FANDOM


The Haunted Mansion est une des attractions iconique et classique des parc à thèmes Disney. L'attraction est différente pour chaque parc Disney, Au Etats Unis et au Japon, elles gardes le nom traditionnel de Haunted Mansion, tandis qu'en France on lui attribut le nom de Phantom Manor pour sa structure un peu plus riche, et en Chine, à Hong Kong Disneyland, le thème devient un peu plus éloigné avec Mystic Manor.

Le thème de l'attraction est une visite dans une maison hantée dans laquelle les résidents spectraux ont pris la possession des locaux. L'attraction a inspiré le film du même nom, mettant en vedette Eddie Murphy Le Manoir Hanté et les 999 Fantômes sorti en 2003. Une coïncidence avec le prologue du manège disant : Nous avons 999 joyeux résidants hanteurs ici, mais il reste toujours un pièce pour un invité de plus, des volontaires ?

Conception et HistoireModifier

Originalement conçue au milieu des années 1950, par Walt Disney, comme une promenade dans une maison hantée, le concepteur Harper Goff fut chargé de la réalisation conceptuelle du manège. La maison avait à l'origine un design plus tournée vers le rural américain et a été destinée pour être placé à la fin d'un chemin tortueux relié à Main Street U.S.A. Finalement, la décision a été faite pour placer l'attraction dans le land New Orléans Square du parc et ainsi l'extérieur de la demeure correspondait au thème comme une maison d'avant guerre.

La Maison Hantée a subi beaucoup de changements de concept avant que sa façade ne soit achevée en 1963, six ans avant qu'elle n'ouvre au public, retardée par la participation de Disney pour la Foire internationale de New York 1964-1965. À un moment donné, l'attraction a été conçue comme une promenade a travers une exposition vide appelée "le Musée du Bizarre." Des croquis ont été faits pour ce concept, mais le concept du Musée des Bizarres serait abandonné sur les planches à dessin en raison de la promenade par l'idée étant abattue en faveur de la réalisation de l'attraction.

En quelque sorte elle pourrait se considérer comme étant une torsion étrange à une structure censément abandonnée, avec l'extérieur vierge et les environnements méticuleusement entretenues. Les concepteurs ont voulu faire de l'extérieur du Manoir hanté une demeure délabrée, stéréotype classique à celle d'une maison hantée décrépite, mais Walt lui-même a ignoré l'idée, revendiquant "nous nous occuperons de l'extérieur et laisserons les fantômes s'occuper de l'intérieur."

En Août 9 1969, l'attraction ouvre officiellement ses portes au public et est restée surtout inchangée, à l'exception de la conversion annuelle dans Haunted Mansion's Holidays

Présentation dans les Parc DisneyModifier

DisneylandModifier

ExtérieurModifier

Les Visiteurs font la queue en direction de la Maison hantée. Ils traversent un cimetière animalier et arrive devant un opérateur, déguisé en maître d'hôtel du manoir. La Demeure ressemble à un Bâtiment de plantation de la Louisiane ou des rives du Mississippi, durant avant la guerre de sécession (Shipley-Lydecker House de Baltimore et de Maryland en version originale), et entourée d'un lot bien entretenu.

FoyerModifier

Le foyer est l'endroit où les visiteurs commencent leur visite dans la Maison. Les Bougies vacillantes éclaire la pièce ainsi que le chandelier, tandis qu'un orgue joue une seule ligne mélodique qui est en outre le thème musical de l'attraction, Après ue les visiteurs se sont assez réunis dans le foyer, le fantôme hôte se présente et accueille tout le monde dans le Manoir :

«  Quand les charnières grincent dans les chambres dépourvues de portes, et des sons étranges et effrayants résonnent dans le hall, quand l'éclat des bougies vacille, où l'air est silence de mort, c'est le temps, où les fantômes se retrouvent, pratiquant la terreur, avec un plaisir macabre. Bienvenu stupides mortels dans le Manoir Hanté, je suis votre hôte, votre hôte fantôme. Veuillez entrer gentillement dans la pièce suivante, et faite de la place pour toute le monde, il n'y'a plus de retour en arrière.  »

