Disney Wiki
Advertisement
Disney Wiki
1

«  DÉLOYAL ?! Je vais te dire moi ce qui est déloyal ! Passer sa misérable existence sous la poussière d'une étagère à regarder les autres jouets se faire solder ! Aujourd'hui ma patience est récompensée, et c'est pas une occase, un cow-boy mielleux, qui va me dicter ma conduite !  »

— Papi Pépite révélant ses motivations à Jessie et à Woody., Toy Story 2

Papi Pépite est l'un des deux antagonistes principaux (l'autre étant Al McWhiggin) du second long-métrage Pixar de 1999: Toy Story 2

Description

Papi Pépite est une poupée chercheur d'or avec une corde vocale. Il fait parti de la collection Western Woody aux côtés de Woody, Jessie et Pile-Poil. Il est quelque peu grincheux mais est de bon conseil pour la bande, comme un mentor. Cependant, il se révèle être cruel, rusé et sournois quand Woody refuse de se plier à ses envies d'aller au musée de Tokyo. Il reste en permanence dans sa boîte de collection car elle n'a jamais été ouverte et possède une pioche.

Histoire

Papi Pépite apparaît est présenté par Jessie à Woody quand ce dernier est enlevé par le collectionneur avide, Al McWhiggin. Il est très heureux de voir que la collection est enfin complétée. Il a cependant honte de son rôle ridicule et idiot dans la série dérivée de la collection.

Le soir, il explique à Woody que cette série a été annulée du fait que les enfants veulent des jouets de science-fiction, ce qui le déçoit énormément. Il lui apprend également qu'avec Woody et les autres membres, ils seront exposés dans le musée de jouets de Tokyo. Woody leur dit qu'il ne peut pas venir avec eux étant donné qu'il appartient à Andy. Jessie perd alors le contrôle d'elle-même et Papi Pépite tente de la réconforter en vain. Il explique ensuite au cowboy que le musée accepte la collection uniquement si Woody en fait parti ou ils retourneront dans un coffre. La bande se sépare sur une mauvaise note quand Jessie se dispute avec Woody et Al entre dans la pièce et déchire complètement le bras de Woody. Ce dernier panique et Papi Pépite lui assure qu'il suffira de le recoudre.

La nuit, Woody essaie de récupérer son bras mais la télévision est allumée et il accuse directement Jessie. Papi Pépite leur ordonne d'arrêter de se battre car ça n'avancera à rien.

Le lendemain, Woody a son bras réparé mais Jessie lui fait encore la tête. Papi Pépite demande à Woody s'il peut au moins se réconcilier avec elle avant de partir, ce qu'il fait. Attristé et compatissant pour le passé de Jessie et le sort qu'ils pourraient leur arriver sans lui, Woody décide de rester avec sa bande.

Le soir, Al prépare ses affaires pour le Japon et Papi Pépite danse dans sa boîte avec les autres, impatient de partir pour le musée. Alors qu'ils s'amusaient, le faux Buzz et les jouets d'Andy entrent dans la pièce et attaquent la bande pensant qu'ils torturaient Woody, Bayonne se jetant sur Papi Pépite. Heureusement, le vrai Buzz arrive et met la situation au clair. S'étant disputé avec Woody qui ne veut pas retourner chez Andy, il repart avec ses amis sans lui.

Prenant conscience de son erreur, Woody change d'avis et propose à Jessie et les autres de venir avec lui. Cette dernière est hésitante, Pile-Poil est d'accord du moment qu'il suit Woody, mais Papi Pépite refuse et ferme la grille d'aération pour que Woody ne parte pas. Il révèle son vrai visage (responsable d'avoir allumé la télévision) et apprend à la bande qu'il a souffert après être resté pendant une éternité sur une étagère pendant que tous les jouets autour de lui étaient vendus. Il voit le musée comme un moyen d'attirer l'attention des enfants et ne reculera devant rien pour accomplir ce but. Jusqu'à l'aéroport, il empêche Woody de rejoindre ses amis. 

Lors du complexe à tapis roulant, Buzz ouvre la valise où se trouve Woody mais est frappé au visage par Papi Pépite. Woody sort alors de la valise et entame un court combat avec ce dernier. Papi Pépite déchire à nouveau son bras avec sa pioche et le menace de le mettre en pièces s'il ne retourne pas dans la boîte. C'est alors que Buzz revient avec la bande et neutralisent Papi Pépite. Ce dernier leur dit que quoi qu'il arrive, ils finiront tous détruits ou dans un grenier. Woody décide alors de le mettre dans le sac d'une petite fille.

Papi Pépite y rencontre une Barbie décorée sur tout le visage, disant que sa propriétaire est une artiste, et Papi Pépite commence à pleurer alors qu'il s'en va sur le dos de la petite fille.

Personnalité

Lorsqu'il est apparu pour la première fois, Papi Pépite semblait être un personnage sympathique et sage, apportant soutien et conseils à Jessie, Woody et Pile-Poil tout au long de la première moitié du film.

Cependant, cette façade ne faisait en réalité que cacher sa véritable nature de jouet manipulateur, traître et aigri. Cela est probablement dû aux années de douleur émotionnelle qu'il a endurées pendant toute sa vie en restant enfermé dans un magasin de pacotille, et au fait qu'il n'a pas été vendu aux enfants au vue de leur préférence pour les jouets spatiaux après le lancement du Spoutnik (lui-même lancé dans la réalité sur un ICBM russe R-7 modifié, également appelé Spoutnik, sans parler du fait qu'il était probablement considéré comme moins désirable pour les enfants que les jouets de personnages plus importants de l'émission Western Woody comme Woody et Jessie, en tant que jouet de personnage comique secondaire dans la série).

