FANDOM


Dumbo est le 4ème "Classique d'animation" des Studios Disney, sorti le 23 octobre 1941 aux États-Unis et le 25 octobre 1947 en France. Le film s'inspire du livre éponyme pour enfant de Helen Aberson et illustré par Harold Pearl, paru en 1939.

Dumbo était, en terme de durée de film, le plus court long-métrage Disney, avec seulement 64 minutes, bien avant de se faire détrôner par Saludos Amigos (1942) qui lui a une durée de film de 42 minutes. Dumbo fut produit, pour récupérer les pertes financières, pour la production de Pinocchio et Fantasia, le fait de réaliser un long métrage avec une durée de 64 minutes paraissait simple et réduisait les coups économiques pour le studio, en ces temps difficiles. Surtout que le film est sorti quelque mois avant que les Etats Unis ne s'engage au combat durant la Seconde Guerre Mondiale, après l'attaque japonaise, sur Pearl Harbor (7 décembre 1941), et qu'il soit devenu iconique, comme étant jugé être un film joyeux en cet période de conflit.

Synopsis Modifier

Dumbo, un petit éléphant, apporté par une cigogne, devient rapidement la risée du cirque à cause de ses grandes oreilles. Ecarté injustement de sa Maman, qui essayait de le protéger, le petit éléphant se retrouve tout seul, mais est soutenu par une petite souris du nom de Timothée, qui fera tout son possible pour le réorienter vers le chemin de la gloire et la renommé.

Résumé détaillé Modifier

L'histoire commence par une nuit de tempête, et un orage de courte durée. Puis quand le ciel se dégage, on peut apercevoir un groupe de cigogne voler sous la lune et les étoiles. Ces cigognes viennent faire une livraison de nouveaux nés aux animaux d'un cirque situé en Floride. Chacun des espèces reçoivent leur progénitures, exceptée Madame Jumbo, qui attendait impatiemment son bébé, mais en vain.

Le lendemain, le cirque déménage pour aller s'installer dans une autre ville. Monsieur Cigogne qui est à la recherche de Madame Jumbo pour lui apporter son bébé, fait une descente en approche depuis les nuages, jusqu'au train du cirque, tiré par Casey Junior. La cigogne arrive au wagon où est localisé Madame Jumbo avec les autres éléphants, et lui livre finalement le paquet. Madame Jumbo ravie d'avoir son enfant, découvre avec les autres éléphants, que son petit Dumbo, a les oreilles très grandes, ce qui ne manque pas de faire rire les autres éléphants, sous le regard fâché de Madame Jumbo. Après que celle-ci ait fait boucler le bec à ses congénères, Madame Jumbo dorlote son petit Dumbo, ne se souciant guère de ses grandes oreilles.

Bien plus tard, Casey Junior finit par s'arrêter, le cirque arrive à destination à la ville suivante. Les manœuvres commences à ériger le chapiteau sous la pluie battante avec l'aide des autres éléphants. Au petit matin le chapiteau enfin dressé, le cirque commence à défiler dans la rue. Durant le défilé Dumbo suit sa maman, mais ne manque pas de trébucher en se prenant les pattes dans ses grandes oreilles pour se retrouver dans une flaque de boue sous les rires moqueurs des citoyens.

Après avoir pris un bain et fait une petite partie de cache-cache avec sa maman, Dumbo commence à voir les visiteurs entrer dans le cirque, alors qu'une bande de gamins commence à le taquiner, en voyant ces grandes oreilles. Madame Jumbo essaye d'écarter son bébé des enfants mais un d'entre eux, chope l'éléphanteau et lui tire les oreilles, Madame Jumbo furieuse commence à s'en prendre aux visiteurs, mais ce fait très vite immobiliser par le personnel du cirque. Madame Jumbo finit sous les verrou, écartée de Dumbo, qui en ce moment pleure dans son coin, mis à l' écart des autres éléphants le jugeant comme anormal.

