FANDOM


Disneyland Paris (anciennement appelé Euro Disney Resort ou encore Disneyland Resort Paris) est le complexe de loisirs situé à Marne-la-Vallée, sur les communes de Chessy et Coupvray, en France. Ouvert le 12 Avril 1992, le resort comprend actuellement deux parcs à thèmes : Disneyland et Walt Disney Studios. S'y ajoutent un golf, des hôtels, un centre commercial, un "outlet", un aquarium, plusieurs gares, et bien plus encore, le tout sur un étendue évaluée à 2230 hectares. L'imagénieur Tony Baxter fut le responsable général du projet.

Historique du projet

Origines

Le projet d'un complexe européen est évoqué pour la première fois en 1976, lors de négociations entre la Walt Disney Company et DATAR (Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale) qui n'aboutiront pas. En 1983, des réunions d'études du marché ont lieu à Londres et à Paris.

Ce n'est qu'en 1984 que sont remis aux français des documents sur le concept d'un parc Disney en Europe, le lieu exact n'étant pas encore déterminé. Peu de personnes sont mises au courant, comme le ministre de l'intérieur, le président de l'époque (François Mitterrand), une banque pour les finances et un cabinet pour l'emplacement du complexe. En fin de cette année, 1200 emplacements sont proposés, mais seuls quelques lieux font l'objet d'études sérieuses, comme quelques villes situées le long des côtes italiennes, certains endroits en Espagne et, en France, Paris, Lyon et Avignon.

Concrétisation du projet

Le projet devient enfin public en 1985, et trois sites potentiels français sont retenus, dont l'un à l'Est de Paris. Mais rien n'est encore gagné pour la France, en mars, il ne reste plus que 4 sites retenus par les américains, deux en Espagne et deux en France. Conscients de l'enjeu économique, et tenant compte du fait que Disney voulait terminer les négociations en été, le groupe de travail français appuie la candidature du site à l'est de Marne-la-Vallée, alors que l'Espagne semblait déjà avoir remporté la victoire. C'est grâce à la persévération des négociateurs français que la firme décide finalement de repousser l'échéance à septembre 1985 pour prendre conscience des propositions financières de l'Etat. un prolongement de la ligne RER et des allègements fiscaux sont planifiés, mais les informations fuitent. La presse s'empresse de révéler à la France les divers compromis entre la société et le gouvernement. en décembre, la décision est enfin prise: Marne-la-Vallée accueillera Euro Disney, sur les communes de Bailly-Romainvilliers, Chessy, Coupvray, Serris et Magny-le-Hongre.

Le contrat est signé avec Micheal Eisner (alors président de la Walt Disney Company) en 1987, et Robert Fitzpatrick devient le directeur d'Euro Disney. La France dépense 20 milliards de francs pour l'aboutissement du projet. Environ 140 000 emplois devraient être générés par le complexe et les infrastructures, celui-ci devrait atteindre 1800 hectares dans les alentours de l'an 2000, et comprendrait bureaux, zones résidentielles, et centres culturels et sportifs en plus des parcs, d'après les estimations. Les travaux débutent la même année.

Toutefois, dès 1986, alors qu'une trentaine d'agriculteurs sont expropriés de leurs terres pour laisser place au complexe, les écologistes s'opposent fermement au projet, mais les élus semblent résolument y voir un bénéfice économique conséquent.

En 1989 est fondé Euro Disney SCA, qui exploitera le complexe et ne sera pas renommé au fil du temps, d'après les nombreux changements de noms du complexe. La société et ses nombreuses filiales sont détenues à près de 80% par la société mère, la Walt Disney Company.

En 1990, un espace de présentation, l'Espace Euro Disney, est temporairement placé sur le site. Il sera fermé le mois de l'ouverture du parc, puis laissé à l'abandon jusqu'en 2010, où il est enfin démoli. L'année suivante, le Casting Center ouvre pour former les futurs employés.

Le parc est inauguré le 12 avril 1992, avec le reste du complexe, sous un oeil optimiste, malgré les protestations de certains médias.

Les problèmes financiers du resort

En 1994, et devant les finances fragiles du complexe, il est décidé de mettre en place des restrictions financières. Les tarifs sont revus à la hausse. Le complexe change de nom, et devient Disneyland Paris. Les projets sont freinés, alors que Disney-MGM Studios Europe devait ouvrir dès 1995. Le 31 mai 1995 ouvre Space Mountain, de la Terre à la Lune, qui redressera partiellement la société. La création du deuxième parc est précipitée, et se heurte à de nombreuses et drastiques limites budgétaires.

Un deuxième parc

Lors de l'ouverture, le 16 mars 2002, du Walt Disney Studios Park, le complexe change de nom une nouvelle fois, et devient Disneyland Resort Paris. Le modeste parc ne comporte que dix attractions à son ouverture. Malheureusement, le resort se heurte encore à des problèmes financiers, car la fréquentation n'ayant pas atteint les estimations faites par Euro Disney SCA, la société est contrainte de renégocier ses dettes et son capital se voit restructuré, entre 2004 et 2005. Depuis, le second parc a connu des extensions, et un ajout de nouvelles attractions, mais il reste toujours beaucoup moins grand que son aîné.

Le 15e anniversaire

A partir de 2007, le resort connait une période de croissance économique lente mais certaine. Cette année là est signé, avec Pierre&Vacances, un accord pour la construction d'un complexe de 7000 appartements appelé Villages Nature non loin des parcs. Une nouvelle zone apparaît au second parc, sous le nom de Toy Story Playland.

