Disney Wiki
Advertisement

«  J'ai été sauvé par un beau sauvage volant, à demi-nu.  »

— Jane à son père au sujet de Tarzan, Tarzan de Kevin Lima et Chris Buck

Jane Porter est le deuxième personnage principal du film d'animation de Disney, Tarzan, sorti en 1999. C’est une ethnologue charismatique, bien qu’excentrique, qui voyage en Afrique pour étudier les gorilles aux côtés de son père, Archimède Q. Porter. Au cours de son expédition, Jane rencontre un "homme sauvage" nommé Tarzan, avec qui elle finira par tomber amoureuse.

Présentation[]

Jane est une jeune femme anglaise originaire de Grande-Bretagne du temps de la Reine Victoria, aux côtés de son père, le Professeur Archimède Q. Porter. Ce qui est devenu de la mère de Jane est inconnu (certainement décédée).

À l’âge adulte, Jane est devenue une chercheuse animalière dans un domaine qui lui permet de travailler en étroite collaboration avec son père. Ensemble, ils utilisent leurs ressources combinées pour mieux comprendre les habitats et le comportement des animaux. Leur expédition la plus ambitieuse se déroule en Afrique, où un voyage tant attendu pour étudier les gorilles devait avoir lieu.

Personnalité[]

«  Tu sais, Jane a été élevée dans une société qui très souvent, privilégie ce que les autres pensent de vous, au détriment de ce que l'on pense de soi-même.  »

— Archimède au sujet de sa fille à Tarzan

Bien que ses origines remontent à la classe supérieure dans une Angleterre très victorienne, Jane est assez excentrique et spontanée - un peu comme son père. Cependant, elle a toujours un sens des normes et essaie de rester fidèle à ses racines en tant qu’anglaise tout en s’adaptant à la vie dans la jungle. Dans l’ensemble, Jane est néanmoins intelligente et très douée dans ses compétences de zoologiste et d’artiste, comme observé à plusieurs reprises tout au long du film, Jane peut évoquer une représentation extrêmement précise d’un animal (ou même d’un humain, comme Tarzan) et la représenter sur son tableau de croquis avec une relative facilité et des détails exquis. Bien qu’elle travaille principalement à partir d’une référence, son croquis de Tarzan a été fait uniquement sur la mémoire, illustrant davantage son talent.

En dehors de l’art, Jane a une admiration passionnée pour la faune de toutes sortes. Elle apprécie et respecte généralement le règne animal, et prend comme responsabilité d’être consciente de leurs conditions de vie lors de ses explorations. Cela a conduit à l’amertume entre elle et son guide arrogant, Clayton, qui a continuellement douté des capacités de Jane.

Malgré tous ses talents, Jane est loin d’être parfaite. Elle a l’habitude de s’attirer des ennuis, et parfois à cause de sa propre arrogance, comme lorsqu’elle taquine et nargue un bébé babouin, sans réaliser que sa famille agressive était proche et prête à protéger leur enfant. Dans la jungle, elle est également hors de son élément, ce qui signifie qu’elle avait initialement du mal à survivre à ses périls en les rencontrant, la forçant à être sauvée par Tarzan à plusieurs reprises. Fait intéressant, cependant, elle s’adapte assez rapidement. Après sa première rencontre avec Tarzan, Jane a développé une compréhension naturelle de l’homme-singe et de la jungle elle-même. Elle a lentement commencé à baisser ses défenses (visualisé par son changement progressif de tenue), est devenue plus ouverte d’esprit au monde particulier dans lequel elle explorait, et a finalement senti que sa maison n’était pas en Angleterre, mais dans la jungle elle-même et avec Tarzan.

Apparence physique[]

Dans Tarzan, Jane est une femme d’une vingtaine d’années avec une silhouette élancée, une peau claire, des yeux bleus, des joues roses, des lèvres roses, de minces sourcils bruns et de longs cheveux bruns. Lorsqu’elle apparaît pour la première fois dans le film, sa tenue et sa personnalité ne sont pas adaptées à la jungle, Mais au fur et à mesure que le film avance, sa tenue devient plus révélatrice à mesure qu’elle s’attache à la jungle au point qu’à la fin du film, son apparence est maintenant similaire à celle de Tarzan car elle vit maintenant dans la jungle.

Quand Jane apparaît pour la première fois, elle porte une longue robe jaune et une grande agitation jaune avec une cravate violette, des gants blancs, des bottes blanches (avec du noir sur les semelles, les orteils et les talons, comme des chaussures Mary Jane), un jupon blanc, des culottes blanches à froufrous et ses cheveux étaient en chignon.

Plus tard, lorsque Jane présente Tarzan à son père, elle porte une chemise jaune avec une longue jupe verte sans chaussures, et ses cheveux se détachent.

Sa prochaine tenue est un débardeur blanc avec une longue jupe rouge enveloppée, et comme sa tenue précédente, ses cheveux sont lâches et elle est pieds nus.

À la fin du film, Jane porte un pagne en bikini composé uniquement d’un débardeur rouge brunâtre qui révèle son décolleté et une jupe courte assortie.

Dans La Légende de Tarzan, Jane porte presque toujours sa chemise jaune et sa jupe verte comme tenue principale, et pieds nus, tout comme ce qu’elle portait quand elle a présenté Tarzan à son père dans le film original, bien que dans certains épisodes, elle porte un débardeur vert clair avec une jupe verte.

Apparitions[]

Tarzan[]

Une anglaise dans la jungle[]

Jane-porter-personnage-tarzan-09
Jane et son père, Archimède, se sont lancés dans une expédition en Afrique pour aller observer et étudier des gorilles. Ils sont accompagnés de leur guide, Clayton qui se révèle être aussi un chasseur et un braconnier. En avançant au plus profond de la jungle, le trio découvre un groupe de nids de gorilles à leur grande joie. Pendant que Clayton et le professeur continuent d'avancer, Jane croise un bébé babouin qu'elle esquisse sur place. Le petit babouin lui pique son carnet de croquis et s'amuse à l'abimer. Jane parvient tout de même à récupérer son carnet en détournant l'attention du bébé singe, et aussitôt ce dernier se met à pleurer. Jane vient de provoquer la colère du clan des babouins auquel le bébé appartenait, et par conséquence, elle est prise en chasse par les primates. Tarzan qui la regarde courir en direction d'un ravin. Il l'attrape et aussitôt la porte tout en semant la horde de babouins, en glissant sur les lianes. Jane utilise aussi son parapluie pour chasser les singes. Après cette course poursuite, Tarzan récupère le croquis que désire le bébé babouin de la robe de Jane, qui a causé tous ces désagréments.

Entrevue avec l'homme-singe[]

Tarzan-disneyscreencaps
Jane est encore très éberluée et indisposée devant son sauveur qui est un homme sauvage sachant parler aux singes. Tandis que Tarzan examine Jane, celle-ci tente de le repousser à plusieurs reprises. Mais en regardant plus calmement Jane, en posant sa main contre celle de la femme, le caractère de Jane commence à s'assouplir légèrement. Jane constate aussi que Tarzan sait parler, mais dans un dialecte qui est encore bien primitif. Alors qu'elle se présentait, le duo entendit des coups de feux de Clayton en provenance de la clairière. Jane demande à Tarzan de la ramener à son campement, et aussitôt, Tarzan s'exécute. Quand ils arrivent sur place, Jane découvre des gorilles qui saccagent le camp et qui sont de mèche avec Tarzan. Mais sa joie s'évanouit, quand le chef des gorilles, Kerchak apparaît et effraie la jeune femme en poussant un grognement. Tous les gorilles retournent dans les profondeurs de la jungle, laissant Jane qui est ensuivi rejoint par son père et Clayton. Jane leur raconte ce qui lui est arrivée, bien que son père et Clayton pense que ce sont des divagations.

L'instruction de Tarzan[]

Tarzan-disneyscreencaps
Le lendemain, Jane approfondit son témoignage en montrant à son père ce qu'elle apprit de sa rencontre avec Tarzan. Elle pense qu'il serait intéressant de le retrouver pour en savoir un peu plus sur lui. Et justement, Tarzan apparaît pour retrouver Jane en compagnie du professeur et de Clayton. Dans l'espoir de trouver les gorilles (surtout pour Clayton), Jane enseigne à Tarzan toute sorte de choses qui concerne le monde civilisé. Elle lui apprend à lire, à danser, étudier les étoiles et le ciel, etc. Aussi, durant tout ce temps, elle esquisse Tarzan et apprend à mieux le connaître au point qu'une liaison romantique commence à fleurir. Malheureusement, un jour, Jane et son père sont obligés de retourner en Angleterre. Jane raconte à Tarzan, celui-ci venu pour ouvrir son cœur à Jane, qu'elle doit repartir et qui lui est impossible de revenir, ou même de rester dans la jungle, même que cela la chagrine.

La rencontre avec les gorilles[]

Supposant que Jane s'en va parce qu'elle n'a vu aucun gorille, Tarzan accepte d'emmener Jane, le Professeur et Clayton pour leur faire rencontrer la tribu. Sur place, Jane fait la connaissance de la mère adoptive de Tarzan, Kala, ainsi que des jeunes bébés gorilles. Tarzan apprend aussi à Jane comment parler le gorille. Mais cette rencontre enchantée est bouleversée par l'arrivée de Kerchak qui aussitôt attaque les trois humains, mais ce fait retenir par Tarzan. Pendant que ce dernier lutte avec le gorille, Jane, Archimède et Clayton s'enfuient. Le lendemain, à la suite de ces évènements, Tarzan décide de partir avec le groupe pour aller s'installer en Angleterre et vivre auprès des siens. Cependant, sur le bateau qui devait les ramener au pays, Jane, le professeur et le reste de l'équipage, même Tarzan, se font enfermer dans les cales du navire par Clayton et son groupe de mercenaire. Mais plus tard, les humains se font libérer par Tok et Tantor qui sont venus au secours de Tarzan.

Sauver les gorilles[]

Sur le dos de Tantor, Jane et son père, partent secourir les gorilles que Clayton et ses sbires chassent et enferment dans des cages pour aller les vendre sur le marché noir. Dans la lutte, elle voit Kala se faire embarquer en direction du bateau. Elle sauve la mère de Tarzan avec l'assistance inattendue des babouins qui la poursuivait au départ. Après ce rude combat auquel Clayton périt accidentellement par pendaison, Jane retrouve Tarzan, blessé, et regarde avec émotion ce dernier qui se recueille devant Kerchak, sur le point de mourir après avoir été tué par Clayton. À l'issue du décès de Kerchak, Tarzan devient le nouveau chef de la famille des gorilles.

La compagne du seigneur de la jungle[]

Tenant compte de tout ce qui vient de se produire, Jane retourne dans son pays, laissant Tarzan dans son monde avec ses nouvelles responsabilités. Sur la barque qui ramène le duo vers le bateau, Archimède suggère à sa fille de rester auprès de l'homme qu'elle aime sincèrement. Jane s'en rend compte et après avoir étreint son père, elle saute de la barque et se rue vers Tarzan pour l'embrasser. Depuis, Jane est incluse dans la famille des gorilles, et maintenant mariée à Tarzan, elle écoule des jours heureux dans la jungle avec son père qui la rejoint.
Tarzan-disneyscreencaps

La Légende de Tarzan[]

Tarzan-jane-disneyscreencaps
Dans la série dérivée du Grand Classique de Disney, Jane, maintenant mariée à Tarzan, réside dans la maison arbre construire par les parents biologiques de son époux.

Dans un compilation parue en vidéo, La Légende de Tarzan et Jane, Jane souhaiterait organiser une fête pour son premier anniversaire de mariage avec Tarzan. Cependant chaque personnage secondaire de l'intrigue (Tantor, Tok et Archimède) fait rappeler à Jane, que certaines idées pour la fête, feront rappeler à Tarzan, quelques mésaventures qui l'ont beaucoup marqué : L'usage et coutumes exigeante avec les trois amis de Jane, l'histoire des diamants avec deux chasseurs, et une valse avec l'ami d'enfance de Jane qui se révélait être un espion à la solde de l'Empire Allemand. Alors qu'elle laisse tomber l'idée de la fête, Jane découvre à sa surprise que Tarzan et sa famille avait organisé la dite fête et voulait faire une surprise à Jane.

Tout au long de la série, Jane s’est assez bien adaptée à sa nouvelle vie dans la jungle avec Tarzan, mais commence parfois à manquer son ancienne vie et l’Angleterre. En conséquence, elle essayait d’amener Tarzan à agir de manière plus "civilisée", ce qui pose parfois un problème à la morale de Tarzan. Son apparence et ses actions humaines amènent souvent certains membres de la troupe de gorilles de Tarzan à avoir des doutes sur elle et à remettre en question le "leadership" de Tarzan. Elle est généralement la demoiselle en détresse de la série, souvent kidnappée ou prise en otage par des antagonistes afin que Tarzan puisse la sauver.