Cependant, une souris, du nom de Timothée, intervient et propose son aide à l'éléphanteau, en lui promettant de faire de lui une grande vedette. Après avoir entendu Monsieur Loyal parler de son prochain numéro, dans lequel s'érigerait une pyramide d'éléphant, sans avoir encore trouvé quel serait l'élément final pour compléter la pyramide, Timothée part dans la loge du directeur et lui susurre à l'oreille que Dumbo sera "l'apothéose", l'élément final qui terminera la pyramide. Le lendemain soir, lors de la représentation, et pendant que la pyramide prend forme, Dumbo dans les coulisse commence à répéter son rôle, mais Timothée songe quand même comme résoudre le problème des oreilles, qui pourrait devenir une gêne dans le rôle de Dumbo. C'est au tour de Dumbo, et le public commence à rire quand ils s'aperçoivent qu'il a les oreilles noués (pour que ce ne soit plus une gêne), Dumbo apeuré recule, mais Timothée, le force à y aller en lui piquant le derrière avec une punaise. Dumbo prend de l'élan en courant pour aller sauter sur le tremplin qui le fera propulser vers le sommet de la pyramide, mais accidentellement, ses oreilles se dénoue et il se prend les pattes dedans pour trébucher et faire déstabiliser les l'éléphants de la pyramide. C'est le grand remue ménage, le public dans un mouvement de panique, décampe du cirque, pendant que les éléphants, perdent l'équilibre, et détruisent tout sur leur passage, jusqu'à détruire le chapiteau entier.

Après toutes ces catastrophes causées par Dumbo, le cirque emménage dans une autre ville. Les éléphantes ont ouïr dire que Dumbo fut consigné et condamné à devenir un clown. Ce qui très navrant, c'est que perdre son titre d'éléphant pour devenir clown est une grande humiliation, mais qui aggrave le cas de Dumbo en plus de ses oreilles, par conséquent le petit éléphant devient mélancolique et s'enfonce dans la dépression. Après une représentation avec les clowns, pendant que ces derniers fêtent leurs succès et trinquent à la santé du de la nouvelle recrue, Timothée emmène Dumbo voir sa maman emprisonnée, pour lui remonter le moral. La mère et le petit se partage un moment de tendresse sous le regard ému de Timothée qui regarde à son tour les autres animaux avec leurs enfants.

Pendant que les clowns s'en vont voir Monsieur Loyal, pour leur parler d'une nouvelle suggestion de numéro avec Dumbo, ce dernier accompagné de Timothée, continue de broyer du noir. Timothée emmène Dumbo vers un seau remplir d'eau pour que celui-ci puisse se rafraîchir, en buvant l'eau du seau, Dumbo comme à devenir un peu enivré, Timothée intrigué commence à examiner le contenu du seau, mais tombe soudainement dans le récipient et en ressort complètement ivre. En fait les deux compères ne savaient pas que ce seau était alcoolisé à cause d'une bouteille de champagne, que l'un des clowns a accidentellement renversé pour ensuite répandre toute la bouteille dans le seau, par conséquence en buvant cul sec, Dumbo et Timothée sont complètement saouls. Dumbo commence à souffler avec sa trompe pour créer des bulles, et alors qu'il en crée une énorme, celle-ci se difforme pour ressembler a une sorte d'éléphant rose sous les yeux ivres de l'éléphanteau et de la souris. Les éléphants roses commencent à se multiplier et transforment leurs trompe en trompette, pour interpréter La Marche des éléphants. Dumbo et Timothée assistent à des scènes étranges et inquiétantes dans lesquelles les éléphants roses, marchent dans tout les sens, prennent des formes aléatoires, dans un incroyable défilé horrifique et multicolore.

Le lendemain matin, on retrouve les deux amis, endormis sur la branche d'un arbre à plusieurs mètres du sol. Une bande de corbeaux assiste à l'étrange scène. Jim, leur chef, part en reconnaissance pour voir de quoi il retourne, réveille Timothée, pendant que ce dernier décuve. Timothée, mentionne les éléphants roses, ce qui fait rire les corbeaux, mais surtout quand il demande aux oiseaux ce qu'il font en bas. Jim conseille à Timothée de regarder ou il est en l'appelant Monsieur le Rat, ce qui met ce dernier en colère mais se rend compte évidemment qu'il est bien en haut d'un arbre avec Dumbo. Timothée réveille Dumbo, et ce dernier pris de panique d'être sur l'arbre, tombe pour atterrir dans une mare. Les corbeaux rient tandis que Dumbo et Timothée s'en vont alors que ce dernier réfléchit à tue-tête, en se demandant comment ils ont fait pour se retrouver tout en haut de l'arbre. Jim, malicieusement demande à la souris s'ils se sont envolés.