— Voix-off du Fantôme

La Salle qui S'allongeModifier

A partir de là, les visiteurs pénètrent dans une pièce octogonale, où la porte par laquelle ils sont entrés, devient un mur et la voix frissonnante de l'hôte devient sarcastique :

«  Notre visite comme ici dans cette galerie, où vous pouvez voir des peintures représentant quelques de nos invités, apparaissant dans leur état de mortel corrompu. Votre pâleur cadavéreuse trahit une aura de pressentiment, presque comme si vous sentez une métamorphose d'inquiétude. Est-ce que cette pièce hantée s'allonge en ce moment ? Ou est-ce votre imagination, hmm ? Et considérez cette observation inquiétante: Cette chambre n'a aucune fenêtre et aucune porte. Ce qui vous offre ce défi glacial: Trouver la sortie ! ahahahahahah ! Bien sûr, il y a toujours mon chemin.  »

— Voix-off du Fantôme

En même temps que la voix off parle, les murs s'étirent, vers le haut, révélant ainsi la vraie nature des peintures exposées démontrant le tragique destin des invités (Par Exemple, un homme en caleçon, se tenant debout sur un baril de dynamite avec une bougie, s'apprêtant à allumer la mèche). La lumière s'éteint et des flashs d'éclair accompagné d'un tonnerre retentissant, indique aux visiteurs de regarder aux dessus de leurs têtes. En effet ils pourront apercevoir le cadavre du fantôme hôte pendu à la corde dans le grenier, ce qui est un cas rare d'humour noir chez Disney. Puis un cri perçant retentit, et enfin son de cliquetant d'os comme si un squelette a fait une chute.

La pièce qui s'étire est en fait un ascenseur, sans toit qui descend doucement pour donner l'illusion que la pièce elle-même s'allonge, et permet aux visiteurs d'accéder à la pièce suivante un peu plus bas. Le plafond ci-dessus est un morceau de tissu appelé un rideau de gaze, qui dissimule le corps s'accrochant jusqu'à ce qu'il soit allumé d'en haut. Cet effet d'ascenseur était nécessaire d'amener les invités au-dessous du niveau du chemin de fer contournant le parc de Disneyland.

La construction du bâtiment constituant le parcours du manège est placée à l'extérieur de la berme entourant le parc et les concepteurs ont développé ce mécanisme pour emmener les invités en bas au couloir menant à la au bâtiment. Il est intéressant de noter que bien qu'il ne soit pas nécessaire de d'emmener les invités aux autres parcs à thème, cet effet de la pièce s'étirant est toujours utilisé aux autres cas de cette attraction aux autres parcs à thème de Disney, pas comme un ascenseur comme au Disneyland, mais en faisant élever le toit de la pièce.

La Galerie des PortraitModifier

Quand le mur s'ouvre finalement, les invités sont conduits dans un couloir aligné avec des peintures qui changent toutes les quelques secondes. Un orage simulé fait rage à l'extérieur tandis que les bustes sinistres d'un homme et d'une femme situés à la fin du hall semblent tourner leurs têtes dans en contemplant les visiteurs. L'effet, breveté par Disney, a été réalisé en créant une image négative utilisant un moule. On a découvert cet effet quand les yeux dans un masque créé pour les Grands moments avec M. Lincoln l'attraction a semblé suivre les observateurs. Les effets d'éclairage donnent l'illusion d'une image positive.

Le fantôme hôte continue de parler :

«  Oh je ne tenais pas à vous effrayer prématurément, le grand frisson viendra plus tard. Comme on dit chez nous, restez en vie, et poursuivons dans la visite. Et veuillez rester groupés s'il vous plait. Il y'a plusieurs proéminents esprits qui se sont retirés ici, en provenance de vieilles cryptes aux quatre coins du monde. Aujourd'hui, Nous avons 999 joyeux résidants hanteurs ici, mais il reste toujours un pièce pour un invité de plus, des volontaires ? Si vous insistez d'être à la traîne, inutile de vous porter volontaire.  »

— Voix-off du fantôme

Zone d'embarquementModifier

La partie suivante du manège consiste à embarquer dans des Chariots (Doombuggies en VO), pour continuer la visite. Il s'agit d'un système d'embarquement ininterrompu constitué de véhicules, capables de tourner comme un caméra de cinéma pour focaliser les passagers sur une scène importante ("Omnimover" en définition brève). Le fantôme fait part des consignes de sécurités :

«  Le chariot qui vous portera dans le sanctuaire du monde des esprits moisi vous accueillera ainsi que ceux qui vous sont chers. Veuillez faire attention à la marche en montant à bord. Les Esprits hantent le mieux dans les ténèbres sombres, alors n'oubliez pas, pas d'appareil photo avec flash s'il vous plait. A présent le chariot se rapproche pour vous emmener dans le domaine illimité du surnaturel. Emmenez ceux qui vous sont chers par la main, et veuillez faire attention à la marche. Et bien sur ne prenez pas de photo avec flash s'il vous plait, les esprits sont affreusement sensible à la lumière brillante. Ne baissez pas la bar de sécurité, s'il vous plait, je vais vous l'abaisser. Et tenez le vous pour dit, les esprits ne se matérialiseront uniquement si vous restez toujours bien assis dans votre chariot.  »

— Voix-off du fantôme.

Le Couloir sans Fin et les Portes du CorridorModifier

A partir de là, les passagers dans leur chariots, gravissent les escaliers, et commence la visite guidée de la maison. Il passe devant un couloir sans fin et une véranda contenant un cercueil avec un macchabé, essayant d'en sortir, Ensuite ils traversent un corridor de portes où derrière se cachent des créatures étranges, tentant de défoncer les portes. Les visiteurs passent devant une horloge de grand-père sonnant son treizième coup comme une main ombragée frémissante. L'Hôte spectral continue son discours :

«  Nous trouvons cela très agréablement invivable ici dans cette refuge fantomatique. Chaque pièces grincent continuellement, et les frissons chaud et froids se propagent toujours, chuuuut, Ecoutez. Tous nos esprits meurent d'envie de vous rencontrer. Celui-là a du mal à ce maîtriser. Voix-off du Fantôme  »

La salle de séance circulaire Modifier

Après le corridor, les passagers arrivent dans la salle circulaire tenue par Madame Léota, une tête désincarnée dans une boule de cristal.

«  Malheureusement, il semble qu'ils aient tous un inconvénient. Peut être que Madame Léota puisse établir un contact. Elle a une tête remarquable pour matérialiser les désincarnés.  »

— Voix-off du fantôme

«  Serpents et Araignées, Queue de Rat, j'appelle les esprits où qu'ils soit. Un coup sur la table, c'est l'heure de répondre. Envoyer nous un message des environs de l'au delà. Gobelins et goules du dernier Halloween, Eveillez les esprits, que chacun tambourine ! Monstres et choses rampantes, crapauds dans un étang laissez entrer la musique, de régions de l'au-delà ! Sorciers et sorcières, partout où vous demeurez, donnez nous une allusion, en sonnant!  »

— Madame Léota

Après cette rencontre, il semble que les joyeux hanteurs, "aient perçu nos sympathiques tremblements et commencent ainsi à ce matérialiser". Dès cet instant, les chariots gravissent un autre escalier pour se rendre à un balcon surplombant la salle de bal. L'hôte fantôme laisse les invités :

«  Ils se rassemblent pour un veillée swingante et m'attendent. Je vous reverrai un peu plus tard  »

— Voix Off du Fantôme

La Salle de Bal Modifier

Dans la salle de bal, les chariots longent un balcon surplombant la pièce immense, où les passagers peuvent contempler des fantômes entrains de flotter dans les airs. Les fantômes de la salle de bal son en fait des animatroniques, reflétés grâce au système du Fantôme de Dricks qui consiste à travers une vitre, de réfléchir les automates en dessous et au dessus du spectateur, afin de créer l'illusion de fantôme en trois plan translucide. On y voit également des fantômes autour d'une table, disparaissant et apparaissant (concept qui se déroule grâce aux lumière projetées sur les automates). On voit aussi deux fantômes de deux portraits, faisant un duel avec leurs révolvers.