En 2010, un avenant signé avec l'état français officialise le projet des Villages Nature, et agrandit le complexe, permettant également la création de 1000 habitations fixes sur le site de Val d'Europe.

Le 20e anniversaire de Disneyland Paris

Le Thomas Cook's Explorers Hotel est racheté et rénové par le groupe Algoquin, en 2012. Cette même année la dette est allégée grâce à la somme donnée à Disneyland Resort Paris par la Walt Disney Company. L'année du 20ème anniversaire est une réussite au niveau des fréquentations du parc.

Le 10 juillet 2014, le Walt Disney Studios Park inaugure l'attraction Ratatouille: L'aventure totalement toquée de Rémy.

Depuis la saison noël de 2015, des rénovations ont lieu partout dans le parc principal, le but étant de redorer son blason pour le 25ème anniversaire, donnant au parc un coup de peinture dont il avait bien besoin.

Plan d’investissement

Le 27 février 2018, un grand plan d’investissement est anoncé. La Walt Disney Company injecte 2 milliards d’euros dans le complexe parisien afin d’étendre l’offre sur le parc Walt Disney Studios. L’extension du parc, qui s’étendra de 2020 à 2025, inclut l’allongement de Hollywood Boulevard en Allée des Tuileries pour mener à un lac central, depuis lequel s’articuleront une zone thématique Star Wars, et un land basé sur La Reine des Neiges. Backlot sera rethématisé pour accueillir les franchises Marvel Studios et de nouvelles attractions affiliées.

En 2019, des attractions emblématique du parc Walt Disney Studios ont fermées : Armageddon : Les Effets Spéciaux, Moteurs... Action! Stunt Show Spectacular et Rock'n'Roller Coaster Avec Aérosmith afin de commencer les travaux d'extension du parc. En janvier 2020, Disney a annoncé un plan d'expansion jusqu'en 2025.

Frozen Land 2

Le Frozen Land devrait ouvrir en 2023. Il devrait comprendre un restaurant, une attraction, deux boutiques et un "Meet & Greet". (Plus d'info et aperçu)(Article détaillé)

Frozen Land

Le Avengers Campus devrait arriver en 2021. Il sera situé derrière The Twilight Zone Tower of Terror et comprendra notamment une attraction sur Spider-Man et un restaurant Pym Test Kitchen. (Plus d'info et aperçu)

Marvel Land

Le Star Wars Galaxy Edge devrait arriver en 2025. Il sera situé derrière le land sur Marvel et aura pour thème toute la saga sur Star Wars. Il y aura deux attractions : le Faucon Millenium en taille réelle et la bataille entre la Résistance et le Premier Ordre.(Plus d'info et aperçu)

Star Wars Land

Troisième parc ?

Lors de la présentation du projet d'expansion de Walt Disney Studios, il aurait envisagé la création d'un troisième parc...ce qui était dans les projets initiaux de la firme : lors de la signature de la convention de 1987 entre l'Etat, la région, le département, la RATP, l'aménager public EpaFrance et Disneyland Paris.

Le 11 décembre 2019, le préfet de région Michel Cadot sollicitait l'accord du département de Seine-et-Marne pour cette création. Nous aurons une réponse du conseil départemental le 3 avril 2020. S'il y a accord, Disneyland Paris aurait jusqu'en 2036 la possibilité de créer un troisième parc. Celui-ci serait situé à l'est du boulevard circulaire, sur les territoires de Magny-le-Hongre et Bailly-Romainvilliers. La condition est que le parc attire au minimum 22 millions de visiteurs annuels. En 2019, la fréquention annuelle moyenne est de 15 millions de visiteurs.

Crise sanitaire - Covid-19

IndianaJonesParis Covid19

Indiana Jones et le Temple du Péril à la réouverture.

En raison de la pandémie de Covid-19, le complexe ferme ses portes à partir du 14 mars 2020. Le 22 juin, Disneyland Paris annonce sa réouverture pour le 15 juillet[1], à condition de respecter le protocole sanitaire. La capacité d’accueil a été réduite à 25 000 visiteurs par jour et le port du masque est obligatoire dès 11 ans. Dans les files d'attente, le marquage au sol permet de garder une distanciation physique entre les personnes. Les manèges sont désinfectés. Il n'est possible de remplir qu'une rangée sur deux dans les trains. Des centaines de distributeurs de gel hydroalcoolique sont également placés sur tout le parc. Les rencontres avec les personnages Disney sont également suspendues.

Le Disney's Hotel Cheyenne rouvre le 20 juillet, le Disney's Hotel Santa Fe le 3 août et le Disneyland Hotel le 7 septembre.

Le complexe

Les éléments du complexe


Fermetures du parc

  • Le 27 décembre 1999, le parc a fermé suite à une tempête qui a ravagé toute la région. Le Disney's Davy Crockett Ranch a fermé quelques jours pour des rénovations suite à la dégradation des bungalows.
  • Après les attentats terroristes du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, le parc a fermé exceptionnellement pendant 4 jours.
  • Avec la propagation du Covid-19, Disney a décidé de fermer tous ses parcs dans le monde. Disneyland Paris ferme ainsi à partir du 16 mars 2020 au 15 juillet 2020.

Liens externes et références

  1. Disneyland Paris annonce sa réouverture post Covid-19, en 2020.

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .