1

Flash McQueen (Lightning McQueen en version originale)(vrai nom: Montgomery Mcqueen dit Monty Mcqueen) est une voiture de course très célèbre dans son univers ainsi que le protagoniste principal des films de la franchise Cars : Cars : Quatre Roues (2006), Cars 2 (2011) et également Cars 3 (2017). Le personnage a été doublé par l'acteur américain Owen Wilson en version originale alors que dans la version française, sa voix est celle de l'acteur Guillaume Canet dans les longs-métrages et celle de Éric Legrand dans le court-métrage Martin et la lumière fantôme. Dans la série de courts-métrages Cars Toon, il a été doublé par l'acteur Axel Kiener. Enfin, dans la version québécoise des films, McQueen est doublé par l'acteur et metteur en scène Patrice Dubois.

Présentation

Personnalité

Avant de s'être retrouvé à Radiator Springs et d'avoir sympathisé avec ses habitants (surtout avec Martin, Sally Carrera et Doc Hudson), Flash McQueen était un personnage extrêmement vaniteux, arrogant, grossier et fier. Il avait une trop grosse opinion sur lui-même et ne se souciait que de l'atteinte de ses objectifs (à savoir, remporter la Piston Cup afin de pouvoir être sponsorisé par Dinoco) et de sa fierté. McQueen démontre cette personnalité à maintes reprises dans la première moitié du premier film, notamment lorsqu'il dissuade Mack de s'endormir lorsqu'ils sont en route pour la Californie. À cette époque, il n'avait quasiment aucune compétence sociale, ses seuls véritables amis étant Mack et Harvey, son agent. Cependant, en dépit de sa prétention et de sa grossièreté, le coureur était l'un des les plus populaires, les plus admirés et les plus interviewés. Il n'empêchait pas qu'aucun habitant de Radiator Springs ne semblait le connaître lorsqu'il est arrivé à Radiator Springs (comme en témoigne sa première rencontre avec Martin).

La personnalité de Flash a cependant radicalement évoluée à force d'être en contact avec les habitants de Radiator Springs et de pratiquer des activités avec eux (comme se promener avec Martin ou Sally). Ainsi, le jeune bolide a compris qu'il est important d'avoir de bons amis. De plus, il est désormais beaucoup plus amical et sympathique, à tel point qu'il se soucie plus d'entretenir de bonnes relations que de la gloire. C'est ainsi qu'il a aidé Le King à terminer sa dernière course tout en laissant Chick Hicks gagner. En conséquence, c'est lui qui a été admiré par la foule et non Hicks. Enfin, il a refusé d'abandonner l'écurie de Rusteze pour Dinoco alors qu'il détestait les tacos au début du film et jugeait même qu'il était honteux pour quelqu'un de son statut de les avoir comme sponsors. Cependant, Flash peut se montrer quelque peu agressif, notamment avec Martin dans Cars 2 mais il comprend à la fin de ce même film qu'il a eu tord de le traiter ainsi.

Capacités

Flash McQueen dispose de plusieurs capacités. Il est notamment un bolide pouvant atteindre une grande vitesse, bien qu'il ne parvienne pas dans un premier temps à rivaliser avec Jackson Storm dans Cars 3. Durant les courses, il n'est pas rare de voir McQueen effectuer des figures et des cascades pour dépasser ses concurrents.

Apparence physique

Il a les yeux bleus et la peinture rouge comme couleur principale. Son modèle de voiture est censé être un stock car et un coureur d'endurance plus courageux du Mans mélangé ensemble, [2] tandis que le jeu Cars Blu-ray Car Finder indique qu'il s'agit d'un 2006 fait à la main.

Lorsqu'il est initialement sponsorisé par Smell Swell dans le livre World of Cars, il a un becquet de canard rouge, le logo Smell Swell sur son capot et son numéro de course, 95, peint en vert sur ses côtés, ainsi qu'un mince éclair jaune boulon.