Une partie importante dans l'histoire de Disney, figure dans cette scène. Le grand orgue sur la partie gauche de la pièce, est l'original accessoire utilisé dans le film de 1954, Vingt Mille Lieues sous les Mers. ¨Préalablement au constructeur du manège, l'orgue a été ajouté dans une attraction de Tomorrowland. Un fantôme joue de l'instrument.

Le Grenier Modifier

Les invités pénètrent dans le grenier du manoir, où on y voit des photos de la mariée, Constance Hatchaway, une maniaque de la décapitation, qu'elle a fait subir a ses époux.

Le 3 Mai 2006, le grenier subi un changement suffisamment possible à pour une durée très ambitieuse. La version précédente, furent éclairées avec de la lumière noire et de la peinture fluorescente. Les Goules et les tête rétrécies, sur des lignes verticales attachées au plafond et au sol, seraient occasionnellement sortie de leurs boites avec des propulseurs compressés d'air. Une jeune mariée fantomatique impersonnelle d'yeux bleus rayonnants et le cœur battant rouge se balance lentement dans les deux sens près de la sortie à la scène du cimetière

Les changements incluent quelques effets optiques révolutionnaires et un scénario considérablement plus sombre. Dans la nouvelle scène, des cadeaux de noces sont soigneusement empilés partout dans le grenier avec cinq correspondances des portraits de noces. La jeune mariée, dont le nom est Constance joué par Julia Lee et parlé par Kat Cressida, est la même dans chaque portrait, avec le mari étant différent chaque fois. Dans chaque portrait, la tête de chaque mari disparaît lentement et réapparaît comme la jeune mariée admet faire chacun d'entre eux. La nouvelle jeune mariée, apparaissant maintenant à gauche de la sortie de la scène, utilise la projection vidéo numérique sophistiquée à l'intérieur d'un mannequin dans une façon semblable à Madame Leota pour présenter la jeune mariée et ses confessions. Une hache apparaît et disparaît dans ses mains partout dans son monologue.

Juste avant de quitter le Grenier, les invités font face au fantôme sans tête, où sa tête disparaît de son corps pour se retrouver dans une boite à chapeau, tenue dans sa main (concept fait à la lumière d'effet).

Le Cimetière Modifier

Les visiteurs sortent du manoir pour descendre vers un cimetière, pour se socialiser avec la gente fantomatique. A l'entrée du Cimetière on voit un fossoyeur apeuré, et son chien, puis un groupe de spectre jouant de leur instrument de musique. Des mort-vivants surprennent les visiteurs de leurs tombes, tandis qu'on voit des cercueils bouger dans tout les sens. Les visiteurs passent devant les bustes, chantant la chanson thématique du manège "Grim Grinning Ghost", puis passent devant les spectres entrain de boire le thé, ou faire de la balançoire.

Le voyage touche à son terme et les visiteurs réentendent la voix du fantôme hôte :

«  Ah vous revoilà, et à l'heure. Il y'a un petit inconvénient que j'ai omis de vous faire part, prenez garde aux fantômes auto-stoppeurs. Ils vous ont choisi pour remplir leur quota, et ils vous hanteront jusqu'à votre retour. Maintenant je vais soulever la barre de sécurité, et un fantôme vous suivra jusqu'à votre domicile.  »

— Fantôme hôte

En entrant dans une crypte, les visiteurs passent devant un trio de fantôme qui font de l'auto-stop. Avant de débarquer les visiteurs passent devant des miroirs où il y'a un fantôme assis dans leur chariot.

SortieModifier

En sortant de l'attraction, les visiteurs passent devant une crypte et aperçoit une hôtesse fantôme leur souhaitant de revenir la prochaine fois qu'ils reviennent au manoir.

