateforme tandis que d'autres ont pu être migrés vers un autre service de streaming.

Retouche numérique

Alors que la plateforme laisse généralement penser à un refus de sa part de censurer les classiques Disney, certains programmes ont été retouchés sans annonce officielle.

  • Splash (1984) : cheveux ajouter par méthode numérique pour couvrir complètement les fesses de Madison (interprétée par Daryl Hannah)
    • description de la scène : Entièrement nue, Madison embrasse fougueusement Allen Bauer (Tom Hanks - personnage principal) sur la plage avant de plonger dans l'eau.

Avertissement dans la description

Pour éviter de supprimer des scènes de ses classiques, un message d'avertissement est disponible dans la description de plusieurs programmes susceptibles de contenir des scènes racistes, discriminatoire, choquantes ou autrement critiquables.

«  Ce programme vous est présenté tel qu'il a été réalisé. Il peut contenir des représentations culturelles obsolètes.  »

— Message affiché

Suppression de passages

Disney+ se refuse à supprimer des scènes de ses métrages et préfère effectuer des retouches ou avertir le public de scènes sensibles. Une exception à la règle existe tout de fois.

  • Toy Story 2 (1999)
    • Suppression : Scène des éditions Blu-Ray et du téléchargement en VOD.
    • Raison : Affaire Weinstein et sexisme dénoncé au sein même de Pixar
    • Description de la scène : scène du générique de fin où un vieil homme du nom de Stinky Pete drague ouvertement deux barbies, leur promettant des places pour Toy Story 3.
    • Note : Cette décision de censure a été prise avant l'existence de Disney+.

Transfère vers une autre plateforme

Depuis que la multinationale a racheté la Fox, Disney détient 60% des droits sur la plateforme Hulu[8] visant un public plus adulte. Cela a permis à l'occasion de transférer des programmes ne correspondant pas ou plus à Disney+ vers Hulu.

  • High Fidelity
    • À l'origine développée pour Disney+ car présentée comme convenant à des enfants d'au moins 13 ans (PG-13), l'adaptation du roman britannique Haute Fidélité (déjà adapté au cinéma avec un film paru en 2000) a été transférée sur Hulu pour préserver la vision des créateurs. En effet, la série est aujourd'hui classée comme programme convenant aux personnes majeurs (au moins 18 ans) et aux mineurs accompagnés d'un adulte (Rated R).[9]
  • Love, Victor
    • Cette adaptation du film Love, Simon, lui-même adapté du roman américain Moi, Simon, 16 ans, Homo sapiens, est passée à Hulu[10] après que la firme ait constaté que les problèmes abordés dans la série (notamment la consommation d'alcool et la découverte sexuelle) ne correspondent pas à l'image familiale de Disney+[11].
  • Lizzie McGuire
    • Hilary Duff, l'interprète principale de la série Lizzie McGuire, a publiquement demandé à ce que la série qui y fait suite ne soit pas une exclusivité Disney+ mais Hulu[12]. Le projet d'une suite à la série Lizzie McGuire en exclusivité sur Disney+, et qui suivrait le personnage éponyme dans sa vie d'une jeune femme de 30 ans, avait été annoncée lors de la 6ème édition de la D23 en août 2019.

Autre

  • Aucune annonce explicite de refus de Disney+ n'a été partagée mais le film de prise de vue réelle et d'animation Mélodie du Sud (1946) ne sera probablement pas ajouté au catalogue de la plateforme car vivement critiqué pour son sous-texte raciste et pro-esclavagiste. Il n'a d'ailleurs jamais connu de sortie en DVD et de rediffusion au cinéma depuis 1980. Il a tout de même gagné un oscar pour sa chanson "Zip-a-Dee-Doo-Dah".
  • La chanson des siamois dans La Belle et le Clochard semble avoir été revisitée dans La Belle et le Clochard (2019) pour son caractère controversé : racisme envers les asiatiques.

Anecdotes

  • Canal+ a obtenu « le mandat de distribution exclusif » de Disney+ en France.
  • En France, la chronologie des médias impose un espacement allant jusqu'à 3 ans entre la première diffusion d'un film au cinéma et sa disponibilité sur des plateformes de SVOD.
  • Il n'y a aucune publicité.
  • Le contenu est téléchargeable en local en illimité sur 10 appareils pour une lecture hors-ligne et peut être lu même après suppression du catalogue tant que l'utilisateur reste abonné.[3]
    • Bob Iger, le patron de Disney, a déclaré qu'une très maigre partie du contenu de Disney+ serait susceptible de disparaître un jour.[13]
  • 7 profils peuvent être créés sur le même compte et 4 personnes peuvent utiliser le compte en même temps.[3]
  • Le contenu 4K est inclus dans chaque abonnement.[3]
    • Durant la période de confinement face à la propagation du coronavirus, les formats 4K et Ultra-HD ne sont pas disponibles pour réduire l'utilisation globale de la bande passante.[14]
  • Pour lire le contenu sur son téléphone, un smartphone certifié Widevine L1 est exigé.[13]
  • Alors qu'il devait être mis à disposition du public le 31 mars 2020, le service de streaming a été repoussé au 7 avril 2020, à la demande du gouvernement français, pour éviter les risques de saturation du réseau suite à la propagation du COVID-19 et aux mesures de confinement prises en conséquent[15]. La plateforme utilise plusieurs réseaux interconnectés, pesant sur le réseau de distribution d'Internet. Orange étant le fournisseur de la plateforme en France, a demandé à ce que tout soit reporté pour ne pas surchargé le réseau.[16]
  • Disney+ est disponible au Québec depuis le 12 novembre 2019, en Suisse depuis le 24 mars 2020 et sera diffusée à partir de l'été 2020 en Belgique. Plusieurs dates encadrent la sortie de la plateforme en territoire d'outre-mer et Monaco[17] :
    • Fin avril 2020 pour les Antilles françaises, la Guyane, la Nouvelle-Calédonie, Monaco et Wallis-et-Futuna.
    • Automne 2020 pour la Réunion, Maurice et Mayotte.
  • Les séries sont diffusées de manière hebdomadaire.
  • Les sorties de contenu exclusif se font le vendredi.
  • Pour ne pas pénaliser les français face au report de 2 semaines de la sortie de la plateforme, Disney+ FR a continué de suivre le calendrier initialement prévu. Ainsi, au moins 3 épisodes de chaque séries et émissions originaux étaient disponibles dès le 7 avril 2020, à l'exception de l'émission À vous Chef ! (deux épisodes uniquement).
  • Le slogan de la plateforme est "5 mondes. 1 destination." en France et "The best stories in the world, all in one place." (littéralement : "Les meilleures histoires au monde, toutes au même endroit.") aux États-Unis.
  • Le film Artemis Fowl n'était pas prévu pour être une exclusivité Disney+. En effet, le film devait paraître au cinéma, ce qui n'a pas pu se faire dû à la pandémie du coronavirus (COVID-19).
  • Le film Disney+ "Société Secrète de la Royauté" était précédemment nommé "Les Secrets de la Royauté".[3]

Vidéos

Liens externes

Références

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .