Disney Wiki
Advertisement

«  Chaman, chef de rang, plongeur et marmiton. Lièvre multi-usage à votre service Mesdames.  »

— Jack la Chance, La ferme se rebelle de Will Finn et John Sanford

Jack la Chance est un personnage secondaire et majeur du film d'animation de Disney, La ferme se rebelle⁣⁣, sorti en 2004.

Présentation[]

Jack la Chance est un lapin qui vivait autrefois dans une mine avant que ses semblables et lui se fassent chasser par Alameda Slim et les Frères Trouillard. Depuis, il vit dans le désert et lutte pour sa survie. Il est invalide comme le montre la jambe de bois qu'il porte, bien que personne ne sache comment il l'a obtenu.

Personnalité[]

Jack la Chance est très amical et décontracté, mais son nom contredit sa bonne fortune. Cela se vérifie lorsqu'il est torturé par des prédateurs ou d'autres animaux, qu'il met accidentellement le feu à sa jambe de bois et qu'il donne un coup de pied à un cactus sur lequel figure l'avis de recherche d'Alameda Slim, se plantant ainsi des épines dans le pied. En dehors de ces malheurs, Jack est très serviable et fiable lorsqu'il s'agit d'aider d'autres animaux, en particulier les vaches.

Rôle dans le film La ferme se rebelle[]

Au commencement de l'intrigue, Jack se bat pour survivre dans le désert hostile dans lequel il vit désormais, après son exil de la mine par Slim et ses neveux. Bien qu'il porte le nom de "La chance", il a cependant et paradoxalement la guigne, comme se faire courser par un coyote affamé, se prendre les oreilles dans la roue d'un chariot, se faire picorer la tête par des hiboux, finir la tête la première dans la gueule d'un serpent à sonnettes et se cogner contre un cactus couvert d'épines.

Vers le milieu de l'intrigue, le lapin se voit attribuer un rôle plus important quand il rencontre les trois vaches de Pearl, Maggie, Miss Caloway et Grace. Le lapin offre au trio de la nourriture qu'il a cuisinée avec l'aide de Grace. Jack écoute la triste histoire de Grace et Calloway et compatit à leur malheur puisque lui aussi a connu l'expulsion forcée. En montrant sur un avis de recherche le responsable de son exil qui n'est autre qu'Alameda Slim, Maggie se propose d'aider le lapin à aller à la mine et d'appréhender le bandit. Finalement, avec Grace et Miss Calloway qui rejoigne de nouveau la vache dans sa quête, Jack conduit les vaches jusqu'à la mine.

Sur place, le groupe tend un piège à Slim. Ils l'attirent jusqu'à un wagonnet, sur lequel ils le ligotent, et Jack l'assomme avec un bac d'extraction. Les quatre personnages s'aventurent dans les galeries dans un vrai parcours de montagnes russes, avec à leur trousse, les Trouillards, Buck et Rico, et Junior, ⁣le bison de Slim. Tous les personnages évacuent la mine quand celle-ci explose après avoir allumé accidentellement de nombreux bâtonnets de dynamites présents. La cavale se termine quand le train transportant tout le bétail volé, percute les trois vaches. Jack est hors-jeu après avoir reçu un coup de fer à cheval sur la tête. Peu après, le lapin reprend ses esprits pour aider Buck à combattre les Trouillards et Rico afin de libérer les vaches. Après quoi, les animaux prennent le contrôle de la locomotive pour aller au "Petit coin de paradis" et stopper Slim avant qu'il n'achète la ferme. En chemin, un autre train arrive à contre-sens et risque de provoquer une collision imminente avec la locomotive. Jack aperçoit un aiguillage droit devant et part avec Buck pour aller activer le changement de voie. Cependant, le duo brise par accident le levier, et Buck utilise la jambe de bois de Jack comme levier pour activer le système d'aiguillage. La locomotive poursuit son chemin avec les vaches.

Après l'arrestation de Slim, le "Petit coin de paradis" est enfin sauvé et au lieu d'être retourné vivre dans la mine détruite, Jack s'est installé dans la ferme. Il est devenu le colocataire de Jeb, avec qui les deux personnages se chamaillent régulièrement.

Conception du personnage[]

Développement[]

Jack la chance CA

Dessin de Vance Gerry

Jack était présent dans les premières versions du film quand ce dernier s'intitulait "Sweating Bullets" (Les balles de sueur). Dans un far-west surnaturel peuplé de créature d'outre-tombe, le lapin faisait partie des personnages principaux, épaulant un jeune veau protagoniste à sauver son troupeau du fantôme Alameda Slim et les Frères Trouillard. Il aurait été révélé que Slim avait pris la patte de Jack comme un porte-bonheur. Ce scénario n'a pas abouti, et l'implication de Jack dans une nouvelle trame fut réduit à un rôle secondaire. Mais son enjeu reste inchangé, puisqu'il fait équipe avec les vaches pour arrêter Slim.

Dans les premières ébauches conceptuelles, Jack avait un pied bandé avant d'avoir définitivement sa jambe de bois[1].

Animation[]

Jack la chance animation

L'animation du chaman fut pris en charge par Shawn Keller. Dans certains dessins précoces, Jack ressemble beaucoup au Lièvre de Mars d'Alice au Pays des Merveilles, dessiné à l'origine par Ward Kimball. D'autres esquisses le font ressembler à Coco Lapin de Winnie l'Ourson.

Voix[]

Le lapin a été interprété par Charles Haid sur la version originale du film, tandis que Jean-Michel Farcy s'occupe du personnage sur la version française. Actif dans le doublage, Farcy a endossé des rôles plutôt mineurs dans la société Disney comme le soldat maladroit du duo de gardes dans Le Bossu de Notre-Dame ou le professeur Parenthésis dans la série d'animation Hercule.

Références[]

Liens externes[]


Advertisement