Walt Disney WorldModifier

L'attraction dans le parc de Floride reprend les même caractéristiques du parcours et du thème du parc de Californie. A une différence près, l'architecture de la maison dans le Magic Kingdom, est de style néo-gothique, comme les manoirs que l'on trouve sur les rives du Fleuve Hudson, en outre, l'architecture de le la maison est due à son emplacement dans le land de Liberty Square, dont de dernier fait évoquer le thème de la Guerre d'indépendance des Etats Unis d'Amérique.

Contrairement à la version californienne, des scènes supplémentaires ont été ajouté à l'attraction : Après avoir quittée la zone d'embarquement, les visiteurs dans leurs chariots, traversent la galerie des portraits changeant. Ils entrent ensuite dans une bibliothèque, où le fantôme hôte les guide.
«  Notre bibliothèque est bien approvisionnée avec des premières éditions sans prix. Seulement sur des histoires de fantôme, bien sûr. Et les bustes de marbre des plus grands écrivains que le monde littéraire ait jamais connu. Ils se sont tous retirés ici, au Manoir Hanté. Aujourd'hui nous avons 999 joyeux résidants hanteurs, ici. Mais il reste toujours une pièce pour un invité de plus, des volontaires ? Si vous souhaitez vous joindre à nous, un arrangement sera fait à la fin de la visite.  »

— Voix-off du Fantôme

Les visiteurs entrent ensuite dans la salle de musique, où on voit un pianiste fantôme jouer de son instrument, dans une grande pièce avec une grande fenêtre. Le Piano joue tout seul, mais on peut apercevoir par terre l'ombre du pianiste fantôme (L'éclat de la lune traversant la pièce éclairant l'ombre du pianiste sera une effet repris pour Phantom Manor).

Les visiteurs gravissent ensuite les escaliers. Il s'avère que cette pièce est remplie d'une infinité d'escaliers, allant de haut en bas, de droite à gauche ou à l'endroit et l'envers. On y voit des chandeliers aussi sans dessus dessous, et les traces de pas des fantômes marchant dans les escaliers en désordre. On y voit également des immenses toiles d'araignées. Le concept des escaliers à l'infini, fut basé sur de la peinture relative pour défier ainsi la perspective et le physique. Cette partie de du manège fut inspirée de la maison sans dessus dessous à San José, du nom de Maison Hantée de Winchester.

Tokyo DisneylandModifier

L'attraction au Japon est la copie exacte de celle de Magic Kindgom (parcours et thème). L'extérieur du manoir a une apparence un peu plus délabré et le plus étrange, c'est que le manège se trouve dans la zone de Fantasyland.

Disneyland ParisModifier

Pour voir plusieurs détails de cet article rendez-vous à la page de Phantom Manor

Contrairement aux autres Haunted Mansion des parcs précédents, Phantom Manor reprend les même caractéristiques que ces prédécesseurs, mais en y adoptant un thème plus sombre. L'architecture de la maison fait rappeler la demeure de Norman Bates du film Psychose d'Alfred Hitchock. Le thème du manège est bien plus sombre, car l'attraction introduit également une histoire, racontant sa création, jusqu'à sa déchéance, à travers une tragédie romantique. L'attraction reprend également le thème musical original des versions précédente, dans un style plus orchestral.

Hong Kong DisneylandModifier

Pour voir plusieurs détails de cet article rendez-vous à la page de Mystic Manor

Le Thème de l'attraction s'éloigne un peu plus du frisson, pour se pencher plus vers le fantastique. Le Système du parcours scénique sans rail (Comme Ratatouille : l'Aventure toquée de Rémy) remplace le système des Omnimovers. ainsi le wagon peu se déplacer de manière aléatoire dans le manège. L'attraction suit également un récit narratif. Lord Henry Mystic, propriétaire de la demeure a un singe facétieux du nom d'Albert, dont ce dernier ouvre accidentellement une boîte magique et apporte la vie dans toute la maison.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .