Disney Wiki
Advertisement

Présentation[]

Personnalité[]

Maléfique pernicieuse

Maléfique savoure la souffrance qu'elle provoque

Maléfique représente le mal à l'état pur. Elle est impitoyable, sombre, sournoise et prête à tout pour atteindre ses objectifs maléfiques. En outre, elle est très sinistre, comme en témoigne le fait qu'elle se moque du Prince Philippe après l'avoir capturé. Elle indique qu'elle se croit au-dessus de tout le monde, appelant même ses alliés les plus proches "ses animaux de compagnie" d'une manière pseudo-affectueuse. En dehors d'elle-même, la seule créature pour laquelle elle semble avoir une véritable affection est son corbeau domestique, Diablo. Cela est particulièrement évident lorsqu'elle le retrouve changé en pierre dans le point culminant et que cela l'horrifie. Maléfique parait également souffrir d'une certaine instabilité émotionnelle. Cela est particulièrement flagrant dans sa réaction à la découverte que ses séides ont passé les 16 années précédentes à chercher un bébé, où elle fait une crise de rire presque diabolique avant de réagir violemment envers ses laquais. Elle se montre aussi très sadique, ce qui est particulièrement indéniable lorsqu'elle torture psychologiquement le Prince Philippe pour son propre plaisir vers le point culminant.

En plus de sa sournoiserie, Maléfique a une personnalité très trompeuse. Mais sous le masque du stoïcisme, elle déchaîne toute sa colère avec un sourire, ce qui montre à quel point elle se délecte de la douleur d'autrui. Cela se voit lors de sa première apparition à la cérémonie d'anniversaire d'Aurore. Lorsque Primprenelle déclare sans ambages : "Votre présence n'était pas désirée", Maléfique fait semblant d'être choquée et blessée, et remarque : "Puisqu'il en est ainsi, je m'en vais". Mais elle se retourne ensuite et jette un sort à Aurore, ricanant en savourant la douce vengeance qu'elle a obtenue. En raison de sa personnalité trompeuse, elle fait également preuve de sarcasme, ce qui est particulièrement évident lors de la torture psychologique du Prince Philippe, où Maléfique déclare que lorsqu'il partira, il sera "sur son fougueux destrier", alors que la vision montre clairement que lui et son destrier étaient à peine capables de partir parce qu'ils étaient très vieux, au point de rendre l'âme.

Maléfique colère

Maléfique ne tolère pas l'échec

Maléfique est une personne douce, convenable et élégante, et ses crimes peuvent être motivés de deux façons : soit par orgueil, puisqu'elle maudit Aurore parce que Stéphane ne l'a pas invitée au baptême, soit parce qu'elle est tout simplement un monstre qui aime faire le mal. Cette dernière hypothèse est d'ailleurs suggérée par le fait qu'elle admet qu'elle n'est pas offensée par le fait qu'ils ne l'aient pas invitée avant de maudire Aurore.

Pâquerette indique que Maléfique n'a aucune connaissance de l'amour, de la tendresse ou du plaisir devenir en aide à autrui. Cependant, la capture du prince Philippe, les railleries à son égard concernant son rôle dans l'annulation de la malédiction et, plus tard, ses tentatives pour empêcher Philippe d'atteindre le château impliquent qu'elle connaît suffisamment l'amour pour réaliser qu'il représente une menace considérable pour la malédiction qu'elle a jetée sur Aurore.

Apparence physique[]

Maléfique est une femme grande et mince, à la peau vert pâle (bien que certaines représentations la montrent avec une peau grise), au visage étroit et au menton proéminent. Elle est d'une beauté sombre et d'une élégance glaciale. Sa taille est telle qu'elle éclipse l'ensemble de la distribution, comme le montre la scène de ses débuts, où le roi Stefan ne peut la regarder dans les yeux que lorsqu'il se trouve sur les marches du trône. Elle a également des yeux jaunes et des cornes noires (on ne sait pas s'il s'agit de "ses" cornes ou d'une coiffure), symbole de sa magie noire. Elle est vêtue d'une robe noire et violette dont les bords ressemblent à des ailes de chauve-souris ; sous sa robe, elle porte une robe de la même palette de couleurs, mais avec du rouge au lieu du violet, ainsi qu'un anneau d'or contenant une grosse pierre noire circulaire et mystérieuse. La coiffe à cornes et la robe en forme d'aile de chauve-souris représentent et préfigurent sa forme de dragon. Elle porte un bâton à l'extrémité duquel se trouve un orbe vert incandescent par lequel elle lance ses sorts.

Maléfique est capable de se métamorphoser à volonté en de nombreuses formes, dont une lumière hypnotique flottante ressemblant à un feu follet et un énorme et monstrueux dragon noir et violet. Sa forme de dragon, qui peut se tenir debout, est en grande partie noire, mais son ventre, qui part de la mâchoire jusqu'au bout de la queue, est violet et strié. Ses nageoires sont palmées sous ses cornes et ses yeux sont d'un vert ou d'un jaune sans pupille, tandis que sa langue et l'intérieur de sa bouche sont jaunes. Ses griffes et ses dents acérées sont également noires, et elle possède des épines sur son dos et son long cou, dont certaines forment une pointe à trois branches au niveau de sa queue, présentant une légère similitude avec le Corsèque. Ses ailes sont assez petites par rapport à sa taille, mais elles semblent lui permettre de voler dans une certaine mesure.

Pouvoirs et capacités[]

Maléfique Dragon
«  Sache que tu as eu tort de me défier ! Moi, et toutes les forces de l'Enfer !  »

— Maléfique

Maléfique est l'un des méchants les plus puissants dans l'histoire du studio Disney. Elle décrit ses propres compétences comme "toutes les forces de l'enfer". Ses pouvoirs sont basés sur la magie, et il est par ailleurs sous-entendu lors de la cérémonie de baptême que sa magie est bien plus puissante que celle des trois bonnes fées, du moins individuellement, puisqu'elles ont admis qu'elles ne pouvaient pas supprimer la malédiction de Maléfique, mais plutôt l'altérer. À l'aide de son sceptre, elle peut conjurer ses sorts, par exemple la projection d'éclairs, la divination et la téléportation. Pimprenelle a également laissé entendre qu'elle était capable de contrôler le temps, comme les tempêtes de givre. Elle peut même lancer de puissants sorts de magie noire comme sa forêt d'épines. Elle est capable d'hypnose, comme elle l'a démontré sur Aurore en lui faisant piquer son doigt. Elle a ainsi conjuré le rouet et le fuseau, qu'elle a utilisés pour piquer le doigt d'Aurore, ce qui montre qu'elle est capable de conjuration. Elle a de plus laissé entendre que les effets de la malédiction du sommeil, même s'ils n'étaient pas à leur maximum, étaient suffisants pour arrêter efficacement le vieillissement tant que la malédiction était en vigueur. Maléfique était aussi capable de voler en conjurant l'énergie de son bâton, semblable à une galaxie ou à un rotor d'hélicoptère. On peut supposer qu'il s'agissait d'un acte de désespoir, étant donné les événements qui l'ont amenée à l'utiliser. Elle est pareillement particulièrement douée pour les sorts basés sur la pyrokinésie, car sa téléportation fait parfois intervenir des flammes, comme lors de la cérémonie de baptême et juste avant d'affronter le prince Philippe pour la dernière fois. Ses flammes, toujours de couleur vert émeraude, sont extrêmement chaudes comme un soleil, assez puissantes pour faire fondre le pont du château fait de briques de pierre durables.

L'une de ses capacités les plus puissantes est de se transformer en un énorme dragon cracheur de feu, dont les flammes sont assez puissantes pour faire tomber sans effort le bouclier de Philippe, et sa peau sous cette forme est apparemment assez solide pour résister à l'épée de vérité, à moins que les trois bonnes fées ne l'enchantent. De plus, ses crocs sous cette forme sont venimeux dans le livre illustré Maleficent Returns, mais elle n'est pas immunisée contre ce poison, ce qui, ironiquement, a conduit à sa seconde défaite.

Elle possède également un certain degré de divination et de télépathie, comme elle le démontre lorsqu'elle se moque du Prince Philippe vers le point culminant en lui révélant que Rose et la Princesse Aurore ne sont qu'une seule et même personne. Dans la suite du conte, elle était de plus capable de pétrifier les gens, ce qu'elle a démontré sur les habitants du royaume d'Aurore, y compris Philippe après son réveil, et a ainsi tenté de le faire sur Aurore à la demande de cette dernière pour sauver le royaume, bien que son charme de protection par les trois bonnes fées l'ait empêché de le faire.

Advertisement