FANDOM


Robin des Bois est le personnage éponyme du long-métrage animé Robin des Bois, sorti en 1973. Version animalière du personnage légendaire, c'est un hors-la-loi courageux et au bon cœur qui vole aux riches pour donner aux pauvres, aliénés par l'injustice et la cupidité du Prince Jean et du Shérif de Nottingham. Accompagné de son ami Petit Jean, il vit dans la Forêt de Sherwood et est profondément amoureux de Marianne.

PrésentationModifier

ApparenceModifier

PersonnalitéModifier

Robin des Bois est un personnage hautement héroïque et courageux, qui n'a aucunement peur de s'aventurer dans des entreprises risquées, comme en trompant le Prince Jean sous déguisement ou en allant participer au tournoi de tir à l'arc malgré le risque qu'il s'agisse d'un piège.

Malgré ses activités de voleur, Robin est très honorable et altruiste puisqu'il a pour visée de voler aux riches pour donner aux nécessiteux, comme à la famille de Veuve Lapin, offrant même des cadeaux d'anniversaire au jeune Bobby. Il risque sa vie pour secourir Tagalong vers la fin du long-métrage. Cette bravoure et cette générosité sont sources de sa popularité parmi les habitants de Nottingham.

Robin a également un côté romantique, en étant profondément sous le charme de son amie d'enfance, Marianne, à qui il fait sa demande en mariage, prenant des risques pour la revoir.

ApparitionsModifier

Robin des Bois (1973)Modifier

Après l'introduction d'Adam de la Halle, Robin des bois et Petit Jean sont aperçus marchant joyeusement dans la forêt de Sherwood sous l'air gai chanté du chansonnier. Le Shériff de Nottingham et ses sbires commencent à les poursuivre et les deux amis fuient et se dissimulent dans un arbre. Ils ont alors une discussion sur leur métier puisque Petit Jean doute de leur moralité étant donné qu'ils volent aux autres. Mais, Robin des bois lui rappelle qu'ils volent aux riches pour donner aux indigents. Soudain, ils entendent la musique tonitruante entonnée par le cortège grandiloquent du Prince Jean qui voyage en carrosse avec son conseiller Triste Sire. Ils accourent en direction du carrosse tout en se déguisant en gitanes et interpellent le monarque en se clamant diseuses de bonnes aventures. Le Prince Jean ordonne l'arrêt du convoi et les accueille chaleureusement en leur donnant la permission d'embrasser ses mains royales. Robin et Petit Jean en profitent pour aspirer les joyaux de ses bagues, ce dont Triste Sire avertit le Prince qui ne donne pourtant pas d'importance à ses préoccupations.

Robin déguisé est invité dans le carrosse et entreprend de simuler une expérience de voyance dans une boule de cristal avec le Prince qui enferme son conseiller dans un panier sur lequel il s'assied quand il en a assez de ses mises en garde. Robin décrit la face du Prince qu'il complimente dans le cristal, puis, lorsque le lion est lassé de ces banalités, lui prédit un avenir grandiose. Pendant ce temps, Petit Jean subtilise le butin royal issu des taxes et enlève les parties dorées des roues du carrosse. Robin le rejoint peu après, après avoir emporté les pièces d'or et les vêtements du Prince qui ordonne qu'on les poursuive. La garde se met en route, mais les roues ne fonctionnent plus et le carrosse s'écrase sur la route.

Plus tard, alors qu'une récompense est offerte par le Prince Jean pour la capture du renard, Robin, déguisé en mendiant aveugle passe par la maison de la veuve Lapin qui fête l'anniversaire de son fils jeune fils Bobby avec d'autres enfants. Le Shérif, venu collecter les taxes, lui a pris la pièce d'or qu'on lui avait offerte et, croisant le mendiant, lui prend la pièce d'or qu'il a dans son gobelet en jetant la sienne pour que les deux rebondissent dans sa main de loup. Une fois le Shériff parti, le mendiant est accueilli par Veuve Lapin et révèle sa véritable identité, ce qui suscite la joie des enfants. Il dit être venu pour l'anniversaire de Bobby auquel il donne son arc avec une flèche, ainsi que son chapeau. Il offre aussi une bourse à la veuve, qui l'en remercie chaleureusement.

Robin des Bois apparaît ensuite aux côtés de Petit Jean dans leur tanière à Sherwood où il est censé cuisiner, mais ne peut s'empêcher de rêver à propos de Marianne et laisse brûler le repas. Il s'excuse auprès de son ami et avoue qu'il aime la renarde, mais ne sait pas ce qu'il pourrait lui donner, si ce n'est qu'une vie de hors-la-loi. Frère Tuck arrive et affirme que Robin n'est pas un hors-la-loi, mais un héros. Il annonce que le Prince Jean organise un tour de tir à l'arc et que le vainqueur pourra obtenir un baiser de Marianne. N'ayant plus vu celle-ci depuis longtemps, Robin est enthousiaste d'y participer tout en sachant qu'il s'agit probablement d'un piège tendu par le Prince Jean pour le capturer.

Au tournoi, Robin arrive déguisé en cigogne avec les autres participants et salue le Prince Jean auquel il serre frénétiquement les mains, ainsi que Marianne, à laquelle il donne une fleur. Il exprime son souhait de gagner le tournoi avec un profond regard tendre adressé à sa bien-aimée qui le reconnaît ainsi. Il parle aussi au Shérif en lui rappelant son échec quant à la capture de Robin, ce à quoi le loup répond que le voleur a vraisemblablement peur de lui puisqu'il n'est apparemment pas venu. Robin et le Shérif sont finalistes, puis s'affrontent dans un dernier round. Le Shérif triche en faisant jouer de sa fonction sur ses sbires et essaie de faire rater sa cible à Robin en lui faisant perdre l'équilibre. Toutefois, Robin réussit à tirer dans le mile en tirant une seconde flèche pour dévier la trajectoire de la première.

Le renard déguisé va recevoir sa récompense auprès du Prince Jean et de Marianne, mais ne se doute pas que son talent d'archer, ainsi que les limites de son déguisement, ont mis à jour son identité. Le Prince l'adoube alors symboliquement, tandis que son déguisement est enlevé par derrière et le renard est immédiatement arrêté. Il doit être mis à mort et Marianne supplie le Prince qu'il soit gracié en exprimant ses profonds sentiments à son égard. Le Prince demande si ceux-ci sont réciproques, ce que Robin confirme avec la même teneur. Le Prince refuse de l'épargner, mais stoppe soudainement l'exécution quand il est menacé derrière lui par le poignard de Petit Jean. Il est ordonné que Robin soit libéré et il peut rejoindre sa bien-aimée. Le Shérif découvre Petit Jean et désentrave le monarque qui change ses ordres instantanément. Un combat s'enclenche ; Robin protège alors Marianne en se battant à l'épée contre les gardes tout en en profitant pour lui faire sa demande en mariage, ce qu'elle accepte avec joie. Les deux amoureux, ainsi que Petit Jean, Dame Gertrude et tous leurs alliés finissent par fuir dans la forêt.

Le soir venu, Robin et Marianne effectuent une marche romantique et sont heureux de se retrouver ensemble à nouveau, puis rejoignent leurs nombreux amis qui se moquent tous du Prince Jean en entonnant une chansonnette le ridiculisant. La diffusion de cet air populaire provoque la colère du monarque, qui triple les taxes et de nombreux habitants de Nottingham se retrouvent ainsi en prison.

Robin, à nouveau déguisé en mendiant, effectue une reconnaissance dans les environs du château et aborde le Shérif qui établit une potence aux côtés de Pendard et Niquedouille. Robin demande à quoi elle va servir, ce à quoi Niquedouille laisse échapper que frère Tuck sera exécuté, après avoir agressé le Shérif, le lendemain, ce qui choque profondément le renard. Pendard envisage de l'éliminer pour éviter que l'information ne s'ébruite, mais le Shérif n'en voit pas l'utilité. Robin rejoint ainsi Petit Jean et l'enjoint de l'aider à libérer frère Tuck, ainsi que tous les autres prisonniers durant la nuit.

Robin arrive à tromper la garde assurée par le Shérif et les vautours en se déguisant en Niquedouille après que Petit Jean l'ait capturé. Il prend la clé du Shérif alors que celui-ci dort et entreprend de libérer les prisonniers, ainsi que Frère Tuck. Petit Jean le rejoint et, ensemble, ils tirent deux flèches accrochées à un fil pour permettre à Robin de pénétrer dans la chambre du Prince Jean et de faire circuler ses sacs d'or vers la fenêtre de la prison. Robin arrive à ne pas se faire voir de Triste Sire qui dort dans un berceau aux côtés du Prince et se réveille momentanément et chante une berceuse quand le lion manque de sortir de son sommeil, prenant même un sac derrière son oreiller. Il quitte la chambre avec le dernier sac, mais Triste Sire se réveille et s'agrippe au fil tout en s'attachant au pied du Prince Jean dont le lit bascule vers le balcon. La garde est alertée et Robin, Petit Jean et les prisonniers fuient à toute vitesse. Ils passent la grille, mais un enfant de Veuve Lapin, Tagalong ne s'est pas encore échappée, et Robin accourt le sauver et se retrouve enfermé dans le château. Il doit combattre le Shérif qui l'oblige à passer par la tour qui s'enflamme à cause de la torche que porte le loup. Menacé par le feu, Robin saute dans les douves et semble touché par une flèche. Le Prince Jean est ravi tandis que Petit Jean et Bobby qui l'attendaient dans la forêt laissent échapper des larmes. Toutefois, ils sont on ne peut plus heureux quand ils s'aperçoivent que Robin, ayant perdu son chapeau, a survécu en respirant par un roseau. Il prend Bobby sur ses épaules et les deux entonnent la chansonnette moquant le Prince Jean.

Quelques temps plus tard, le roi Richard est rentré en Angleterre et a pardonné Robin au vu de ses exploits héroïques ; il a également fait emprisonné son frère avec Triste Sire et le Shérif. Robin se marie avec Marianne et tous deux partent en lune de miel dans un carrosse dirigé par Petit Jean.

Conception et animationModifier

29dda019c02d1f2956306c1c093ad01a

Conception par Ken Anderson.

3821e37a32ba4d5140645be5d7ebab4c

Conception par Ken Anderson.

Robin des Bois fut animé par trois membres des Nine Old Men, animateurs vedettes des Studios Disney : Ollie Johnston, Milt Kahl, ainsi que Frank Thomas pour les scènes durant lesquelles il est déguisé en cigogne. Le scénariste Ken Anderson choisit le renard comme animal de référence pour Robin, dès lors que cet animal s'inscrit dans l'imaginaire comme un voleur de poules, mais aussi comme un animal rusé. L'agilité du personnage fut particulièrement travaillée avec des croquis le présentant en train de tirer l'arc dans toutes les positions.

Les animateurs tirèrent leur inspiration d'Erroll Flynn qui a interprété le personnage dans l'adaptation de 1938, ainsi que de Richard Todd qui a campé le rôle dans l'adaptation "live" de Walt Disney sortie en 1952, Robin des Bois et ses joyeux compagnons. Il fut aussi inspiré par Renart dans Le Roman de Renart, projet de long-métrage que Walt Disney avait planifié dès les années 1930 avec une fusion avec la pièce de théâtre Chantecler, bien que Renart ait des valeurs morales inverses par rapport à Robin des Bois.

Frère Renard, antagoniste apparaissant dans Mélodie du Sud, sorti en 1946, lui servit aussi d'inspiration.

Il fut envisagé de faire mourir Robin à la fin du long-métrage, mais l'idée fut abandonnée. Toutefois, un moment de suspense demeure quant au sort du personnage lorsqu'il tombe dans les douves et est apparemment atteint par une flèche vers la fin du film. Dans une version alternative storyboardée de la fin du film, juste après être tombé dans les douves du château du Prince Jean, Robin des Bois est effectivement blessé et porté par Petit Jean dans l'église de Frère Tuck. Le Prince Jean et Triste Sire encapuchonnés suivent ses pas pour trouver le renard aux soins de Marianne et de Mère Souris.

Le Prince s'apprête à l'assassiner, mais est arrêté par le Roi Richard en personne. Ce dernier réprimande fortement son frère qui se met à sucer son pouce, tout comme son conseiller qui fait de même avec sa queue.

VoixModifier

L'acteur britannique Brian Bedford prête sa voix au personnage légendaire. Il a été sélectionné par Milt Kahl parmi 34 comédiens pour sa diction.

En français, sa voix est celle du comédien Dominique Paturel qui l'a aussi donnée à Papi Pépite dans Toy Story 2. Il fut également la voix de Dean Jones, qui a joué dans plusieurs productions Disney (Un amour de Coccinelle (1968), Le Fantôme de Barbe-Noire (1968), Quatre bassets pour un danois (1966)).

GalerieModifier

MickeyApprenti
Le wiki dispose d'une collection d'images et de médias à ce sujet : Robin des Bois (personnage)/Galerie.

Détails supplémentairesModifier

  • Selon la Disneystrology, liste astrologique disneyenne, son anniversaire est le 8 août.

Dans l'œuvre originelleModifier

Robin des Bois est basé sur le personnage légendaire anglais ayant vécu au XIIIe siècle et qui se serait effectivement confronté au shérif de Nottingham. Son conflit avec le prince Jean et sa fidélité au roi Richard, ainsi que son amitié avec Petit Jean et le frère Tuck datent d'une fable du XIVe siècle qui reprend les ballades du siècle antérieur.

En version française, le personnage conserve le nom de « Robin des Bois » qui est la traduction originelle de « Robin Hood », « hood » signifiant « capuche » mais aussi « voyou », dès lors que ceux ayant traduit la légende ont confondu les termes anglais « hood » et « wood ».

RéférencesModifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Dans Once Upon a Time et Once Upon a Time in Wonderland.
v - e - d
Robindesboistitre
Médias
Robin des BoisNottingham & Hood
Parcs Disney
Garden of the Twelve Friends

Spectacles pyrotechniques Wonderful World of Animation
Restaurants The Friar's Nook
Halloween Kooky Spooky Halloween Night

Personnages
Robin des BoisPetit JeanAdam de la HallePrince JeanTriste SireShérif de NottinghamPendardNiquedouilleRhino GuardsCaptaine CrocodileHommes du ShérifCorniaudFrère TuckBobbyGrande soeurTagalong BunnyVeuve LapinFrères et soeurs de BobbyTobyMarianneDame GertrudeCroquenoteSoeur SourisRoi Richard
Chansons
Quel beau jour vraimentHier deux enfantsMessire le roi de mauvais aloiPas à Nottingham
Lieux
Forêt de SherwoodNottinghamChâteau du Prince JeanMaison de la famille LapinEglise de Frère Tuck
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .