Disney Wiki
Advertisement

«  Tu connais Pocahontas, elle a l'esprit de sa mère, elle va partout où le vent l'emporte  »

— Kekata à Powhatan, Pocahontas : une légende indienne, d'Eric Goldberg et Mike Gabriel

Pocahontas est le personnage principal et titulaire du film d'animation de Disney, Pocahontas : une légende indienne, sorti en 1995. Elle est la fille du chef Powhatan, dirigeant d'une tribu amérindienne de Virginie. D'un esprit volontairement audacieux, elle se lie d'une amitié interdite avec un colon anglais nommé John Smith, dont elle tombera amoureuse. Malheureusement, une différence de valeurs déclenche une guerre entre les indigènes et les colons, mettant en danger sa tribu. Inspirée par son amour pour Smith, elle est poussée à apporter la paix et l'unité aux deux mondes avant qu'une bataille ne s'engage.

Basée sur le personnage historique qui a réellement existé au XVIIe siècle, Pocahontas est le septième membre de la franchise des Princesses Disney. Avec Jasmine, elle est la deuxième princesse, à ne pas avoir des origines europèennes, puisque née sur le territoire du Nouveau Monde (l'Amérique). Elle est aussi la première princesse de la franchise issue d'une tribu native. Elle hérite de ses semblables du second âge d'or comme Ariel et Jasmine, une personnalité liée à la fougue, l'aventure, la jeunesse spirituelle et le désir d'accomplir ses propres rêves en allant à l'encontre des usages et traditions imposées par sa famille.

Présentation[]

Apparence[]

Personnalité[]

Pocahontas est une jeune femme indépendante et aventureuse qui a beaucoup d'égards pour la nature. Elle est très affectueuse envers tout ce qui l'entoure, y compris ses amis : Nakoma, Meeko et Flit. Elle a aussi beaucoup de respect pour son père, mais son indépendance fait qu'elle refuse d'épouser un homme qu'elle n'a pas choisi, n'éprouvant pas d'amour pour Kocoum qu'elle trouve trop sérieux.

Pocahontas est aussi très curieuse. Elle va ainsi examiner les rivages à l'arrivée des colons et suit John Smith dans la nature. Elle est en outre émerveillée par le tout nouveau monde que constitue pour elle la ville de Londres.

Il est possible qu'elle ait des pouvoirs chamaniques au vu de sa relation avec la nature et de sa capacité à avoir des rêves prémonitoires, mais aussi à immédiatement parler une langue inconnue, l'anglais. Elle semble aussi être la seule à connaître l'existence de Grand-Mère Feuillage.

Pocahontas n'apprécie l'arrogance et les préjugés que peuvent avoir les colons comme John Smith ou John Rolfe, mais elle est néanmoins prête à leur apprendre à voir le monde différemment, notamment John Smith.

Emplie d'une grande sagesse, Pocahontas aime aussi s'amuser, comme avec Nakoma. La princesse est altruiste et cherche à éviter les conflits entre les Amérindiens et les colons et part représenter les siens à Londres pour dissuader le roi Jacques de les attaquer. Elle est prête à se sacrifier pour son peuple en allant parler au souverain alors qu'elle a été libérée par ses alliés.

Apparitions[]

Pocahontas : Une légende indienne (1995)[]

Pocahontas est d'abord aperçue en haut d'une cascade en train de profiter du vent qui l'entoure. Elle est appelée par sa meilleure amie, Nakoma, qui l'informe que son père est revenu de la guerre. Pocahontas est rejointe par ses amis Meeko et Flit. Elle à dit à Nakoma avoir fait un rêve étrange qu'elle ne comprend pas et s'amuse en sautant dans l'eau, puis en retournant la barque pour faire tomber Nakoma à son tour.

Pocahontas va ensuite parler à son père qui est heureux de la revoir et l'informe que que Kocoum, l'un des plus valeureux guerriers de la tribu, lui a demandé sa main, ce qui prend Pocahontas de court. Le chef lui offre alors le collier de sa défunte mère qu'elle a porté à son propre mariage. Pocahontas a le sentiment que ce n'est pas la voie appropriée pour elle, mais son père pense autrement en mettant en avant le sérieux, la bravoure et la loyauté de Kocoum qui pourrait assurer protection à sa fille.

Pocahontas décide d'aller demander conseil à Grand-Mère Feuillage. Elle lui parle de son rêve où une flèche tourne dans tous les sens et du projet de mariage arrangé de son père. Pour l'esprit, le rêve de Pocahontas lui indiquerait sa voie. Elle l'enjoint à écouter les esprits de la terre en entrant en contact avec son cœur. Pocahontas le fait et entend le vent lui annoncer l'arrivée de nuages insolites. Elle escalade l'arbre jusqu'au sommet pour apercevoir les voiles blanches dun navire.

La princesse indienne s'approche de la côte pour observer l'un des colons, John Smith, parti explorer la contrée. Meeko va à sa rencontre, sentant les biscuits contenus dans son sac à dos. Smith lui en donne et est curieux de savoir à qui Meeko fait signe dans les buissons. Il s'en approche et Flit en sort pour éloigner le visiteur.

Pocahontas le suit discrètement jusqu'à ce que l'explorateur s'en rende compte lorsqu'il se rafraîchit au bord d'un lac. Il se cache et, quand Pocahontas descend, il surgit pour la menacer avec son fusil. La jeune femme ne réagit pas, ce qui pousse Smith à baisser son arme. Les deux font connaissance, se posant mutuellement diverses questions relatives à leurs deux mondes à chacun son tour. Smith lui apprend la manière de se saluer dans sa culture tandis que Pocahontas lui inculque la sienne, la direction du mouvement du bras indiquant la réunion et la séparation. Smith révèle implicitement ses préjugés quant aux indigènes qu'il considère comme des peuples à civiliser en important les éléments de la culture occidentale. Pocahontas lui montre que la hiérarchisation entre les cultures est artificielles en lui prouvant que chacun a quelque chose à apporter à l'autre. Elle lui apprend à remarquer la beauté l'importance de la nature dans toute sa diversité, ainsi que la nécessité de la respecter, comme lorsqu'elle l'empêche de tuer un ours qui ne cherche pas à l'attaquer, mais va rejoindre ses petits. Lorsque des tambours retentissent, Pocahontas doit retourner au village en promettant de le retrouver une autre fois.

Plus tard, elle récolte du maïs avec Nakoma lorsque John Smith surgit et empêche cette dernière de crier. Pocahontas l'assure qu'il est un ami, ce qui surprend la jeune fille, et l'implore de ne rien en dire aux autres. Nakoma accepte et les deux partent dans la forêt où la princesse rompt son scepticisme en lui faisant rencontrer Grand-Mère Feuillage qui complimente son apparence. John revoit Meeko qui en a toujours après sa nourriture et explique à Pocahontas que lui et les siens sont venus extraire de l'or. Lorsqu'il lui décrit le métal, Pocahontas croit d'abord qu'il s'agit du maïs et lui dit qu'ils cherchent n'est pas dans la région. Ben et Lon, deux colons, sont entendus dans les parages en train de chercher John. Ils promettent de se revoir le soir au même endroit. Après que John soit parti, Pocahontas exprime ses doutes quant à ses actions à Grand-Mère Feuillage qui pense que son rêve pourrait lui indiquer que sa voie la dirige vers John.

En rentrant au village, Pocahontas se rend compte que les guerriers des tribus voisines sont advenus et qu'ils se préparent à l'affrontement avec les colons. Le chef Powhatan est persuadé que c'est la meilleure option, mais, face à sa fille, il concède qu'il pourrait éventuellement changer d'avis s'il rencontrait un colon prompt au dialogue.

À la nuit tombée, Pocahontas part retrouver John. Nakoma essaie de l'en dissuader, mais la laisse finalement partir. La princesse le retrouve avec Grand-Mère Feuillage et l'informe du conflit qui s'annonce, John lui apprenant que les siens sont d'une attitude tout aussi belliqueuse. Ils sont soudainement surpris par les aboiements de Percy, le chien du Gouverneur Ratcliffe, qui poursuit agressivement Meeko. Smith et Pocahontas essaient de calmer leurs compagnons respectifs avant que Grand-Mère Feuillage n'y mette fin en effrayant Percy avec sa voix. Elle essaie de le convaincre d'aller parler avec son père et John est d'abord récalcitrant avant que Grand-Mère Feuillage ne lui fasse changer d'avis. Pocahontas lui exprime alors sa gratitude, aussi bien que son affection, et les deux s'embrassent, Grand-Mère Feuillage leur ayant donné de l'intimité en fermant son feuillage sur leurs compagnons. Kocoum, que Nakoma a décidé de prévenir des escapades de Pocahontas, les observe, furieux, à leur insu. Il apparaît en poussant un cri de guerre pour attaquer John et essayer de le tuer avec une pointe de flèche. Thomas, garçon parti suivre John, sort de l'ombre pour tuer Kocoum avec son fusil. Kocoum tombe à terre en agrippant le collier de Pocahontas, choquée, qui se brise. Pocahontas est bouleversée et rapidement en colère contre Thomas. Elle essaie de s'en prendre à lui, mais John la retient et ordonne au garçon de s'en aller alors que des hommes de la tribu approchent et l'arrêtent pour le meurtre de Kocoum au grand dam de Pocahontas.

Au village, le père de Pocahontas lui exprime sa colère pour avoir bravé les règles, ce qui, pour lui, l'a humilié et a causé la mort de Kocoum. Plus tard, Nakoma va voir Pocahontas et celle-ci s'excuse pour ses actions, affirmant avoir voulu faire la bonne chose. Nakoma décide de permettre à son amie d'entrer dans la tente dans laquelle John Smith est retenu prisonnier en attendant son exécution. Pocahontas serre le colon contre elle et pleure, John l'assurant qu'il sera toujours avec elle.

La princesse va de nouveau rendre visite à Grand-Mère Feuillage et Meeko lui donne le compas de John Smith. Pocahontas et Grand-Mère Feuillage se rendent compte qu'il s'agit de la flèche qu'elle avait aperçu dans son rêve. Elle lui pointe l'horizon et la princesse court arrêter l'exécution de son bien-aimé. Celui-ci est amené sur une montagne pour être tué par le chef tandis que les Powhatan et les colons s'apprêtent à s'affronter. Pocahontas se met entre John et son père juste avant que le coup fatal ne soit donné. Le chef lui ordonne de s'écarter, mais la jeune femme refuse et dit à son père de regarder autour de lui pour qu'il se rende compte que la voie qu'ils ont emprunté est celle de la haine et de la violence. Son père réfléchit un court instant et décide d'épargner et de libérer John en criant à tous qu'il ne sera pas le prochain à enlever une vie. Pocahontas et John Smith s'étreignent, mais Ratcliffe n'a que faire de la proposition de paix et prend un fusil pour tirer sur le chef. John s'interpose et est blessé, ce qui donne lieu à la destitution du Gouverneur.

Comme Ben l'en informe plus tard, John ne peut survivre s'il reste et doit repartir en Angleterre. John lui demande de partir avec lui, mais la princesse pense que sa place est avec les siens et le réconforte en affirmant qu'elle sera toujours avec lui quel que soient les circonstances. Ils échangent un baiser et John est emmené à bord après que Meeko, Percy et Flit aient rendu à la princesse le collier de sa mère qu'ils ont reconstitué. Meeko Alors que le navire part, la princesse se met à courir vivement à travers la forêt pour monter au bord d'une falaise et observer le navire s'éloigner. John esquisse un au revoir dans la tradition Powhatan comme Pocahontas le lui a appris et celle-ci en fait de même.

Pocahontas 2 : Un Monde Nouveau (1998)[]

Plusieurs années après les événements du long-métrage de 1995, durant la saison hivernale, Pocahontas passe du temps avec Meeko, Flit et Percy et est attristée par les nouvelles de la mort supposée de John Smith en Angleterre, Nakoma lui conseillant d'aller de l'avant.

Dans la colonie en développement de Jamestown, John Rolfe, envoyé diplomatique du Roi d'Angleterre, Jacques Stuart, débarque pour inviter le chef Powhatan à venir rencontrer son suzerain et ainsi éviter l'envoi d'une flotte de guerre pour détruire la tribu. Pocahontas l'observe, intriguée, de loin quand Meeko attise la colère d'un colon qui transporte de la nourriture. Le colon veut s'en prendre à Pocahontas et les Powhatan accourent pour menacer les Anglais qui les mettent en joue à leur tour. Rolfe apaise la situation, mais la princesse ne le remercie pas, ce que Rolfe prend mal.

Le soir, Rolfe vient au village des Powhatan pour offrir un destrier en guise de cadeau pour Pocahontas qu'il croit être la cheftaine de la tribu après qu'il ait entendu qu'elle a empêché l'affrontement entre Powhatan et colons. Il est surpris en apprenant sa méprise, Pocahontas acceptant le présent. Le chef refuse de quitter ses terres pour rencontrer le souverain d'outre-mer tandis que Pocahontas se propose d'aller à sa place, pensant qu'elle est capable d'apporter la paix entre les deux nations malgré le scepticisme de John Rolfe.

Le lendemain, Pocahontas et ses amis rendent visite à Grand-Mère Feuillage qui est mise au courant de la mission de la princesse. Celle-ci est incertaine quant à son aptitude face à l'importance de sa tâche. Grand-Mère Feuillage lui conseille alors d'écouter l'esprit en elle. La jeune femme s'y essaie, mais sa concentration est perturbée par les bruits de la forêt et, lorsqu'elle dit ne pas réussir, le visage de Grand-Mère Feuillage a disparu.

Pocahontas embarque ensuite à bord du navire anglais, accompagnée de Meeko, Percy et Flit, ainsi que d'Uti, un Powhatan silencieux envoyé par son père pour la protéger. Durant le trajet maritime, du fait de ses amis, Pocahontas entre en conflit avec le capitaine du navire qui s'apprête à combattre Uti lorsque Rolfe l'en empêche, ce qui lui fait gagner la reconnaissance de Pocahontas et amorce un début de sympathie entre les deux.

Pocahontas est émerveillée en découvrant la cité londonienne et la parcourt à grande vitesse, ce qui rend difficile à Rolfe de la suivre. La princesse voit sa joie évaporée lorsque le Gouverneur Ratcliffe les approche pour informer Rolfe que, par proclamation royale, le roi Jacques a avalisé l'envoi d'une armada commandée par Ratcliffe lui-même pour éradiquer les Powhatan. Rolfe est scandalisé tandis que Ratcliffe nargue Pocahontas par rapport à la mort de John Smith.

Rolfe dépose Pocahontas dans son manoir qui est tenu par l'exubérante Mrs. Jenkins qui accueille chaleureusement la représentante des Powhatan et ses trois compagnons. Le roi invite Pocahontas à un bal au cours duquel une partie de chasse aura lieu afin qu'elle montre qu'elle et son peuple sont "civilisés". Rolfe est atterré dès lors qu'il craint que la princesse n'apprécie pas toutes leurs coutumes, mais Pocahontas se prépare avec l'aide de Mrs. Jenkins et enfile non sans effort le costume prestigieux qu'elle doit porter durant la soirée et voit aussi sa coiffure réarrangée. Elle apprend à danser avec John Rolfe et se présente plus tard à John Rolfe qui la trouve sublime et l'escorte au château du roi Jacques avec Uti.

À la réception, les membres de la cour sont intrigués par l'envoyée des Powhatan qui est amenée par John devant le Roi et la Reine Anne du Danemark. Pocahontas est d'abord nerveuse et ne fait pas la révérence. La Reine lui souhaite la bienvenue et Pocahontas se prosterne alors gracieusement devant le couple régnant. Le Roi lui demande ce qu'elle pense de son royaume et Pocahontas le complimente en estimant qu'il doit être très grand pour régner sur autant de sujets et disposer de la loyauté de grands hommes, ce qui réjouit le suzerain. Pocahontas veut parler de la question de l'armada, mais le Roi remet cela à plus tard en ne voulant apparemment négliger ses autres invités. Rolfe fait danser Pocahontas jusqu'à ce qu'une autre dame le prenne pour elle. La princesse danse avec un autre gentilhomme avant que Ratcliffe ne la prenne par surprise et la fasse danser avec elle. Il la titille en jugeant qu'il est bon que John Smith ne soit plus en vie pour voir son manque de fidélité à sa mémoire. Pocahontas et Rolfe se rejoignent lorsque le dîner est annoncé. La princesse veut s'asseoir avec Rolfe, mais le valet du Roi la place à côté de ce dernier dès lors qu'elle est l'invitée d'honneur. Pocahontas veut en profiter pour porter son attention sur le sort des Powhatan, mais Ratcliffe, en charge du divertissement, attire l'attention de l'assemblée sur le spectacle des fous. Leur magie plaît à Pocahontas jusqu'à ce qu'un ours enchaîné apparaisse sur scène pour inaugurer la partie de chasse dont il fait l'objet. Les fous font souffrir le pauvre animal sous les rires de la cour. Pocahontas s'en indigne et va à ses côtés pour le protéger. Le Roi lui ordonne de s'écarter, jugeant son comportement "non civilisé", mais la princesse accuse ses hôtes d'être les véritables barbares. Ratcliffe enjoint au Roi de ne pas laisser cet affront impuni et la princesse est ainsi arrêtée par plusieurs gardes, de même qu'Uti qui ne peut les battre longtemps. Ils sont emmenés à la Tour de Londres sans que Rolfe n'arrive à faire changer l'avis du souverain.

Durant la nuit, Pocahontas et Uti sont libérés par John Rolfe et un homme encapuchonné qui se révèle être John Smith. Pocahontas est heureuse de le revoir, touchant son visage affectueusement devant un Rolfe gêné qui les presse de s'enfuir. Les deux hommes combattent les gardes et réussissent à faire échapper la princesse, son garde du corps et ses amis, également venus la secourir.

Ils l'emmènent dans une maison abandonnée dans la forêt. Pocahontas et John Smith se parlent seul à seul et ce dernier explique qu'il a survécu à la tentative d'assassinat de Ratcliffe et a vécu caché pour éviter une exécution pour trahison. Il veut reprendre sa relation avec Pocahontas, mais celle-ci est davantage préoccupée quant à l'armada que le roi Jacques va envoyer pour exterminer son peuple. Smith et Rolfe se mettent à se disputer quant à la marche à suivre. Smith est plus inquiet pour la survie de sa bien-aimée et ne veut pas qu'elle risque sa vie pour sauver les siens alors que Rolfe pense qu'il faut qu'elle écoute son cœur. Pocahontas en a assez et fuit dans la forêt où elle sonde son esprit intérieur comme Grand-Mère Feuillage le lui avait conseillé. Elle regarde son reflet dans l'eau pour décider de se débarrasser des parures et vêtements qui ne correspondent pas à son identité. Elle revient ainsi déterminée à sauver son peuple, quitte à être la première à mourir. Smith demande à Rolfe de lui dire qu'elle est folle, ce que Rolfe fait affectueusement.

Le lendemain, Pocahontas escalade les murs du palais en évitant les gardes et pénètre dans la salle d'audience en pleine séance parlementaire sans montrer une once de peur. Le Roi appelle ses gardes qui lui sont amenés, portés par Uti. Pocahontas s'approche du couple royal et demande à être écoutée, ce que la Reine encourage son mari à faire. Smith apparaît alors, Pocahontas voulant montrer au Roi que Ratcliffe lui a menti. Les nobles de l'assemblée se mettent à se quereller tandis que Pocahontas conseille au Roi d'écouter sa voix intérieure. Le Roi lui demande pourquoi elle prend tant de risques, ce à quoi la princesse répond qu'elle le fait pour son peuple. Le monarque décide de stopper l'armada, mais celle-ci est déjà partie. Pocahontas affirme qu'il faut essayer tout de même essayer de l'arrêter.

Smith et Rolfe réussissent effectivement à battre Ratcliffe qui est arrêté par le roi Jacques en personne. Une réception de célébration est organisée et Smith est congratulé par les membres de la cour. Pendant ce temps, Pocahontas observe tristement John Rolfe qui a été nommé conseiller royal. La princesse veut retourner en Amérique et approche Rolfe lorsque Smith les interrompt pour la prendre par la main et exprimer son euphorie quant à la possibilité de voyager avec elle par le monde. Pocahontas regarde Rolfe partir tout aussi attristé et dit à John Smith que leurs chemins se sont mêlés autrefois, mais qu'ils doivent désormais suivre des voies différentes. Smith comprend et lui souhaite le meilleur avant de la laisser.

Pocahontas embarque à bord du navire qui doit la ramener après avoir chaleureusement remercié Mrs. Jenkins pour sa gentillesse. N'apercevant Rolfe nulle part, elle repart avec Meeko, Percy et Flit et laisse Uti avec Mrs. Jenkins qui adopte aussi l'ours que Pocahontas a défendu et qui a été libéré. Rolfe apparaît soudainement à bord du navire, révélant avoir décliné la fonction que le Roi lui a conférée et les deux s'embrassent amoureusement.

Conception du personnage[]

Développement[]

Au début des années 1990, à l'issue de la réalisation de Bernard et Bianca au pays des kangourous, Mike Gabriel eut l'idée de faire un long-métrage animé sur le personnage historique de Matoaka (un des vrais nom de Pocahontas) après avoir feuilleté un livre d'histoire. Il présente son idée à Michael Eisner et Frank Wells (Le président et le directeur général de la Walt Disney Company à cette époque), en empruntant une image archivée représentant Lili la Tigresse de Peter Pan, avec des animaux placés autour de la princesse.

«  Une princesse indienne qui tombe amoureuse avec un colon anglais, cela engendre un dilemme entre vouloir aider les colons, ou les détruire en se rengeant du côté de la tribu indienne régit par le père de la princesse.  »

— Mike Gabriel

Mike résume aussi que l'héroïne bien qu'elle n'a qu'un obstacle à affronter, elle est l'équivalente de Juliette Capulet dans l'œuvre shakespearienne Roméo et Juliette, pièce tragique que Mike et Eric Goldberg, coréalisateur, s'inspirent pour élaborer le film Pocahontas, puisque que la princesse indienne et John Smith, avec leurs visions différentes, nous font rappeler les deux protagonistes appartenant à deux camps ennemis opposés.

En faisant de recherches sur l'époque coloniale et la biographie de John Smith, Tom Sito, le scripte et consultant historique (non officiel), se heurta devant les dires inexacts des historiens. Pocahontas eut une histoire d'amour avec John Rolfe, et Mike préféra que l'intrigue soit centrée sur la rencontre entre Pocahontas et Smith, puisque l'histoire avec Rolfe aurait été pour une autre fois et dans un ton plus léger (Pocahontas 2 : Un monde nouveau). Devant un John Smith ayant la trentaine, l'âge de la princesse fut aussi modifié : plutôt que dessiner une petite fille d'onze ou douze ans, Glen Keane (superviseur de l'animation et concepteur du personnage principal) la dépeint comme une plantureuse femme majeure de 18 ou 19 ans. Cela permettait d'éviter les controverses et de rendre le film plus dramatique comme dans une tragédie Shaekespirienne.

Il fallait aussi veiller à ce que la représentation de la culture améridienne à l'écran ne soit pas caricaturée ou traitée de façon négative, comme l'explique Elaine Dutka :

«  Si la Walt Disney Company a suscité la colère de la communauté américano-arabe irrités par leur représentation dans "Aladdin", le studio semble avoir joué la prudence en ce qui concerne la représentation des Amérindiens dans son prochain film d'animation, "Pocahontas". Même si le film n’a pas encore été visionné dans son intégralité, ceux qui en ont vu des extraits suggèrent que le portrait donne un nouveau sens à l’expression « politiquement correct »  »

— Elaine Dukta, Los Angeles Time, 5 février 1995

. Pocahontas reprend les caratéristiques de la femme forte avec une personnalité proactive, tels que chez ses prédécesseures issues de l'ère de la Renaissance Disneyienne, avec Ariel, Belle et Jasmine, dans les derniers films d'animations précédants[4]. Glen Keane voulait aussi en faire une femme confiante, pour la démarquer des précédantes princesses :

«  Je voyais Pocahontas comme l'héroïne la plus forte que nous ayons jamais eue dans un film d'animation Disney  »

— Jim Pentacost, producteur

Howard Green souhaitait que le film mette en lumière les personnages amérindiens tels qu'ils sont présenté dans le monde réel, et non en les défigurant via des stéréotypes les rendant de cette façon comiqued et grotesques, comme avec les indiens dans Peter Pan. Les artistes se sont entretenus avec le représentant de la communauté amérindienne de Virginie, Ray Adams, pour montrer à celui-ci un aperçu du film en production quand Pocahontas chante L'Air du vent. Le président fait l'éloge sur la beauté et l'intelligence de l'héroïne.

Animation et recherches graphiques[]

Actif dans la société Disney et réputé pour faire partie de la nouvelle équipe qui a redonné un nouveau souffle au studio depuis La Petite Sirène, Glen Keane fut désigné pour concevoir et animer la princesse indienne qu'est Pocahontas. Jeffrey Katzenberg demandait que le personnage titulaire soit "la femme la plus idéalisée et la plus belle jamais créee". Pour élaborer la princesse, Keane se rendit en Virginie pour rencontrer des femmes améridiennes afin de chercher l'inspiration. Devant deux femmes qui le connaissait pour son travail, celles-ci se présentent comme étant les descendantes de Pocahontas. Elles s'appelaient Shirley "Little Dove" Custalow-McGowan et Devi White Dove.

L'animateur s'appuya aussi sur les actrices telles que Christy Turlington, Natalie Belcon, Naomi Campbell, Jamie Pillow, le mannequin Kate Moss, Charmaine Craig et une certaine Irene Bedard qui sera la voix du personnage titulaire. Keane prit comme référence le portrait de Pocahontas en 1620 dans un livre d'histoire, mais avoue aussi avoir fait quelques ajustements comme brider les yeux de la fille pour lui donner un sentiment asiatique. Pocahontas et tous les membres de sa tribu étaient représentés pieds nus dans le film, vraisemblablement pour signifier leur lien avec la nature. En raison de la complexité des schémas de couleurs, des formes et des expressions de l'animation, un total de 55 animateurs ont travaillé uniquement sur la conception du personnage de Pocahontas, dont Mark Henn et Pres Romanillos.

Dyna Taylor, une étudiante philippine, a reçu 200 $ pour devenir mannequin. Elle a affirmé qu'elle était le modèle principal du visage de Pocahontas et qu'elle avait eu quatre séances avec des animateurs Disney sur trois ans. À un moment donné, elle dit qu'elle était entourée de 15 artistes d'animation dessinant les traits de son visage. Elle a reçu une image du personnage que Keane a dédicacée avec les mots "À Dyna, avec gratitude pour l'inspiration que vous nous avez donnée". Déçue de ne pas avoir été créditée dans le film, Taylor a envisagé de poursuivre Disney en justice, mais un avocat qu'elle a consulté lui a déconseillé de le faire. Keane a déclaré au New York Times qu'il considérait les contributions de Taylor au film indignes d'un crédit à l'écran. Keane a estimé que la version finale du personnage s'apparentait à une version tribale d' Eve et moins sexuelle et plus athlétique que le personnage précédent de Disney, Jessica Rabbit.

Voix[]

Pour le rôle de Pocahontas, l'actrice-chanteuse de Broadway Judy Kuhn a été embauchée pour faire les chansons qu'interprète le personnage éponyme avant le casting d'Irene Bedard. Kuhn a expliqué

«  Ils ont dit : "Vous allez faire le dialogue à moins que nous trouvions une actrice amérindienne dont la voix pour les chansons correspondait à la vôtre". J'ai été choisi avant Irène, donc c'est allé à l'envers.  »

— Judy Kuhn

Sur le tournage de Lakota Woman, siège à Wounded Knee Bedard a été informée par le directeur de casting qu'ils cherchaient quelqu'un pour incarner le rôle titre. Selon Bedard, elle a pris un train pour Buffalo, New York , où elle est entrée vêtue d'une robe d'été et d'un chapeau de paille , et a lu pour le rôle. De retour sur le tournage de Lakota Woman , elle apprend qu'elle a été choisie pour le rôle. Michelle St. John avait également auditionné pour le rôle de Pocahontas et avait reçu le rôle de Nakoma après le casting de Bedard.

Sur la version française, Mathilda May et Laura Mayne font exactement le même travail que les deux actrices américaines, l'une fait les dialogues, et l'autre les chansons. Yumi Fujimori et Judith Bédart reprennent le rôle pour la suite du Grand Classique d'Animation directement sorti en vidéo en 1998.

Anecdotes[]

Dans l'Histoire[]

Pocahontas est un personnage historique né vers 1595 et décédée en 1617. Pocahontas est en fait son surnom d'enfance, son vrai nom étant Matoaka ou Amonute. Elle a été baptisée Rebecca Rolfe après son mariage avec John Rolfe.

Issue de la tribu des Powhatan en Virginie, elle a de nombreux frères et sœurs. En 1607, le colon de la nouvelle localité anglaise de Jamestown, John Smith, est capturé par les Powhatan. Il est épargné grâce à l'intervention en sa faveur de Pocahontas, bien qu'il ne soit pas entièrement certain que les événements se sont déroulés de cette manière.

Pocahontas se lie d'amitié avec John Smith et le sauve peut-être plusieurs fois. Elle essaie de pacifier les relations entre les Amérindiens et les colons. En 1608, John Smith est blessé par une explosion probablement accidentelle de poudre et rapatrié en Angleterre, mais il est dit à Pocahontas qu'il est mort, ce qu'elle croit avant d'arriver à Londres en 1616. Il n'est pas certain qu'ils aient été amants dès lors que Pocahontas n'est âgée que de 12 ans quand elle le rencontre, et il est possible qu'elle ait plutôt vu en lui une figure paternelle.

Pocahontas épouse le guerrier Kocoum avant 1612 et est enlevée par les colons en 1613 pour qu'elle soit échangée contre des prisonniers et des armes. Son père libère les prisonniers, mais refuse de rendre les armes que les siens ont volées. Pocahontas est ainsi détenue durant un an et est alors évangélisée et baptisée Rebecca. En 1613, elle refuse de retourner dans sa tribu dès lors qu'elle en veut à son père.

Elle épouse John Rolfe en 1614 avec qui elle a un fils, Thomas, né en 1615. Elle part à Londres pour assurer les Européens que sa nation ne constitue pas une menace. Pocahontas retrouve John Smith qui a demandé à ce qu'elle soit bien traitée. Il n'est pas certain qu'elle ait été présentée au roi Jacques. La jeune femme meurt peu de temps après son retour, ayant contracté la tuberculose ou une pneumonie, peut-être à cause de la pollution londonienne.

Références[]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Pocahontas : une légende indienne
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 et 2,4 Pocahontas 2 : Un Monde Nouveau
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Ralph 2.0
  4. Encyclopedia of walt disney's animated characters - John Grant

Liens externes[]

Voir aussi[]




Modèle:Disney Magic Kingdom

Advertisement