Lorsque Flash est parrainé par Rust-eze, il a le logo de l'équipe sur sa capuche et à l'arrière de ses côtés, ainsi que le nom mis sur son spoiler, qui est toujours un canard. Son propre nom est visible de chaque côté de son toit, et il a des autocollants de boulons chromés sur ses ailes avant. Il a une grande forme d'éclair sur ses côtés qui est jaune à l'avant et orange à l'arrière et a des lignes individuelles en noir et blanc. Son numéro de course «95» est peint en orange et rouge, et est situé sur son toit et ses côtés. De plus, il a plusieurs décalcomanies des équipes de la Piston Cup sur et sous la fin de la forme du boulon, ainsi que des autocollants qui ressemblent à des phares, qu'il n'a pas réellement, et c'est la raison pour laquelle il est généralement appelé "Autocollants" par Sally. Son numéro de course est également affiché sur l'un d'eux. Il a même des pneus noirs qui portent la marque Lightyear, qui fait référence à Goodyear et Buzz Léclair, et des jantes rouges. Son pare-chocs arrière est peint en jaune, ce qui fait référence aux pare-chocs arrière jaunes des voitures des recrues NASCAR.

Alors qu'il aide les habitants de Radiator Springs, il obtient un nouveau travail de peinture, qui est d'un rouge plus foncé, avec une moitié d'une longue forme ovale peinte en blé et avec une fine forme de boulon à l'intérieur. Son numéro de course, son nom, ses autocollants et son sponsor sont absents avec son aileron, et il fait remplacer ses pneus de course par des murs blancs. Cependant, lorsqu'il est emmené au Los Angeles International Speedway par Mack et la presse, il récupère sa personnalisation Rust-eze et ses pneus de course.


Après avoir terminé la saison de la Piston Cup, il obtient une autre repeinture, qui reprend la forme ovale et le boulon mince, mais légèrement plus court, avec son numéro de course en noir dans un cercle blanc avec des bordures noires. De plus, ses autocollants de boulon sont de nouveau absents. Il a également moins de décalcomanies Piston Cup, qui sont toutes situées au bas de ses côtés. Il l'utilise lorsqu'il n'est pas en course, car il a son travail de peinture original dans Cars: Le Jeu Vidéo

Dans sa première apparition dans Cars 2, Flash retrouve sa teinte rouge d'origine, ses autocollants de boulons et l'apparence d'origine de Rust-eze de son numéro de course, et a un boulon rouge foncé qui est de la même taille que sa forme de boulon d'origine, avec un mince boulon jaune en travers. Le logo Rust-eze est absent à l'arrière de ses côtés, et il a le logo "Hudson Hornet Piston Cup" à côté de ses ailes avant.


Lorsque Flash participe au Grand Prix du monde, il utilise une nouvelle peinture, qui supprime le logo Rust-eze et les autocollants de boulon, et a le logo "Hudson Hornet Piston Cup" sur son capot. Ses décalcomanies Piston Cup, qui étaient toujours sur le bas de ses côtés, sont remplacées par les logos du Grand Prix du Monde et de l'allinol. Son becquet de canard est remplacé par un aileron surélevé, qui a le nom de Rust-eze remplacé par le logo du Grand Prix du Monde. Il utilise également différents jeux de pneus en dehors des courses et a une grande forme de boulon qui est à nouveau orange et jaune aux mêmes endroits, mais avec des bordures vertes, et l'arrière du boulon est décoré d'après les flammes, qui ont également une flamme rouge foncé derrière le boulon. Les bordures de son numéro de course sont également passées du blanc au vert. À côté de ses ailes avant, il a une idole qui a presque la forme d'une crête, avec le logo et le symbole du Grand Prix du Monde à l'intérieur, avec le drapeau des États-Unis et son numéro de course en dessous. De plus, il fait remplacer ses autocollants de phares par des phares réels.

Peu de temps après, comme indiqué dans Cars Toons: Conte de Radiator Springs, Flash retrouve ses autocollants de boulon et a supprimé toutes ses marques de Grand Prix du monde. Il retrouve le même nombre de décalcomanies de son travail de peinture Rust-eze original, placé exactement aux mêmes endroits. Sur son becquet, il a une inscription du nom de Radiator Springs ainsi qu'un symbole de Radiator Cap Mountain.

Lors de sa première apparition dans Cars 3, il a un nouveau design qui est un gros boulon mais avec le nom de son sponsor Rust-eze à l'arrière du boulon. Il a un boulon sur son capot avec le même mot Rust-eze, conservant ses phares de travail réels du deuxieme film et becquet de canard du premier film.

Quatre mois après son crash dans la course de Los Angeles International Speedway, il est vu dans ses couleurs d'apprêt tout en arborant les 95 décalcomanies sur ses côtés avant d'être repeint dans sa peinture originale par Ramone.


Une fois au centre de Rust-eze Racing, il reçoit sa combinaison électronique qui permet à Cruz Ramirez de suivre sa vitesse de pointe grâce à son agent Hamilton (uniquement à courte portée). Avec l'aide de Mack et Luigi, il se couvre de boue sous l'alias Chester Vilbrequin afin de se faire discret à Thunder Hollow avant que Cruz Ramirez ne l'expose accidentellement au public après sa victoire. Il perd finalement accidentellement sa combinaison électronique à Thomasville lors de son entraînement avec Cruz, Smokey et les vétérans à la retraite la nuit.


Après sa victoire (indirecte) et Cruz dans la course Florida 500, il obtient un nouveau travail de peinture sous le nom de Fabuleux Flash McQueen, arborant les couleurs de Doc Hudson, le logo Rust-eze sur son capot et 95 sur son dos, ses autocollants d'éclair sur ses côtés avant, et le logo Fabuleux Flash McQueen sur ses côtés. Sur ses arrières, il arbore Pour Doc Hudson alors qu'il assume sa carrière de chef d'équipe et de mentor de Cruz à Dinoco-Rust-eze

Il aime:

Être lui-même, son fan club, performances, Radiator Springs (actuellement), traîner avec Mater et Sally, s'entraîner avec Doc, gagner en premier lieu, Rust-eze (actuellement), les voitures rouillées (actuellement), être fier de lui, accepter la perte , ses compagnons de course.

Il n'aime pas:

Rust-eze (anciennement), voitures rouillées (anciennement) , que ses pneus explosent, les accidents de course, Radiator Springs et ses résidents (anciennement), etre recouverts de goudron, atterrire dans les cactus, perdre, se moquert, que d'autres voitures de course volent son "Ka-chow!" , les assassinats, le danger, l'embarras,la perte de temps,etre menaçer d'être envoyer a la retraite , etre appelé "vieux", que ses compagnons de course sois en détresse, Chick Hicks, Francesco Bernoulli (anciennement), Jackson Storm

Biographie

Début de carrière

Assez peu de choses sont dévoilées sur la jeunesse de Flash McQueen mais nous savons que vers le début de sa carrière de coureur automobile, il disputait des courses en étant sponsorisé par Smell Swell avant d'être abandonné en faveur d'un autre coureur, Sammy Smelter. Le camion Mack, qui avait entendu parler de cet événement, avait alors proposé à McQueen de l'emmener dans la ville de Boston afin qu'il se fasse plutôt parrainer par Rusteze qui cherchait désespérément un nouveau porte-parole. Flash avait accepté l'offre du camion et les deux sont très vite devenus des amis. Grâce à Mack, il était ainsi devenu officiellement le porte-parole de Rusteze. La voiture de course a ensuite pu démontrer de véritables talents de coureur et a même attiré l'attention de la Piston Cup, si bien qu'il a été invité à participer à la saison 2005 de la course.

Cars : Quatre Roues

En 2005, soit quelques mois environ après ses débuts dans la Piston Cup, Flash McQueen dispute la dernière course de la saison au cours de laquelle il est confronté à ses deux grands rivaux : Strip Weathers dit Le King et Chick Hicks, qui portent respectivement les numéros 43 et 86. Au terme de la compétition, les trois adversaires sont égalités et on leur informe plus tard qu'une autre course aura lieu une semaine plus tard en Californie afin de les départager. Suite à cette annonce, McQueen est forcé de se rendre au stand de Rusteze où il rencontre ses fans qu'il déteste. Il quitte ensuite les lieux de la course à l'intérieur de Mack et durant le trajet, le camion aimerait se reposer avec d'autres camions mais Flash l'en dissuade, déclarant vouloir arriver en Californie avant Chich Hicks.

Alors que McQueen dort et que Mack s'efforce de garder les yeux ouverts, une bande de quatre délinquants composée de DJ de Boost, de Wingo et de Snot Rod s'amuse avec un Mack endormi et cela fait tomber une figurine sur un bouton ce qui ouvre la porte arrière de la remorque, expédiant Flash sur la chaussée. La voiture de course se réveille en sursaut et cherche Mack à travers les automobilistes. Finalement, il suit un camion qu'il pense être Mack avant de découvrir que ce n'est pas lui. En cherchant à rejoindre l'autoroute, Flash est poursuivit par un vieux policier nommé Shérif à travers la petite ville de Radiator Springs. Durant la course-poursuite, McQueen sème le désordre dans la ville ce qui lui vaut d'être enfermé dans une fourrière en attendant le lendemain.

Le lendemain, au petit matin, le prisonnier est réveillé par une dépanneuse rouillée nommée Martin qui le conduit au tribunal de la ville sous les ordres de Shérif. Durant l'audience, McQueen fait la connaissance d'une vieille voiture ronchonne, Doc Hudson, et d'une belle porche nommée Sally Carrera. Une fois dehors avec Martin et Doc, Flash prend la fuite mais tombe très vite en panne d'essence et est reconduit à Radiator Springs où il est forcé de tirer une machine à paver nommée Bessie afin de réparer la route qu'il avait détruite la veille. Épuisé et énervé, il se voit proposer par Doc de le défier lors d'une course avec la certitude qu'il serait libre si il gagne. Convaincu de gagner, McQueen accepte le défit et la course a donc bel et bien lieu. Seulement, McQueen rate un virage et perd la course, comme Doc l'avait prédit. Aussi, il doit continuer son travail de réparer la route. À force de rester à Radiator Springs et de côtoyer ses habitants, Flash se fait apprécier et finit par comprendre qu'il était égoïste, vaniteux, arrogant et ne pensait qu'à la gloire sans se soucier du reste, notamment d'avoir de vrais amis.

Bien qu'il ait des liens amicaux dans la ville, McQueen n'est toutefois pas vraiment apprécié par Doc et apprend bientôt qu'il est un ancien coureur qui avait abandonné la compétition à la suite d'un grave accident. Après qu'il ait apprit tout cela, Doc lui demande de terminer de réparer la route et de disparaître. Lorsqu'il termine la route, McQueen a apparemment disparu mais est toujours à Radiator Springs et demande à changer de peinture.

Le soir suivant, Doc révèle la position de McQueen à la presse et une nuée de voitures arrivent bientôt en ville avec Mack et Flash est alors amené à disputer la course en Californie sans avoir pu dire au revoir à ses nouveaux amis. Lors des premiers instants de la course, Flash est assez déconcentré mais lorsqu'il se rend compte que Doc, Martin et plusieurs autres habitants de Radiator Springs sont sur les lieux de la course en temps que ses nouveaux fans, Flash se ressaisit et grâce à leur aide, il est sur le point de gagner la course lorsque, Chick Hicks furieux fait faire un accident à Le King ce qui amène McQueen à venir à son aide et de laisser Chick gagner. Cependant, comme Flash a aidé Le King, c'est lui que les fans admirent alors que Chick est délaissé, y compris par ses propres fans.

Martin et la lumière fantôme

Quelques temps après les événements de Cars : Quatre Roues, Martin s'amuse à effrayer plusieurs résidents de Radiator Springs dont Flash McQueen. Afin de lui faire une blague, les autres lui font alors croire en l'existence d'une lumière fantôme.

Cars 2

En 2011, McQueen revient à Radiator Springs après avoir disputé une nouvelle course à la Hudson Hornet Piston Cup et retrouve Martin auquel il parle de la mort de Doc Hudson. Flash dîne ensuite dans un restaurant avec Sally lorsqu'un show télévisé présentant le magnat du pétrole Miles Axlerod qui organise une course testant son nouveau carburant, l'Allinol. Martin réserve une place à McQueen dans la course qui se déroulera dans plusieurs grandes villes du monde. Avant de partir, McQueen se fait un nouveau design et prend l'avion accompagné de Martin, Luigi, Guido, Sergent et Filmore. L'avion se pose bientôt dans la ville de Tokyo, au Japon, là où a lieu la cérémonie d'ouverture suivit de la première des trois courses du championnat. Lors de cette cérémonie, McQueen a l'occasion de retrouver deux de ses amis coureurs : Lewis Hamilton et Raoul ÇaRoule. Après cela, il est confronté au coureur italien prétentieux Francesco Bernoulli qu'il avait déjà vu lors de l'émission télévisée. Miles Axelrod en personne présente ensuite les voitures de courses participant à ce grand prix. McQueen est présenté en dernier mais Martin sabote tout et a apparemment une fuite d'huile. Flash le réprimande et la dépanneuse se rend ensuite aux toilettes. Lorsqu'il retrouve Flash, il dit qu'il a un rendez-vous galant avec une voiture qu'il a rencontré.

Bientôt, la première course a enfin lieu et Francesco Bernoulli prend la tête dès le début. Alors que McQueen rivalise avec lui, Martin se rend à son "rendez-vous" et est dispersé alors que Flash écoute ses fausses indications ce qui lui fait perdre la course qui est remportée par Bernoulli après un face-à-face très serré. Frustré contre Martin et ses conseils, McQueen le réprimande une nouvelle fois et va même jusqu'à demander à son ami effondré de ne plus jamais l'aider. Cela pousse par la suite la dépanneuse à se rendre à l'aéroport pour rentrer à Radiator Springs mais il est appréhender par les agents secrets britanniques Finn McMissile et Holley Shiftwell qui le prennent pour un espion américain et le mêlent alors à une histoire d'espionnage.

Pendant ce temps-là, McQueen, Guido et Luigi lisent des lettres qui leur ont étés envoyées par Martin et apprennent donc que leur ami est définitivement parti, ignorant complètement qu'il est avec McMissile et Shiftwell. Les quatre amis décident néanmoins de se rendre à Porto Corsa, en Italie, là où se déroulera la deuxième course.

Après avoir passé un peu de temps avec les proches de Luigi et de Guido, les voyageurs se rendent sur les lieux de la prochaine course qui commence bientôt. Un nouveau duel a lieu entre McQueen et Bernoulli alors que de nombreux autres concurrents semblent être pulvérisés dans de mystérieuses circonstances. Aussi, après être parvenu à devancer Francesco et à remporter cette nouvelle course, Flash assiste impuissant aux accidents sur un écran, dans les gradins. Suite à ces accidents, Miles Axelrod déclare ouvertement que durant la prochaine course, il n'y aura aucune obligation de rouler à l'Allinol. Cependant, malgré cela, Flash déclare qu'il prendra l'Allinol car il tient à honorer la parole de Filmore qui lui assurait que ce carburant était sans danger.

C'est à Londres, la capitale d'Angleterre, que se déroule la troisième et dernière course. Alors que McQueen se prépare pour la course au stand, il reçoit la visite d'Axelrod qui vient le remercier de rouler avec son carburant malgré tout ce qui s'est passé. La course démarre bientôt et une bande de tacots tente de pulvériser McQueen avec sa caméra électromagnétique mais cela échoue sans que les criminels ne comprennent pourquoi. La compétition est par la suite interrompue lorsque Martin traverse la piste propulsé par des lances-roquettes, cherchant à alerter McQueen que des tueurs veulent le tuer. Les deux amis sont bientôt cernés par les tacots réclamant la fin de Flash. Ceux-ci sont cependant attaqués par les habitants de Radiator Springs en colère et sont ensuite arrêtés par la police britannique. Martin et Flash vont ensuite vers Miles Axelrod car Martin a comprit que c'est lui le responsable de tous ces incidents et qui a fait croire qu'il perdait de l'huile lors de la cérémonie d'ouverture. Après avoir pu prouver qu'Axelrod est bien responsable, Martin assiste la police l'arrêter.

Une quatrième et dernière course est ensuite organisée à Radiator Springs et Flash comprend que Martin est un très bon ami et le traite mieux.

Cars 3

Cinq ans plus tard, Flash McQueen dispute les courses de la saison 2016 de la Piston Cup. Seulement, suite à la victoire inattendue d'un coureur plus jeune et plus sophistiqué, Jackson Storm, les autres coureurs prennent un à un leur retraite et sont remplacés par des coureurs plus jeunes et surtout, beaucoup plus sophistiqués. Aussi, les fans de Flash commencent sérieusement à se demander si le bolide finira lui aussi par prendre sa retraite. Durant le reste des courses, McQueen tente en vain de battre Storm mais ce dernier le bat à chaque fois. Un jour, alors qu'il essaie désespérément de se surpasser pour pouvoir dépasser le concurrent qu'il considère comme une menace, Flash fait un grave accident et Storm remporte la course. Alors que le perdant est lui aussi sur le point de se faire remplacer par un candidat plus jeune lors de la saison 2017, il est démotivé et ne veut pas finir comme Doc Hudson qui avait lui aussi été remplacé à la suite de son accident. Heureusement, Sally Carrera le convainc de se surpasser. McQueen apprend ensuite que Rusty et Dusty, les propriétaires de Rusteze, ont vendus leur compagnie à une voiture d'affaires nommée Sterling afin qu'il ait de meilleurs chances de battre Storm. Flash voyage alors avec Mack, Luigi et Guido jusqu'au centre de Rusteze où il fait la rencontre de Sterling. Le propriétaire de Rusteze le présente alors à une jeune entraîneuse du nom de Cruz Ramirez qui est alors chargée d'entraîner McQueen pour surpasser Storm lors de la prochaine course. Cependant, les méthodes de cette dernière ne semblent pas convenir au bolide qui décide d'essayer un simulateur de haute technologie et ce, sous l’œil de Sterling. Malheureusement, il rate complètement sa performance et cela amène Sterling à se demander sérieusement si il ne finirai pas par prendre sa retraite. Aussi, Flash le convainc de le laisser participer à la prochaine course qui n'aura lieu que quelques jours plus tard. L'entraînement avec Cruz se poursuit ensuite sur une plage où McQueen se rend compte qu'elle n'a pas l'habitude d'entraîner des voitures en dehors du centre. C'est ainsi que le bolide la réprimande et finit par comprendre qu'elle est depuis longtemps fan de lui et qu'elle a toujours rêvé d'être coureur. Suite à une discussion téléphonique avec Martin, McQueen songe à retrouver Smokey, l'ancien mentor de Doc Hudson et invite Cruz à se joindre à lui. Le duo rencontre donc Smokey ainsi que plusieurs autres voitures qui avaient jadis courut avec Doc. Tous acceptent de participer à leur entraînement et les deux jeunes apprennent plusieurs techniques.

Lors de la grande course, Flash se souvient de la discussion qu'il avait eu avec Cruz où elle disait qu'elle a toujours rêvé d'être coureur et la laisse alors terminer sa course. Celle-ci réussit à battre Storm et comme McQueen a commencé la compétition, les deux bolides sont considérés comme les gagnants de la course.

Ensuite, il reprend les couleurs de Doc Hudson et devient le nouveau directeur technique de Cruz Ramirez. Il a eu l'idée de lui donner le numéro 51 afin de rendre hommage à son mentor.

=== Miss Fritter's Racing Skoool

===

Dans ce court métrage, Flash et Cruz Ramirez regardent une publicité pour Miss Skitter Racing Skoool. Plus tard, après avoir regardé la publicité, Flash remarque l'un des trophées de Cruz s'écrouler et se briser, expliquant à Cruz qu'aller au programme scolaire de Miss Fritter est trop dangereux pour y assister.


=== Caméos et autres apparitions

===

Flash fait de nombreuses apparitions dans des publicités pour d'autres sociétés comme State Farm Insurance, Target, AT&T, Hertz et Opel, faisant également la promotion des films Cars. Il apparaît également dans une publicité russe qui promeut la sécurité routière, où Mater enseigne à un chariot élévateur à fourche comment traverser la route en toute sécurité.

Au début de chaque court plan de promotion, McQueen et Martin sont conduits, avant de ressentir une vibration et de lever les yeux pour voir des avions survoler.

Un bandage de Flash McQueen peut être vu brièvement dans Le Monde de Dory sur la main d'un chauffeur de camion pour faire référence au tout prochain film.

Flash fait une apparition dans Planes2, où une photo de lui est vue dans un journal que Sparky lit avec Dusty Crophopper et ses amis.

Dans une courte combinaison de voitures, LEGO et Top Gear, Flash , Martin et Cruz, dirigez-vous vers la piste d'essai de Top Gear pour une course contre le Stig. [4]

Anecdotes

  • Le numéro de McQueen, "95" est en fait un clin d’œil de la part des réalisateurs puisqu'il s'agit de l'année de sortie du tout premier long-métrage de Pixar Animation Studios, Toy Story. Son numéro devait à l'origine être "57" qui reflète l'année de naissance du réalisateur John Lasseter.
  • Les pneus de McQueen sont frappés de l'inscription "Lightyear" ce qui est une référence évidente à Buzz l'Éclair dont le nom original est Buzz Lightyear.
  • Dans le livre Cars origins: Struck by Lightning (racontant comment Mcqueen est devenu pilote de course mais disponible qu'en anglais) Flash dit a Sergent,Martin et Fillmore que son vrai nom est Monty Mcqueen et que "Flash" est un surnom qu'il a aquérit quand il a battut les reccords de l'académie de course dans laquelle il étudiait.

Liens externes

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.