Dans la série, elle rencontre également la reine La, la souveraine et grande prêtresse d’Opar, une ville perdue située au fond des jungles d’Afrique qu’elle voit comme une rivale pour les affections de Tarzan, bien que heureusement pour elle Tarzan reste toujours fidèle à elle quoi qu’il arrive, au grand dam de La.

Il était une fois un studio[]

Jane participe à la photo de groupe qui réunit 543 personnages des Grands Classiques pour les 100 ans de la Walt Disney Company. On la voit avec Tarzan, sur le dos de Tantor l'éléphant.

Kingdom Hearts[]

Jane Porter KH
Article principal Article détaillé :
Pour plus d'informations, consultez Jane Porter sur Kingdom Hearts Wiki.
Jane apparaît dans le monde apparenté à celui de Tarzan Jungle Profonde dans le premier jeu de la saga vidéoludique. Comme dans le film, elle est en expédition dans la jungle à la recherche de gorilles avec Clayton. Elle se lie d’amitié avec Tarzan et sa famille de gorilles et les protège contre Clayton et les Sans-cœurs.

À l'arrivée de Sora au camp, Jane fut surprise que Sora parlait leur langue : il n'était donc pas un proche de Tarzan. Elle reçut l'aide du jeune homme à essayer d'éduquer Tarzan en utilisant des diapositifs. Plus tard, Jane apprit que Clayton avait en réalité l'intention de chasser les gorilles (lui et Jane furent envoyés à la Jungle profonde pour rechercher les gorilles), le réprimandant et le chassant de la tente. Alors que tout le monde était parti combattre les Sans-cœur pour protéger les gorilles, Tok vint se cacher dans les bras de Jane quand Clayton la poursuivait. Celui-ci les emprisonna tous les deux dans un arbre, dont ils furent libérés par Sora, Donald, Dingo et Tarzan. Après la défaite de Clayton, Jane accompagna le trio à une grotte, où elle déduit que le grognement de Tarzan voulut dire «cœur ».

Ce qu’il advient d’elle et de Tarzan après le départ de Sora est inconnu, mais on pourrait dire que leur vie est devenue comme celle de 'La Légende de Tarzan', même si Porter et Tantor sont absents. Personne du monde de Tarzan n’est jamais mentionné ou revu en raison de litiges de licence et de droit d’auteur entre la société Disney et l’héritage de Burroughs.


Jane Character Central
Jane faisait régulièrement des rencontres dans les parcs à thème Disney au moment de la sortie initiale du film, vêtue de son costume d’exploration jaune complet. Cependant, elle a généralement pris sa retraite ces dernières années.

Disneyland Resort[]

Jane apparaît comme une figure dans l’attraction Tarzan’s Treehouse dans le parc Disneyland.

Dans la version originale de World of Color, Jane et Tarzan ont fait une apparition dans le montage "So Close", avant d’être remplacés par Raiponce et Flynn Rider dans un segment de Raiponce.

Tokyo Disney Resort[]

Jane apparaît dans la version Tokyo DisneySea de Fantasmic!, apparaissant dans des images projetées se balançant sur des vignes avec Tarzan pendant la séquence de la jungle.

Shanghai Disneyland[]

À Shanghai, Jane joue un rôle dans Tarzan : Call of the Jungle, qui est un récit du film original. Elle rencontre Tarzan tout en étudiant la faune de la jungle dans son camping, et s’engage dans un ballet de balancement de la vigne avant de tomber rapidement amoureuse. Elle participe également à la séquence "Jungle Jazz", tandis que "Je veux savoir" montre la culture humaine à Tarzan et aux singes.