Après un moment de réflexion, Timothée pense et réalise que les oreilles de Dumbo sont parfaites pour voler. Les Corbeaux recommencent à rire et chantent Voir Voler un Eléphant. Après ce numéro musical et des rires continuels, Timothée furieux, décide de donner une leçon au corbeaux, en leur racontant la triste histoire de Dumbo. En écoutant l'histoire, les commencent à pleurer et se culpabilisent pour les actes méchants qu'ils ont commis. Timothée au bout du rouleau et déprimé avec Dumbo, retournent au cirque mais Jim les arrête, pour leur demander pardon. Les autres corbeaux sont d'accord pour venir en aide à l'éléphant suite à la suggestion de Jim. Jim explique comment aider Dumbo à apprendre à voler, il susurre à l'oreille de Timothée, qui faut utiliser de la psychologie. Les corbeaux se rassemblent, et conçoivent un plan, Jim pique une plume appartenant à l'un de ses compères et la donne à Timothée, lui expliquant que cette une plume magique, ce qui permettra à Dumbo de pouvoir s'envoler, bien qu'il s'agit simplement d'un porte chance pour encourager Dumbo et lui donner plus de confiance en soi.

Les Corbeaux emmènent Dumbo vers une falaise proche pour procéder au décollage. Après que la poussière se lève, les corbeaux et Timothée réalisent que Dumbo est bien entrain de voler et avec agitation, clament qu'ils auront décidément tout vu. Ils rechantent ensuite la chanson Voir voler un éléphant. Timothée, confirme que pour Dumbo, c'est la renommée qu'il l'attend, quand aux corbeaux, ils imaginent Dumbo au cirque et se disent que les spectateurs vont avoir une sacré surprise.

Au cirque, Dumbo lors de son numéro de clown, s'apprête à faire ses preuves, en décollant depuis le haut du chapiteau. Mais malheureusement dans son décollage il perd la plume magique, mais réussit à s'envoler, en faisant un vol en rase-motte. Il vole à travers tout le chapiteau sous le regard ébloui des spectateurs. Dumbo en profite pour se venger, en taquinant tout les personnes qui se sont moqués de lui, les clowns Monsieur Loyal et les éléphantes. Bien après cette extraordinaire démonstration de haut vol. Dumbo fait la une des journaux, devenant un phénomène mondial. Timothée signe un contrat avec Hollywood pour avoir été le mentor de Dumbo. Le cirque reprend son périple pour aller de ville en ville, et retrouve une dernière fois Dumbo entrain de voler vers son wagon privé, rejoignant sa maman libérée, tandis que les corbeaux derrière, lui font ses adieux et lui souhaitent bonne chance.

IconographieModifier

PersonnagesModifier

LieuxModifier

AffichesModifier

Distribution Modifier

Voix
Rôles Voix originales Voix françaises
1er doublage (1947) 2e doublage (1980)
Timothée Q. Mouse Edward Brophy Camille Guérini Roger Carel
La Matriarche Verna Felton Germaine Kerjean Paula Dehelly
Jim Corbeau Cliff Edwards Jacques Balutin
José Germain (chant)
Monsieur Loyal Herman Bing Fernand Rauzena Jacques Dynam
Casey Junior Margaret Wright Francis Lax
Monsieur Cigogne Sterling Holloway Maurice Nasil Jacques Ferrière
Madame Jumbo Verna Felton
Betty Noyes (chant)
Helène David

Claude Meunier(chant)

Prissy Sarah Selby Lita Recio Danielle Volle
Giddy Dorothy Scott Béatrice Delfe
Fidgity Noreen Gammill Sandra Milowanoff Jeanine Forney
Corbeau Obèse James Baskett Jo Charrier Pierre Garin
Corbeau Clerc Hall Johnson Choir Michel Bedetti
Corbeau au chapeau de paille Jim Carmichael Francis Lax
Corbeau à Lunettes Jim Carmichael Serge Lhorca
Les Clowns Billy Sheets
Billy Bletcher
Eddie Holden
Zappy Max Serge Lhorca
Guy Piérauld
Henry Djanick
Skinny Malcom Hutton Jackie Berger
Joe Georges Atlas
Narrateur John McLeish Claude Piéplu
Voix Additionnelles Thurl Ravenscroft

Mel Blanc

The Sportsmen

The King's Men

Daniel Gilbert

Roméo Carles

Jean Stout

Jean Claude Corbel


Chansons du filmModifier

Sortie cinémaModifier

Sorties cinéma
Pays Premières nationales Ressorties principales
États-Unis 23 octobre 1941 22 juin 1949
24 décembre 1959
11 octobre 1972
26 mars 1976
Brésil 17 novembre 1941
Argentine 24 décembre 1941
Royaume-Uni 8 février 1942
Portugal 27 janvoer 1944
Canada 31 mars 1942
France septembre 1947 (Festival de Cannes)
25 octobre 1947 (nationale)
3 octobre 1958
Belgique
Pays-Bas
25 avril 1947
Italie 2 octobre 1948 21 avril 1971
Australie 14 avril 1942 6 mai 1983
Danemark 25 juin 1948 26 décembre 1956
Norvège 26 décembre 1947 1er mai 2002
Suède 16 septembre 1946 2 décembre 1972
Finlande 1 er octobre 1948 15 avril 1981
13 avril 1990
Hong Kong 19 août 1948
Espagne 25 septembre 1944 (Madrid)
14 décembre 1944 (Barcelone)
12 avril 1985
Pologne 23 octobre 1949 25 mai 2001
Autriche 22 mai 1953
Philippines 28 septembre 1955
République fédérale d'Allemagne 8 avril 1952 18 juin 1976
Japon 12 mars 1954

23 mars 1974

23 juillet 1983

Liban 14 mai 1968
Koweït 14  octobre 1986
Chine 12 juillet 1989

Sorties vidéoModifier

  • Juin 1981 - VHS, Laserdisc et Betamax avec 1er doublage
  • 1984 - VHS et Betamax avec 1er doublage
  • 1985/1986 - VHS (Québec) avec format 4/3 et 1er doublage
  • 1991 - VHS et Laserdisc avec 2e doublage
  • 12 juillet 1991 - VHS (Québec) avec 1er doublage
  • 28 octobre 1994 - VHS (Québec) dans la collection « Chefs-d'œuvre » avec 1er doublage
  • 3e trimestre 1997 - VHS avec 2e doublage
  • 2001 - DVD avec 2e doublage
  • 23 octobre 2001 - VHS et DVD (Québec) avec 2e doublage
  • 2002 - VHS et DVD, édition 60e anniversaire avec 2e doublage
  • 6 juin 2006 - DVD, édition Big Top (Québec) avec 2e doublage
  • 17 février 2010 - Blu-Ray (Combo Blu-Ray + DVD), édition 70e anniversaire avec 2e doublage

En CoulisseModifier

Origine et ProductionModifier

Le film fut destiné dans un contexte économique, a générer des recettes pour les studios Disney après les échecs financiers pour Pinocchio et Fantasia deux long-métrage sortis la même année en 1940. Les Scénaristes Dick Huemer et Joe Grant étaient les figures majeures dans le développement de l'histoire, basé sur un livre pour enfant écrit par Helen Aberson et Harold Pearl.

Quand la production du film fut toujours en cours au début de l'année 1941, le réalisateur superviseur Ben Sharpsteen reçut les ordres de maintenir le film simple et économique. Ainsi Dumbo perdit du détail prestigieux, par rapport aux trois Disney précédents. La conception des personnages sont plus simples, l'arrière plan des scènes peignées ont moins de détails et le nombre de trames furent utilisée durant l'animation des personnages. Cependant, la simplicité permit aux animateurs de se libérer du détail, ainsi ils purent se focaliser sur le plus important élément de l'animation du personnage : l'action. L'animation de Dumbo par Bill Tytla, est considéré aujourd'hui comme étant la plus grande réussite dans l'animation traditionnelle du Cartoon.

Le 29 mai 1941, durant la procuction, plusieurs équipes du Studio Disney faisaient grêve. Elle dura 5 semaines et mit fin à l'atmosphère familialle au sein du studio. Un nombre de grêvistes sont représentés dans ce film par les clowns, quand ces derniers souhaitent rendre le numéro de Dumbo plus géant, et demande à Monsieur Loyal une augmentation, pour leur service. 

Les acteurs choisis pour faires les voix des personnages, entament dans ce film, leurs carrières chez Disney : Verna Felton, pour faire la voix de l'éléphante Matriarche, interprétera bien plus tard, La Marraine Fée de Cendrillon ou encore la Reine de coeur d'Alice au Pays des Merveilles. Sterling Holloway, choisi pour faire la voix de la Cigogne apportant Dumbo, fera la voix du célébrissime Winnie l'Ourson. Cliff Edwards, qui a fait la voix de Jiminy Cricket dans Pinocchio, interprète Jim, le chef d'une bande de Corbeau, rieur et moqueur. Timothée la Souris, fut doublé par Edward Brophy, un acteur jouant le rôle d'un bandit dans certains films de gangster. 

Afin de faire des économies, la peinture à l'aquarelle, fut utilisée pour les arrière-plans du film. Dumbo et Blanche Neige, sont les seuls classiques animés, à faire usage des cette technique artistique, qui normalement est utilisée pour les court-métrages d'animation.  Les autres films Disney, recourènt à la peinture à l'huile et à la gouache. Lilo et Stich, une histoire du même thème que Dumbo, réutilisera bien plus tard l'aquarelle pour les décors d'arrière plan.  

Différence entre le film et le livreModifier

Dans l'histoire originale, Madame Jumbo s'appelle de base Ella et elle donna le nom de Jumbo à son fils et non Dumbo Junior. Elle n'a pas été enfermée après avoir défendu son Dumbo du public moqueur. Un personnage appelé Jack annoncerait le numéro de la pyramide de pachyderme et non Monsieur Loyal. A la place de Timothée la souris, c'est un petit rouge-gorge nommé Red, qui épaula Dumbo. A la place des corbeaux, c'est un hibou qui enseigne à Dumbo comment voler. Les éléphantes bavardes, font des compliments à Dumbo pour ses grandes oreilles au lieu de l'éviter. A un moment donné, Jumbo fut projeté par Jack et Monsieur Loyal sur une voiture d'âne, et sur le seau, ils ont rayé le J pour le remplacer par un D, ainsi il prend le nom de Dumbo, et devient différent des autres éléphants. Dumbo, dans le livre sait parler, contrairement dans le film où on ne l'entend pas du tout parler.

Publication de l'oeuvre et autre adaptationsModifier

Le livre écrit de Helen Aberson, et illustré par Harold Perl, parut en 1939.

Dumbo eut le droit d'avoir son film en remake action-live qui sortira trés prochainement en 2019. Réalisé par Tim Burton, qui a déjà fait les remakes d'Alice au Pays des Merveilles (2010) et Alice de l'autre côté du miroir (2016), annonce en 2015, un an après l'annonce du projet du remake, de prendre les commandes pour la réalisation du film. Il aura recours à trois acteurs, que l'on voit récurrement dans ses productions : Micheal Keaton, qui a endossé le personnage de Batman en 1989, interprétera l'angoniste du film, un cynique businessman, Eva Green, l'interprète de Miss Périgrine, et ses enfants particuliers, incarnera une trapéziste, et Danny de Vito, interprète d'Oswald Copplebot, dit le Pingouin, jouera Monsieur Royal.