En plus du changement d'intérêt pour les jouets spatiaux, le fait que Western Woody ait été annulée a contribué à la propre haine de Papi Pépite envers les jouets spatiaux et les enfants. Alors même qu'il dissimulait sa véritable nature, il complotait secrètement pour empêcher à tout prix Woody de retourner auprès d'Andy, contrecarrant son évasion en allumant secrètement la télévision pour réveiller Al, tout en jouant le rôle d'un personnage innocent, incorruptible et impeccable en prétendant qu'il "ne savait pas" comment la télévision s'était allumée et que le fait que Woody et Jessie se disputent à ce sujet ne résoudrait rien.

Lorsque Woody a finalement pris la décision de retourner auprès d'Andy et d'emmener les autres jouets de Western Woody avec lui, cela a poussé Papi Pépite à craquer et à révéler sa véritable nature et ses intentions aux autres jouets de Western Woody et également à ceux d'Andy. Dans le processus, il a scellé le conduit d'aération pour empêcher leur fuite et permettre à Al d'emmener les jouets de Western Woody au musée du jouet au Japon. Le fait qu'il soit prêt à passer des années d'éternité enfermé dans un musée, loin de tout contact avec les enfants, montre également qu'il a développé des traits de caractère solitaires à force de passer la plupart de son temps dans sa boîte. Il pensait également que les jouets rares, impopulaires et de collection comme lui et les autres jouets de Western Woody étaient condamnés à finir toujours dans un entrepôt ou à rester invendus aux enfants, comme il l'a lui-même vécu avant qu'Al ne le trouve.

Papi Pépite s'est également avéré extrêmement perfide, hypocrite, moralisateur et exploiteur, puisqu'il était prêt à frapper d'autres jouets pour que son objectif, à savoir que les jouets échappent aux enfants dans la vie éternelle du musée, soit atteint (ce qui a échoué par la suite, les jouets d'Andy les ayant sauvés du décollage de l'avion d'Al), comme en témoigne le fait qu'il ait rouvert l'ancienne déchirure du bras de Woody et menacé de le mettre en pièces. Le fait qu'il n'ait jamais joué avec un enfant et qu'il ait entendu Jessie raconter qu'elle était dépassée par son ancien propriétaire Emily l'ont amené à croire que les enfants ne sont que des destructeurs de jouets dont le destin ultime est de pourrir éternellement dans des décharges.

Néanmoins, malgré sa nature méchante et malveillante, Papi Pépite semble avoir des traits de caractère rédhibitoires puisqu'il a déclaré dans son interview en ligne après la sortie du film qu'il aimait sa nouvelle propriétaire Amy et ses décorations en peinture faciale, même s'il en avait initialement peur après que les jouets d'Andy l'aient placé dans le sac à dos de cette dernière. Cela démontre que Papi Pépite est un méchant qui a été lésé par le rejet et l'ingratitude, et qu'il aurait probablement été aussi accueillant s'il avait été possédé par un enfant comme Andy au départ. De plus, malgré son comportement maléfique, Papi Pépite se soucie sincèrement de ses coéquipiers et ne veut que ce qu'il y a de mieux pour eux. Il peut également être assez perspicace, comme démontré lorsqu'il a brièvement donné une chance à Woody de partir, il a correctement fait remarquer qu'Andy grandira et se désintéressera de Woody, soulignant qu'il serait peu probable qu'Andy emmène Woody à l'université ou en lune de miel et que Woody ne peut pas s'y arrêter, ce que Woody a accepté.

Dans Western Woody, Papi Pépite était un protagoniste récurrent. Bien qu'il soit surtout représenté comme un pèquenaud à tendance accidentelle, peu propice, stéréotypé, peu sophistiqué et simple d'esprit, il s'est imposé dans la série comme un ami et un allié de Woody, Pile-Poil et Jessie, globalement agréable et complaisant.

Anecdotes

  • Dans le générique de fin, Papi Pépite est crédité simplement en tant que "prospecteur".
  • Papi Pépite est le premier antagoniste de Pixar à ne pas sembler mauvais au début.
  • Papi Pépite n'a fait aucune apparition dans Toy Story 3, et n'a pas non plus été mentionné, mais il a par hasard prédit certains événements :
    • Sa discussion avec Woody sur ce qu'il adviendrait de lui et de ses amis quand Andy serait grand est devenue un point important de l'intrigue de Toy Story 3.
    • Dans le bêtisier de Toy Story 2, il parlait à deux poupées Barbie dans sa boîte, leur promettant un rôle dans Toy Story 3. Une poupée barbie a ensuite eu une relation avec Ken dans Toy Story 3.
    • De même, sa prédiction selon laquelle il était peu probable qu'Andy emmène Woody au collège à l'adolescence s'est réalisée dans Toy Story 3, bien qu'au début, Andy ait envisagé d'emmener Woody tout en rangeant tous ses autres jouets dans son grenier, défiant ainsi presque les attentes du prospecteur. Cependant, à la fin, Andy a donné Woody, Jessie et les autres jouets à une petite fille nommée Bonnie Anderson.
    • Il a même prédit la fin de Toy Story 3, où les jouets finiront dans une décharge.
    • Alors que Papi Pépite a presque convaincu Woody de rester avec lui, Jessie et Pile-Poil dans le musée du jouet au Japon en pensant qu'ils seraient aimés et adorés, cela aurait sans doute été vraiment pire pour eux. Étant donné que les musées disposent de caméras de sécurité pour éviter tout type de vol, cela signifie que les jouets de Western Woody auraient été obligé de ne plus jamais déménager. Bien sûr, étant donné sa haine envers les enfants, Papi Pépite aurait facilement accepté cette situation, mais pas ses amis, ce qui illustre bien son égoïsme extrême.
Advertisement