Conception du personnage[]

Développement[]

Jane Porter CA

Concept art par Harald Siepermann

Jane Porter est un personnage originaire du livre d'Edgar Rice Burroughs Tarzan, seigneur de la jungle que Disney adapta en long-métrage animé. La jeune femme a été élaborée par le scénariste et design character allemand Harald Siepermann.[6] En mai 1996, Siepermann, fraîchement arrivé aux studios Disney de Burbank, voit le personnage de Jane comme une femme réfléchie :

«  Tout ce que nous savions au début, c'est que nous ne voulions pas faire juste un autre de ces adolescentes de Disney, comme Ariel, doté d'une sorte de comportement et de dialogue qui est, pardonne-moi, très américain. Mais nous n'avions aucune idée claire par quoi la remplacer, la seule chose que nous savions était qu'elle devait être très britannique.  »

— Harald Siepermann[6]

L'artiste ajoute aussi que le réalisateur Kevin Lima a eu la suggestion approximative de s'inspirer de Julia Ormond dans Sabrina, mais uniquement pour le personnage, pas pour le design.[6] Au début de la conception, Harald avait déjà en tête comment Jane serait portrait : En s'inspirant du petit film intitulé Pique-nique à Hanging Rock de Peter Weir, Siepermann a emprunté les tenues des jeunes femmes australienne, dans un style d'époque de 1900, couleur blanche avec de la dentelle, tel qu'on le voit dans le film.[6] En plus du design du visage et de la posture de Jane, sa tenue vestimentaire était également un atout important, car elle en dit long sur son origine, mais aussi sur la transformation qu'elle opère tout au long du film.[6] D'après Harald, la robe Jane, a été empruntée aussi à celle de Sophie Sue dans le court-métrage Pecos Bill de Mélodie Cocktail.[6] La robe de Jane, comme elle-même aussi, s'adapte très vite à la jungle : de moins en moins victorien, ou édouardien, en peu de temps.[6]

Jane Porter CA

Concept art par Harald Siepermann

«  Un grand pas en avant s'est produit lorsqu'une jeune actrice jusqu'alors inconnue est apparue à l'écran, Gwyneth Paltrow, dans Emma. Non seulement le décor était correct, mais en plus le personnage était plutôt parfait, du moins pour la scène dans laquelle nous nous trouvions.  »

— Harald Siepermann[6]

Bien qu'il y avait Paltrow pour que Siepermann poursuive son élaoration, la véritable progression sur la conception de Jane s'est produite quand Jane Goodall est venue au studio Disney pour donner une conférence sur ses singes et leur vie de famille.[6] Fascinée par cette personne charmante, intéressante et chaleureuse, Siepermann se basa sur l'anthropologue, pour donner à Jane son nom, mais aussi son statut professionnelle d'exploratrice.[6]

Animation[]

Jane animation

Dessin de Ken Duncan

Duncan était en train de terminer sa mission sur Hercule en tant qu’animateur superviseur pour le personnage de Mégara quand il a été approché pour superviser l’animation pour Jane.[7] Intrigué par le défi de créer un premier rôle féminin très différent, il a rejoint le projet. En utilisant les suggestions de conception de Chris Buck,[7] de Glen Keane et le character designer Buck Lewis pour l’inspiration, et les concept art de Harald Siepermann,[6] Duncan a créé son propre version de ce à quoi Jane ressemblerait.[7] Faut savoir aussi que les protagonistes féminins de Duncan (Mégara et Capitaine Amélia) sont assez distincts de celle de Glen Keane (Ariel, Pocahontas et Raiponce).[8] Leurs visages sont beaucoup plus anguleux, leurs yeux ne sont pas si grands et ils sont globalement plus « caricaturaux » que les personnages plus jeunes de Keane. Apparemment, une grande partie de l'inspiration visuelle de Duncan vient de l'étude des actrices populaires des années 1940.[8]

«  "Pour moi, Jane était vraiment un personnage innocent avec beaucoup d’énergie et un grand sens de la curiosité. Son esprit est tout à fait ouvert à apprendre sur le monde. Au début, elle a ces fantasmes sur ce que sera l’Afrique. Mais elle découvre bientôt que c’est un peu différent de ce qu’elle avait imaginé, il y a de la boue et de la saleté et des babouins grossiers. Et puis Tarzan lui présente toutes les merveilles présentes dans la jungle. Elle apprend à vraiment aimer l’environnement, et elle tombe amoureuse de Tarzan. Il donne vie à ce qui est dans son imagination.  »

— Ken Duncan[7]

Une scène particulièrement difficile pour Duncan a été celle qui suit la première rencontre de Jane avec Tarzan, où elle décrit à bout de souffle l’expérience à son père et à Clayton.[7] Le dialogue a été largement improvisé par l’actrice Minnie Driver, choisie pour fournir la voix de Jane.[7] C’était à Duncan de prendre son discours décousu et de créer une performance visuelle avec la même énergie : vitalité et humour. Avec 22,25 mètres de film, il se classe également parmi les scènes d’animation les plus longues jamais enregistrées.[7]

Voix[]

En juillet 1996, il a été annoncé que l'actrice britannique Minnie Driver serait la voix de Jane.[6] C'est une chance pour Harald que Driver était de nationalité anglaise, pour permettre à l'artiste d'esquisser Jane à partir de son actrice vocale (Si ça aurait été une actrice américaine imitant l'accent cockney, cela aurait été désastreux).[6] Pour les autres apparitions médiatiques, Jane est interprétée par Olivia Jane d'Abo, tandis que Naia Kelly reprend le rôle sur les jeux dérivés.

La distribution française de Tarzan, comprend une actrice très connue qui a fait ses débuts dans les années 1990 : Valérie Lemercier que l'on connaît dans les films français culte comme Les Visiteurs, La cité de la peur et L'opération Corned-Beef, ou à l'étranger, Sabrina (film dans lequel Kevin Lima s'est appuyé sur Julia Ormond pour concevoir Jane), interpréta l'exploratrice dans le Grand Classique de Disney. Elle a aussi fait la voix du chat siamois, Sassy dans L'incroyable Voyage auprès de ses compagnons avec qui l'actrice partage régulièrement le grand écran, Jean Reno et Christian Clavier. Pour les apparitions suivantes, jeux et séries télévisées, la comédienne de doublage Juliette Degenne (Helga Sinclair et Mirage) succède à Lemercier.

Galerie[]

[modifier]

Anecdotes[]

  • La jupe et le haut bruns qu’elle portait à la fin du premier film ne sont vus qu’une seule fois par la suite. C’était à la fin de La Légende de Tarzan épisode "Perdu dans la jungle" où elle l’utilisait comme maillot de bain.
  • Dans le roman original, elle et son père sont américains et non britanniques.
    • Ironiquement, Tarzan est le seul humain du film à avoir un accent américain.
  • Jane est la première et la seule héroïne humaine du second âge d'or de qui ne chante pas.
  • En novembre 1999, Jane Porter a été annoncée comme la nouvelle princesse de la franchise Disney Princess par le magazine officiel du Royaume-Uni.[9] En février 2000, elle fait une autre apparition dans le magazine, puis n’est jamais mentionnée dans la franchise. [10] Bien que Jane ait été annoncée lorsque la franchise a été intensifiée, elle n’était plus avec les autres princesses.
  • Tout au long du film, l’âge exact de Jane n’est jamais révélé. Cependant, dans le roman d'Edgar Rice Burroughs, elle aurait 19 ans quand elle a rencontré Tarzan.

Dans l'œuvre originelle[]

Jane Porter (plus tard Jane Clayton, Lady Greystoke) est un personnage de fiction dans la série de romans Tarzan d’Edgar Rice Burroughs. Jane, une Américaine de Baltimore, Maryland, est la fille du professeur Archimedes Q. Porter. Elle devient l’intérêt amoureux, plus tard l’épouse de Tarzan et ensuite la mère de leur fils, Korak. Elle évolue au cours de la série d’une demoiselle conventionnelle en détresse, qui doit être sauvée de divers périls, à une aventurière instruite, compétente et capable à part entière, pleinement capable de se défendre et de survivre seule dans les jungles d’Afrique.

Références[]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Tarzan
  2. 2,0 et 2,1 La Légende de Tarzan
  3. 3,0 3,1 et 3,2 La Légende de Tarzan et Jane
  4. Jeux vidéos sur Tarzan
  5. Kingdom Hearts
  6. 6,00 6,01 6,02 6,03 6,04 6,05 6,06 6,07 6,08 6,09 6,10 6,11 et 6,12 Tarzan’s Jane - Harald Siepermann Blog
  7. 7,0 7,1 7,2 7,3 7,4 7,5 et 7,6 Les Chroniques de Tarzan - Green Howard
  8. 8,0 et 8,1 L'animatorium
  9. The United Kingdom Disney Princess Magazine #18
  10. The United Kingdom Disney Princess Magazine #22

Liens externes[]




Advertisement