Sortie et AccueilModifier

La production fut bouclée vers l'automne 1941, et constatant que le long-métrage dure 64 minutes, on suggèrait, soit de rallonger le film de 9 minutes pour que ça fasse, 1h10, soit de le modifier pour en faire un court-métrage, soit de le diffuser en salle comme étant un film de série B. Walt Disney refusa ces trois options, et la société de distribution RKO Radio Pictures, à contre-coeur diffuse le film ,inchangé, comme étant un film de série A.

Après le 31 Octobre, le film devint un succès financier. La production n'a couté que dans les 800 milles dollars, soit la moitié du cout de la production pour Blanche Neige et les sept nains et encoire moins d'un tiers de  budget pour Pinocchio. Dumbo a engrangé 1.3 millions de dollars d'entrées à sa sortie originale, et les Etats Unis, qui viennent d'entrer en guerre en décembre 1941, réduit les entrées du film, alors que c'est néanmoins le plus réussit des films Disney sur le plan financier, sans doute grâce à sa ressortie en 1949.

Le film fut récompensé pour l'oscar de la meilleur chanson Mon tout petit, composée par Frank Churchill et Ned Washington. La bande son du film qui fut arrangée par Churchill ainsi que Oliver Wallace, fut également récompensée. Le film fut aussi récompensée pour la meilleur animation designée au festival de Cannes en 1947.

La simplicité du film, ainsi que son charme, ont  fait de lui, le Disney préféré chez certaines personnes, y compris Léonard Maltin, historien de l'animaton et du film. La remarque particulière sur ce film, est le segment de La Marche des Éléphants Roses quand Dumbo et Timothée sont devenu ivres et qu'il voient des hallucinations. La séquence fut un premier voyage vers le surréalisme, pour le récit d'un film Disney, prenant ses repères sur l'éxpérience de Fantasia. Le passage brise principalement les règles de ce que les animateurs ont vécu pour la création de l'animation réaliste au cours de la décénnie précédente. Couleur rose, multicolore, avec motif à pois ou écossais, des éléphants qui danse, chante, et se change en un nombre d'objets variés. La conception de ce segment fut hautement stylisée et plusieurs des artistes qui ont travaillé dessus, étaient les jeunes artistes au studio qui se sont joint à la grève de mai 1941, et qui deviendront le noyau de United Productions of America, le studio d'animation le plus influencé des années 1950. 

Dans le film on y retrouve des caractéristiques raciales, notamment un sujet d'actualité sur la ségrégation des afro--américain. L'exemple même des corbeaux, qui sont une caricature du pleuple noir américain, alors que Cliff Edwards, un caucasien (nom donné au individu blanc de peau aux Etats Unis) fait la voix du chef, Jim. Les autres corbeaux sont doublés par des afro-américains, des choristes précisément tous membre de la chorale de Hall Johnson.  Quoique le film soit souvent critiqué pour l'inclusion des corbeaux noirs, il est notable qu'ils sont les seuls des personnages vraiment compatissants dans le film à l'extérieur de Dumbo, Mme Jumbo et Timothy. La scène sur les employés du cirques (ou hommes à tout faire), dans la chanson des manoeuvres, démontre le calvaire de l'homme afro-américain, travaillant énormément, dans l'ombre, et en chantant dans des conditions extrêment austères, ce qui a provoqué un vague de plainte pour cette offense caricaturée. 

Suite AnnuléeModifier

Lors du 60e anniversaire, un documentaire en bonus DVD, montrait des esquisses d'une suite envisageable pour le film de 1941. Pour cette nouvelle aventure, Dumbo et ses amis devaient se retrouver accidentellement dans la grande ville et devaient alors retrouver leur chemin. Durant son aventure, Dumbo allait rencontrer de nouveaux personnages, chacun à un stade différent de l’enfance, ouvrant ainsi la porte à divers soucis liée à l’évolution : On retrouve ainsi Godfry, un hippopotame qui essaye de tout faire soi-même, Dot le Zebre qui s’interroge sur tout ce qui l’entoure, Penny l’autruche quelque peu jalouse des capacités de Dumbo ou encore Claude et Lolly, deux ours frères et sœurs surexcités. Bien sûr Madame Jumbo et Timothé étaient de la partie. Le projet fut abandonné quand John Lasseter fut nommé Directeur des services artistiques des studios Disney en 2006.

