Disney Wiki
Advertisement

Les Disney Interactive Studios (anciennement connus sous le nom de Walt Disney Computer Software, puis Disney Interactive et Buena Vista Games, Inc.), était une filiale de la Walt Disney Company spécialisée dans le développement et l'édition de jeux vidéo.

Historique[]

Walt Disney Computer Software (1988–1994)[]

Le 15 septembre 1988, la Walt Disney Company fonde son propre service dédié aux jeux éducatifs et ludiques, la Walt Disney Computer Software.

Celle-ci fait en général appel à des studios tiers pour concevoir des jeux dérivés de ses franchises, notamment avec les grandes entreprises de l'industrie dont Sony Computer Entertainment, Nintendo, Activision, Capcom, Konami, Square Enix ou encore Ubisoft.

La WDCS développe dans le même temps ses propres jeux mais ne parvient pas à se faire un nom et à répondre aux attentes élevées liées au prestige de la marque Disney, bien que trois de ses titres autoédités (Donald's Alphabet Chase (1988), Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (1989) et Mickey et le zoo en folie (1990)) se soient vendus à plus de 100 000 exemplaires. Les problèmes sous-jacents ont par la suite été attribués par les cadres supérieurs de Disney à la faible qualité des produits et au manque de compréhension des différences entre les films et les jeux.

Disney Interactive (1994-2002)[]

Le 4 décembre 1994, en pleine bulle internet, une nouvelle société est créée par Disney pour regrouper ses activités de production de jeux vidéo, Disney Interactive, en fusionnant la Walt Disney Computer Software et la Walt Disney Television and Telecommunications. En 1997, Disney Interactive met fin à la production en interne de jeux vidéo et passe désormais uniquement par des studios tiers.

Buena Vista Interactive / Games (2003–2007)[]

Le 19 septembre 2001, une société indépendante de Disney Interactive est fondée sous le nom de Buena Vista Interactive pour l'édition de productions non liées à Disney.

Afin de diversifier son offre, la société s'est reconstituée sous le nom de Buena Vista Games en 2003. Elle conserve les noms Disney Interactive et Buena Vista Interactive en tant que labels d'édition, le premier pour les jeux pour enfants, le second pour tous les autres jeux. En 2005, tous les titres ont été publiés sous le label Buena Vista Games (BVG), quel que soit le type de jeu. Buena Vista Games devient plus connue en éditant les jeux Kingdom Hearts du studio japonais Square Enix.

En avril 2005, BVG acquiert Avalanche Software dans l'Utah et fonde un studio de développement de jeux basé à Vancouver, au Canada, nommé Propaganda Games. En septembre 2006, Buena Vista achète Climax Racing au Royaume-Uni, renommé Black Rock Studio un an plus tard, et, en novembre, BVG crée un nouveau studio de jeux, Fall Line Studios, pour créer des titres Disney pour les consoles Nintendo.

Disney Interactive Studios (2007-2016)[]

Le 8 février 2007, Disney annonce le renommage de Buena Vista Games en Disney Interactive Studios. Le studio publie des jeux vidéo de marque Disney et non Disney pour toutes les plateformes, avec des titres qui mettent en avant ses marques grand public, notamment Disney, ABC, ESPN, Touchstone et Pixar.

Le 26 février 2007, le Disney Interactive Studios annonce la sortie pour le 15 mars 2007 d'un nouveau jeu Spectrobes. Mais ce sont surtout les "à côtés" qui sont importants dans ce nouveau jeu. La société Disney souhaite si le succès du jeu se confirme que Spectrobes devienne une licence globale. Ainsi les autres divisions du groupe Disney (entre autres : le cinéma, la télévision et les réseaux câblés, parcs à thèmes et produits de consommations) pourrait en profiter pour éditer des produits dérivés. En cas de réussite, ce serait la première fois que la branche jeu vidéo est à l'origine d'une licence du groupe, traditionnellement tiré par la branche cinéma.

Le 12 juillet 2007, Disney Interactive Studios annonce l'achat des Junction Point Studios situés au Texas. Le 13 juillet 2007, Disney Interactive annonce le lancement pour mai 2008 d'un site internet pour les joueurs : DGamer, puis le 7 avril 2008, le studio chinois Gamestar est acquis.

Le 5 juin 2008, la société Disney Interactive Media Group naît de la fusion de Disney Interactive Studios et du Walt Disney Internet Group.

Le 15 janvier 2013, Disney annonce le lancement pour juin 2013 de Disney Infinity permettant une connexion entre Disney Toys et Disney Interactive Studios, et connaîtra le succès avec cette nouvelle licence. Ce n'est pas le cas avec l'échec de Epic Mickey : Le Retour des héros qui entraîne la fermeture des Junction Point Studios le 29 janvier. Les Disney Interactive Studios perdent plus de 200 millions de dollars par an entre 2008 et 2012, période au cours de laquelle Propaganda Games et Black Rock Studio sont également fermés.

En 2016, il est annoncé que les studios ont perdu 147 millions de dollars et la fin de la série Disney Infinity. Ces mauvais résultats financiers marquent la fin des Disney Interactive Studios et de leur activité d'édition de jeux. Disney accordera désormais des licences sur sa propriété intellectuelle à des développeurs tiers dans le cadre de la nouvelle structure, plutôt que de superviser ses propres jeux.

En 2017, Avalanche Software, qui avait développé les jeux Disney Infinity, est racheté par Warner Bros. Interactive Entertainment.

Productions[]

Article principal Article détaillé :
Pour plus d'informations, consultez Liste des jeux Disney Interactive Studios.

Studios[]

Studios Disney intégrés à Disney Interactive[]

  • Disney Mobile Studios
  • Disney Online

Studios non-Disney[]

Studio (date d'acquisition - date de fermeture)

  • Propaganda Games (2005–2011)
  • Avalanche Software (2005-2016), rouvert et racheté en 2017 par Warner Bros. Games
  • Black Rock Studio, anciennement Climax Racing (2006-2011)
  • Fall Line Studios (2006–2009), absorbé par Avalanche Software
  • Junction Point Studios (2007-2013)
  • Gamestar (2008-?)
  • Creature Feep (2009–2015)
  • Wideload Games (2009-2014)
  • Rocket Pack (2010–2015)
  • Studio Ex (2012-?)
  • Minds Eye Productions (2005-?)
  • Playdom (2010-2016)
  • Tapulous (2010-2019)

Galerie[]

Logos[]

Liens externes[]

Cette page utilise du contenu sous licence Creative Commons
de WikipediaLogo Wikipédia (voir les auteurs).
Advertisement