Walt Disney Animation Studios (logo)
Longs métrages sortis au cinéma
Blanche-Neige et les Sept Nains (1937) • Pinocchio (1940) • Fantasia (1940) • Dumbo (1941) • Bambi (1942) • Saludos Amigos (1942) • Les Trois Caballeros (1944) • La Boîte à musique (1946) • Coquin de Printemps (1947) • Mélodie Cocktail (1948) • Le Crapaud et le Maître d'école (1949) • Cendrillon (1950) • Alice au Pays des Merveilles (1951) • Peter Pan (1953) • La Belle et le Clochard (1955) • La Belle au Bois Dormant (1959) • Les 101 Dalmatiens (1961) • Merlin l'Enchanteur (1963) • Le Livre de la Jungle (1967) • Les Aristochats (1970) • Robin des Bois (1973) • Les Aventures de Winnie l'Ourson (1977) • Les Aventures de Bernard et Bianca (1977) • Rox et Rouky (1981) • Taram et le Chaudron magique (1985) • Basil, détective privé (1986) • Oliver et Compagnie (1988) • La Petite Sirène (1989) • Bernard et Bianca au pays des kangourous (1990) • La Belle et la Bête (1991) • Aladdin (1992) • Le Roi Lion (1994) • Pocahontas (1995) • Le Bossu de Notre-Dame (1996) • Hercule (1997) • Mulan (1998) • Tarzan (1999) • Fantasia 2000 (1999) • Dinosaure (2000) • Kuzco, l'empereur mégalo (2000) • Atlantide, l'empire perdu (2001) • Lilo & Stitch (2002) • La Planète au trésor, un nouvel univers (2002) • Frère des Ours (2003) • La Ferme se rebelle (2004) • Chicken Little (2005) • Bienvenue chez les Robinson (2007) • Volt, star malgré lui (2008) • La Princesse et la Grenouille (2009) • Raiponce (2010) • Winnie l'Ourson (2011) • Les Mondes de Ralph (2012) • La Reine des Neiges (2013) • Les Nouveaux Héros (2014) • Zootopie (2016) • Vaiana, la légende du bout du monde (2016) • Les Mondes de Ralph 2 (2018) • La Reine des Neiges 2


v - e - d
DumboLogo
Médias
Films et Télévision: DumboMickey Mouse ClubDumbo's CircusTous en BoîteDumbo

Jeux Vidéos Disney's Villains' RevengeDisney Emoji Blitz

Parcs Disney
Casey Jr. Circus TrainCasey Jr. Splash 'n' Soak StationCasey Jr. Le petit train du cirqueArt of Disney AnimationDumbo the Flying Elephant

Spectacle: AnimagiqueFantasmic!Once Upon a Mouse
Restaurants: Timothy's Treats
Boutiques: Casey Jr. Trinket Train
Parades: Disney's Dreams On Parade: Moving OnFlights of Fantasy ParadeFestival of Fantasy ParadeHappiness is Here ParadeJubilation!Main Street Electrical ParadeMickey's Storybook ExpressThe Wonderful World of Disney Parade (The Float)
Spectacles pyrotechniques: Celebrate the MagicDisneyland ForeverHappily Ever AfterMagicalOnce Upon a TimeRemember... Dreams Come TrueWonderful World of Animation
Halloween: Happy Hallowishes

Personnages
Original: DumboTimothée MouseMadame Jumbo ÉléphantesMonsieur LoyalMonsieur CigogneCasey JuniorÉléphants rosesLes CorbeauxAnimaux du cirqueClowns

Supprimé: PennyGodfryDotClaude and Lolly
Remake: Holt FarrierV.A. VandevereColette MarchantMilly FarrierMax MediciJoe FarrierMiss AtlantisNeils Skellig

Chansons
Voici le MessagerLe Train du BonheurChanson des manoeuvresMon tout petitChanson des ClownsLa Marche des éléphantsVoir voler un éléphant
Lieux
FlorideCirque
Objets
La plume magique



Ébauche Cet article est une ébauche. Ébauche
Vous pouvez aider le Disney Wiki en le développant.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .